La commission permanente, chargée d’organiser les travaux et les débats de l’Assemblée de Corse, a décidé que la motion ne serait pas examinée en séance plénière des 5 et 6 juin 2006, mais ferait l'objet d'un examen de la commission de développement économique, actuellement présidée par Mme Jocelyne MATTEI-FAZI.

Dans une première analyse, on pourrait estimer qu'une porte s'est entrouverte et que la suite donnée à notre motion n'est pas totalement défavorable puisque l'amorce d'un débat, dans un premier temps à huis-clos, semble possible.

Pourtant, on sent bien que nos décideurs y vont contraints et forcés.  Contactée par telephone, pour obtenir un rendez-vous pressenti possible dans la semaine du 2 au 6 mai 2008 avec le  président , sa chargée de communication n'a pas donné suite.

                        "Quand on veut enterrer un projet ........

Lire la suite