Dès jeudi, les associations devraient pouvoir compter sur l'écoute attentive d'une nouvelle représentation politique.

La population de la Corse a donc pris à contre-pied les "stratèges" de la politique: notamment ceux qui ont voulu instaurer la prime au premier pour lui donner, sans partage, les moyens de l'action.


L'histoire retiendra qu'en Corse, comme ailleurs, il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué!


La liste conduite par Paul Giacobbi avec 36,60 %  des voix obtient 24 sièges: 15 par le vote et 9 au titre de la prime au premier.

La liste conduite par Camille de Rocca Serra avec 27,65 % des voix obtient 12 sièges.

La liste conduite par Gilles Simeoni avec 25,91 %  des voix obtient 11 sièges.

La liste conduite par Jean-Guy Talamoni avec 9,84 % des voix obtient 4 sièges.


Energie: pendant qu'on vote, ça bouge......

Lire la suite