Association Aria linda

mercredi 20 octobre 2010

L'avenir énegétique de l'île: répondre à nos besoins par un recours accru à notre potentiel énergétique local

Ghjuventù: 

Sur l'invitation de Ghuventù Paolina, les étudiants de l'Université de Corse ont pu découvrir le film Lumière Noire présenté par ses auteurs Eliane PARIGI et Jean Charles CHATARD. Le débat qui a suivi a permis de nombreuses et brillantes interventions.



Les représentants de Ghjuventù Paolina,



Un auditoire très intéressé, auquel s'était joint un professionnel,



Eliane PARIGI présente la trame du film

 

Pourquoi la population se méfie encore et toujours d'EDF:

EDF a un projet de centrale au fioul sur la commune de Bastelicaccia. Malgré l'opposition des habitants, ce projet est soutenu par l'Etat et EDF en raison de l'excessive dépendance énergétique de la Corse, qui importe de l'électricité d'Italie.

Gaz non conventionnels : L'Algérie est dans le doute.

M

Ecoutez-bien, c'est le Président de l'Exécutif qui le dit :

"la centrale de Lucciana démarrera au fioul léger"


(Alex Bertocchini - Alta Frequenza) - Paul Giacobbi, nous vous en avons abondamment parlé, a effectué en début de semaine une visite officielle en Italie, la première du genre à un tel niveau institutionnel. A l'occasion d'un tour de table réalisé avec Andrea Ronchi, le ministre italien des politiques européennes, a été abordée brièvement la question du Galsi. En fait, Andrea Ronchi a simplement affirmé toute l'importance d'un tel projet pour son pays et l'implication totale de son gouvernement en faveur de celui-ci. La presse insulaire, présente à cet entretien, a bien sur tendu l'oreille pour entendre la réponse de Paul Giacobbi, une réponse qui n'est pas venu et sur laquelle il s'est expliqué ensuite. Paul Giacobbi, Président du Conseil exécutif de Corse.



Rencontre Borloo - Alfonsi & Gandolfi-Scheit : Le tirage serait-il de moins bonne qualité que le négatif?

Le tirage serait-il de moins bonne qualité que le négatif?

A part les protagonistes insulaires de la rencontre, personne ne peut en juger et leur expression, après analyse du courrier sera notre révélateur.

Sans prendre trop de risques par rapport aux annonces relatives à des avancées en matière d'ENR, on peut cependant constater que le ministre n'y a fait aucune référence.

Toutefois, et sans avoir assisté à l'entretien, il nous est permis de relever quelques points :

Après avoir fait un état des lieux, le ministre nous annonce que l'état a pris ses responsabilités et que bien que dépassant les normes environnementales, l'actuelle centrale de Lucciana sera maintenue en activité. L'état passe donc outre la date butée initialement prévue par l'arrêté au 31.12.2010 et nous montre qu'il peut remettre en cause sa propre signature et ses engagements.

Le ministre continue en annonçant que l'emploi du TTBTS permettra de réduire les émissions de façon significatives. Aucune avancée issue de la rencontre: le TTBTS figurait déjà dans l'arrêté du 14 septembre 2010. Ceux qui ont assisté à l'avant dernier conseil énergétique se souviennent des propos du directeur régional d'EDF qui affirmait que le TTBTS était le combustible utilisé à Lucciana, prenant le contre pied les propos d'un agent de la centrale dans la presse du même jour, et qualifiant de mensongers ceux du président d'Aria Linda.


 
Toujours dans un style très proche de celui, très formaté, d'EDF, le ministre confirme enfin que trois des avancées annoncées par nos députés résultent bien de l'entretien du 6 octobre 2010:

L'anticipation de la date de début de l'étude comparative fioul lourd / fioul léger.

L'audit du sea line (partie immergée de l'oléoduc) et ses résultats en 2010.

Les moteurs seront bien livrés en version gaz.

Pour finir, quelques informations relatives à l'état des relations franco-italiennes sur le dossier GALSI.

Côté exécutif CTC, ceux qui prétendaient tirer les marrons du feu en sont donc pour leurs frais.


Y a pas photo, le candidat BORLOO est déjà en campagne!

Le courrier du ministre..........

Lire la suite