Il y a celles qu'on devine dans un panache sombre:

ou, dans un panache clair

Pour les mettre en évidence, il faut jouer avec l'éclairage...

Pour réussir ce cliché il faut être placé à l'endroit exact où les rayons lumineux, ici ceux du soleil, sont réfléchis par les toutes petites surfaces formées par les microparticules. Des particules certes invisibles à l'oeil nu, mais qui se comportent comme de véritables petits miroirs.

Ensuite, à l'aide d'un logiciel de retouche d'image, il suffit d'amplifier la luminosité de ces milliers de petits éclats lumineux enregistrés par nos appareils numériques.

  

Allez, pour changer d'optique.......

vue en 3 D......

une petite séquence d'arithmétique .......

.........6000 €......... en 47 minutes !

A suivre dans les prochains relevés d'autosurveillance.

De jour ou de nuit, ça fait toujours 500 kg de microparticules par 24h.