Le producteur, EDF, est autorisé à ne déclarer que les 500kg de microparticules en moyenne que crache la centrale du Vazzio chaque jour. Il peut, donc "en toute légalité", s'affranchir des 1250 phases transitoires annuelles qui poterait ses déclarations bien au delà des 190 tonnes/an.

Pourtant ces 500 kg minimum par jour se déposent sur le milieu naturel, donc sur la chaine alimentaire et dans nos poumons.

 

Pollution nucléaire: Tchernobyl et Fukushima

La semaine dernière sur France 2 à 20h55, le magazine de l’information Envoyé Spécial, présenté et dirigé par Guilaine Chenu et Françoise Joly a rassemblé plus de 3,9 millions de téléspectateurs soit 17.9% de PdA. Il s’agit du record en part d’audience de la saison. A noter le pic d’audience à 21h35 avec près de 4,8 millions de téléspectateurs. Le magazine de l’Information proposait plus de 2 heures d’émission « Spéciale Japon » en direct avec : des reportages de nos envoyés spéciaux, les survivants sur les côtés dévastées et les secouristes français.

Une négligeance de l'opérateur japonais serait à l'origine de la défaillance de l'alimentation du système de refroidissement. Ca nous rappelle la marée noire de BP dans le golfe du mexique, et plus près de nous l'effondrement du "système électrique Corse" en 2005.

GALSI: les relations entre la France et l'Algérie ne vont pas facilter la tâche de l'équipe Cyrénée côté raccordement au GALSI. Par contre l'alimentation par méthaniers reste ouverte.