Les Ajacciens se souviennent encore de la pollution émise par un navire à quai le 19 mai 2009. Il nous fallait en savoir plus sur le droit à polluer.

Le 3 juin 2009, nous avions rendez vous avec des représentants de la CCI au sujet des nuisances sonores et de la pollution de l'air générée par les navires à quai. Au vu des réponses obtenues, nous n'avions visiblement pas à faire aux bons interlocuteurs, puisque la police du port est assurée par la capitainerie du port. Compte rendu ci-après.

Lors de notre contact avec le Directeur de Qualit'air Corse, celui-ci nous avait indiqué avoir sollicité en vain le Préfet Maritime pour obtenir la règlementation applicable en la matière. le Directeur de Qualit'air Corse envisageait de s'adresser au Préfet de Région pour disposer de cette règlementation.
 
Le 5 juin 2009, nous avons donc adressé par mail une demande de rendez-vous à la capitainerie du port.

Nos observateurs auraient observé, depuis notre entrevue avec la CCI, une notable réduction des émissions visibles. Si ils ne se trompent pas, et que les capteurs sont fiables et bien situés, la qualité de l'air aurait du s'améliorer.

C'est également ce qu'aurait du faire apparaître l'arrêt des moteurs de la centrale du Vazzio suite à l'incendie. La centrale, étant équipée du même type de moteurs, est alimentée, tout comme les bateaux, au fioul lourd. Donc même émission de microparticules cancérigènes.


Lire la suite