En janvier 2008, Aria Linda se lançait avec conviction dans de ce nous pensions être une blietzkrieg, et qui se commua très rapidement en drôle de guerre.

En guise d'observateurs au casque bleu, la classe politique locale compte les points.

Trois ans plus tard, l'agrément au titre de la protection de l'Environnement officialise le semi-échec du pot de terre contre le pot d'ED Fer.

La guerre d'usure est menée par le front du fioul lourd:

L'opérateur monopolistique: 

"Dire que la santé de la population est menacée par la pollution des centrales est un axiome"

" Ceux qui ont des doutes font une erreur quand ils s'adressent à l'industriel qui n'a aucune compétence en matière de santé publique"   "

Une partie de ses syndicats:

"On ne va pas revenir à la bougie"  

" les joutes écologistes ça revient cher, et comme nous sommes pauvres"

".......elles peuvent bien tourner à n'importe quoi et même à l'huile d'olive, pourvu qu'elles tournent"

Une partie de la classe politique à l'image de Michel STEFANI au sein de l'Assemblée de Corse le 7 février 2008

« Il n’a jamais été question de fioul lourd et ça c’est la discussion que nous avons eu, y compris lorsque nous avons auditionné, pas simplement la direction d’EDF en commission, mais y compris les syndicalistes sur les nouveaux moyens technologiques »

et plus récemment:

« J’ai entendu l’interview du Pr BELPOMME…ceux qui se posent des questions sur la pollution de centrales devraient se les poser également sur celle des bateaux….… si nous faisons de la question sanitaire un préalable, il ne peut plus y avoir d’activité."

....que dire du silence assourdissant d'une autre partie de la "représentation" politique?

Une partie de la presse, illustré par cet article de Paul SILVANI CORSE MATIN le 22 février 2008 qui stigmatise:

 "un débat nourri de fantasme et de dangers imaginaires".

Les services officiels:

Ils nous assurent que la qualité de l'air est bonne!

 

Semi échec,

plus de 3 ans ont passé et:

Le fonctionnement de la centrale de Lucciana est prévu au fioul lourd sans limitation de durée,

Le fonctionnement de la centrale d'Ajaccio-Bastelicaccia, dont le futur site a été imposé sans aucune étude d'impact préalable,

fonctionnera également au fioul lourd, faute de gaz et comme son clone de Lucciana, pour assurer dans l'urgence la sécurité énergétique.

Agrément......

....indice de désagrément

pour la protection de l'Environnement?

 

--------------------- 

Gaz de schiste : erare humanum est...persevare diabolicum   Alors que les Norvégiens ont déjà compris et demandent à STATOIL de ne pas augmenter sa capacité de nuisance, en France TOTAL s'entête.

Géothermie: la Corse va-t-elle répondre à l'appel à manifestation d'intérêt ?

Les plus gros pollueurs ne veulent pas de quotas de GES pour les avions.