MOX, le combustible d'AREVA est de retour du Japon.....


à Fukushima, le réacteur n°3 continue de laisser échapper des particules de plutonium.

 

Le lien entre les centrales thermiques et les centrales nucléaires: avec les aérosols, ce sont les microparticules et les nanoparticules qui représentent le plus gros danger:

Si la radioactivité s'atténue en s'éloignant de la source d'émission, ce que confirment les rassurantes mesures qui nous sont distillées, les particules fines sont transportées sur des centaines et milliers de km par la circulation naturelle des masses d'air.

Ces particules nous parviennent donc intégralement chargées des particules de métaux radioactifs dont parmi les plus destructeurs pour l'organisme humain....le plutonium.