Dans une vidéo sur le site de france3, sous le titre "le nouveau PADDUC",  le Président de l'Exécutif présente le "nouveau" document :

Un énième « petit » trait d’esprit  du Président de l’Office de l’Environnement  « ….. Ça veut dire que personne ne l’avait lu ce PADDUC ».  Un boomerang, juste avant que le Président de l’Exécutif ne nous gratifie de sa présentation :   

 « Il a été reprécisé,  redéfini …. le mot résidentielle y a été remplacé, par présentielle »

-          reprécisé :  analyse : le texte initial était précis, le nouveau l’est beaucoup plus.

-          redéfini :  le texte initial contenait des définitions, on les a reformulées.

-          Illustration : résidentielle => présentielle, mais le Président de l’Exécutif ajoute aussitôt que le sens en est le même.

A quoi ont donc servi les 200 amendements ?

On peut vendre la morue sous plusieurs étiquettes mais  l’odeur reste la même.  Baccalà per Corsica.

http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b20a_1920

Lire la suite