Association Aria linda

mercredi 24 mars 2010

ARIA LINDA au micro de Ruth STEGASSY sur France Culture

L'émission TERRE à TERRE enregistrée en Corse le 17 mars 2010 par Ruth STEGASSY sera diffusée samedi 27 mars 2010 de 7h05 à 8h00 sur France Culture.







Toujours dans la presse :

A noter l'excellent article de Véronique EMMANUELLI dans la Corse Votre Hebdo ce vendredi sous le titre " Le Galsi soulève des doutes. La journaliste a assisté à la projection du documentaire LUMIERE NOIRE réalisé par Eliane PARIGI et Jean Charles CHATARD lors de la projection de Bastelicaccia.

 

 

Du gaz algérien pour la Corse

Les Corses ont obtenu satisfaction : ils seront reliés au gazoduc algéro-italien (Galsi).

« Non au fioul ! » C’est avec ce slogan que les Corses ont accueilli, le 2 février, le président Nicolas Sarkozy. Ils revendiquent en effet depuis longtemps le raccordement de leur île au gazoduc algéro-italien (Galsi) afin d’alimenter les deux futures centrales électriques de Lucciana (au sud de Bastia) et d’Ajaccio. Mais ils n’étaient à ce jour pas écoutés par les décideurs parisiens, qui préféraient le fioul – moins cher – au gaz naturel. Très mobilisés et unis, les Corses ont fini par obtenir satisfaction. Le oui de l’Élysée a permis à Sarkozy de surfer sur la vague euro-méditerranéenne en réclamant l’aide de l’Union européenne pour financer le tronçon Sardaigne-Corse (estimé à 450 millions d’euros). Long de 1500 km, le Galsi reliera le gisement de Hassi R’mel (en Algérie) à Pescaia. Estimés à 3,5 milliards d’euros, les travaux devraient débuter dans le courant de 2010, pour une mise en service en 2014-2015. 

Merci à Sébastien pour l'info.

TAXE CARBONE..... on efeuille le Grenelle......et les centrales thermiques au fioul lourd?

Voilà un premier ministre et un président de la république qui reculent sur la taxe carbone, une mesure présentée hier comme aussi nécessaire que l'abolition de la peine de mort, seulement pour calmer la grogne libérale dans leur camp.

Les nouveaux élus de l'Assemblée de Corse
n'ont désormais aucune raison de ne pas appliquer la même technique aux centrales thermiques au fioul lourd de Corse qui mécontentent la majorité des Corses:


Il faut appliquer la loi
qui reconnait aux citoyens,
donc aussi à ceux qui vivent en Corse,


le droit de respirer un air qui ne nuise pas à notre santé.





Quelques commentaires en ligne à la décision de l'Etat
:

Les écologistes ont voté, ils sont maintenant sanctionnés, que de bassesses.

C'est vraiment pas bon signe pour les centrales thermiques insulaires au fioul lourd, on va en reprendre pour 30 ans.

Une promesse électorale de 2007 portée par Nicolas Hulot qui part encore en fumée, la taxe carbone à vécu. Notre président qui avait pourtant comparé son importance à l'abolition de la peine de mort fait marche arrière. Dans quelques temps le Grenelle de l'environnement ne sera plus qu'un lointain souvenir.