Il faut laisser parler les hommes de l'art!

Sur le blog d'un Conseiller Territorial, on peut lire: "Les normes européennes permettent d'établir un seuil d'acceptabilité sous lequel, des scientifiques de toutes disciplines, ont considéré qu'elles ne mettaient pas en cause la vie humaine". Ce premier postulat est totalement faux si l'on se réfère à l'avis des scientifiques.

Puisque ce Conseiller nous amène sur le terrain des normes, ou plutôt des directives Européenne, examinons le cas des microparticules parmi les nombreux polluants émis par les centrales au fioul lourd:
   

Microparticules (PM 10 et PM 2,5)

Des microparticules dont l'AFSSET a clairement défini l'impact sanitaire dans son rapport de mars 2009 commandé par le Ministère de la Santé et celui de Monsieur BORLOO
.

Voici regroupé dans un tableau les préconisations mondiales, les directives européennes et les pratiques locales en ce qui concerne les doses de microparticules que l'organisme humain pourrait accepter journellement:



Voici regroupé dans un tableau les préconisations mondiales, les directives européennes et les pratiques locales en ce qui concerne les doses de microparticules que l'organisme humain pourrait accepter annuellement:



(*) Valeurs limites pour la protection de la santé humaine (applicables aux concentrations non liées à des évènements naturels)
(**) Objectif de qualité 
30 µg/m3


Effectivement, il faut savoir de quoi on parle et ce qu'on compare. On ne peut pas mettre sur le même plan les VLE, valeurs limites d'émission autorisées par les arrêtés préfectoraux qui permettent aux centrales thermiques au fioul lourd de crâcher au sortir de chacun des 7 moteurs :

VLE: 100 µg/m3

Dans le cas d'un arrêté préfectoral, les valeurs limites qui sont observées ne sont absolument pas sanitaires. Elles expriment des limites technologiques liées à des choix de production de l'industriel.
 


Et cette démonstration peut s'appliquer à l'identique pour les autres polluants. Mais le directeur régional, et ses portes paroles, en hommes de l'art avisés préfèrent ne nous parler de ce fioul lourd qui serait presque du fioul léger.

Prétendre se rapprocher du fioul léger, c'est déjà un aveu de taille!