Association Aria linda

mercredi 25 mars 2009

SANTE - MICROPARTICULES: Une exposition fr�©quente �  des taux mod�©r�©s est pire qu'une exposition �  des pics

Notre correspondant anonyme est décidément très actif, et nous l'en remerçions. Hier,  il nous a transmis cet avis de l'Agence Française de Sécurité Sanitaire de l'Environnement paru sur
enerzine.com.


L'information est également dans LE MONDE du même jour:



La pollution chronique par les particules plus nocive que les pics

L'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset) a rendu, lundi 23 mars, un avis sur les particules fines dans l'air ambiant selon lequel "la réduction des émissions doit passer avant le dispositif d'information et d'alerte sur les pics". L'expertise de l'Afsset estime qu'on "ne peut trouver de seuil de pollution au-dessous duquel il n'y aurait pas d'impact sanitaire" et que "les expositions fréquentes à des niveaux modérés de pollution ont plus d'impact sanitaire que les pics". Un "plan particules" sera inclus en avril dans le deuxième plan national santé-environnement, a annoncé le gouvernement. 

Lire la suite

L'Europe adopte un compromis : le d�©groupage des activit�©s des op�©rateurs.

La Corse restera-telle exclue du bénéfice de cette nouvelle décision qui tend à ouvrir le marché de l'électricité à plus de concurrence?

Ici, toujours pas de concurrence, la situation de monopole perdure. Une infime évolution serait une révolution!

Entrée en vigueur en 2011
, un an avant l'arrivée du gaz naturel (par GALSI ou par méthanier) en Corse.

Lire la suite