Association Aria linda

jeudi 6 janvier 2011

Le GALSI, c'est comme les frites mac-gagne: plus on nous en parle, plus on nous magagne.

C'est probablement pour m'aider à dépasser mon scepticisme au sujet de la réalisation du GALSI, que le Préfet de Région m'assurait ce 6 janvier 2011 qu'il se ferait et que d'ailleurs.....tout le monde en parle.

Pourtant, si les économistes attribuent au gaz un avenir flamboyant, un survol de l'actualité gazière du jour en ligne,  à partir des mots clé "gaz + algérie", ne permet pas de trouver un seul article récent sur les 5 trouvés qui parle de GALSI.

La même recherche avec mots clé "gaz+italie" ne donne rien, tandis que le site GALSI est désespérément muet depuis le 2.12.2010.

Tandis que 24 ore parlait avant-hier de mirage, Corse-Matin, reprenait hier les propos de NKM pour qui "l’objectif de l’Etat pour l’alimentation électrique de la Corse est la réalisation du GALSI dans les plus brefs délais".

La seule actualité bien vivante concerne le fioul lourd.


Marée noire du golf du Mexique : un ciment non conforme à l’origine de l’explosion de la plate-forme de BP.


303000 habitants et .......quelques irréductibles autruches.

Quelle belle opiniâtreté!

Maria GUIDICELLI, nullement impressionnée par le courrier de NKM au Maire de Lucciana, veut encore croire à la possibilité d’un
démarrage au fioul léger et à l’arrivée du GALSI. (Sélectionner  le JT du 04.01.2011. Le passage est entre 13’30 et 14’05)

Sont-ils volontairement à côté de la plaque?

Corse Matin n'a pas bien lu le contenu du courrier de Jean Louis BORLOO à Sauveur GANDOLFI-SCHEIT. Du coup son article passe à côté d'un point capital. Tout comme Joseph GALETTI qui semble tomber bien facilement dans le même panneau!

EDF et l'Etat ne peuvent en effet assoir leur argumentation que sur la seule réduction de la teneur en soufre du fioul lourd, et cette réduction n'apporte qu'une baisse des polluants soufrés contenus dans les émissions gazeuses (fumées) recrachées par les cheminées. 

Le niveau d'émission des autres polluants contenus dans les émissions gazeuses comme les microparticules PM 10 et PM 2,5, ou les métaux lourds ne connaît aucune réduction. Et ce point se vérifie simplement en comparant les VLE (valeurs limite d'émission) prescrites par l'arrêté d'exploitation des actuelles centrales alimentées au fioul lourd TTBTS, avec l'arrêté des nouvelles centrales alimentées avec le même fioul lourd TTBTS..

Alors JMR et JG, revoyez vos copies!

Chez nous, tout baigne:

Selon le Journal de l’Environnement,  Le fonds de l’air urbain effraie. Mais en Corse, on nous dit que tout va bien !

Renouvelables :

L’Europe tiendra son engagement…..la France sera tout juste limite.

Sondage & 303000.......

Lire la suite