PROGLIO : imbroglio ou éteignoir ?  

On n'est pas couchés!

 

La LOPSI au service de la Corse?


 

Les arbitrages du Conseil Constitutionnel sur la loi LOPSI 2 pourraient-ils constituer une jurisprudence contre l’arrêté d’utilité publique de Bastelicaccia ?

Le Conseil Constitutionnel a en effet censuré 13 des 142 dispositions de la loi sur la sécurité intérieure et parmi celles-ci :

La possibilité pour un préfet de procéder à l'évacuation forcée de terrains occupés illégalement, sans demander l'avis du propriétaire des terrains.

Le Conseil Constitutionnel estime que cette mesure prise "sans considération de la situation personnelle ou familiale, de personnes défavorisées et ne disposant pas d'un logement décent" "opérait une conciliation manifestement déséquilibrée entre la nécessité de sauvegarder l'ordre public et les autres droits et libertés"

Des barges à Lucciana?  

On pourrait le penser en relisant certains tracts de campagne:


"....les perspectives d’accroissement de nos ressources propres......

....et surtout le choix de l'Assemblée de Corse de construire la centrale thermique à Casamozza avec des régles environnementales très strictes et des moteurs diesels convertibles en attendant l'arrivée du GALSI......"


 

 

Efficacité énergétique