C'est le futur scoop censé oxygéner un Exécutif qui a grand besoin d'afficher quelques résultats positifs en vue des territoriales.

Dans un premier temps, la construction d'une nouvelle centrale thermique à Ajaccio, et, dans un deuxième temps l'arrivée du gaz en Corse.

Si toutefois la future loi de transition énergétique et pour la croissance verte qui reste à signer le prévoyait, et l'intégrait effectivement dans la programmation pluriannuelle de l'énergie en cours d'élaboration. Elle reste à signer, au plus tard le 31 décembre 2015.

Demi scoop toutefois! Pour l'implantation Ajaccienne, nous vous l'annoncions sur ce site depuis le 12 juillet 2013:



Comme on pouvait le supposer en voyant les logos sur les bâtiments, deux des terrains appartiendraient déjà à une filiale d'EDF. L'un des deux autres terrains à un investisseur qui ambitionne désormais de devenir armateur.



L'autre demi scoop, c'est que conformément à ce que prévoyait une clause du marché de commande de moteurs Diesel signé avec l'industriel MAN en octobre 2008 pour l'ensemble des ZNI, la motorisation de la future centrale d'Ajaccio ferait l'objet d'une commande optionnelle. Le préfet BOUILLON et M. LEBEAU nous le confirmaient lors des mémorables réunions publiques de Bastelicaccia et de Sarrola Carcopino.

La bête Ajaccienne pourrait donc évoluer vers une technologie de meilleur rendement énergétique (proche de 60 %) dite cycle combiné
, dont nous signalions sur ce site tout l'intérêt depuis 2008, sous le regard incrédule de nombre de membres de la classe politique.



Et doubler en puissance installée.....un paradoxe au regard de la transition énergétique annoncée par le SRCAE pour 2050!

Mais pour l'arrivée du gaz en Corse
, ça on vous l'annonce en scoop: il faudra patienter, beaucoup patienter. 

Autant dire que la future centrale Ajaccienne démarrera au fioul pour une durée ..........indéterminée
!








SEIRICH

Sytème d'Evaluation et d'Information du RIsque CHimique en milieu professionnel vient d'être mis en ligne par l'INRS. www.seirich.fr 
http://www.inrs.fr/actualites/seirich-outil-risque-chimique-en-ligne.html


Elle a du plomb dans l'aile, du soufre des dioxydes d'azote de l'ammoniac, du mercure, du zinc .....



.....la théorie des cheminées de la centrale qui propulse les polluants suffisamment haut dans l'atmosphère pour préserver la qualité de l'air 



.....pas de théorie pour les cheminées des navires

.......qui ne propulsent pas les polluants suffisamment haut dans l'atmosphère pour préserver la qualité de l'air.