C'est bien la teneur d'une partie de nos échanges du 2 mars 2009 avec le Préfet de Région. Nous lui avons depuis adressé un mail, ainsi qu'aux groupes politiques de la CTC pour lui donner des éléments de faisabilité sur la technologie GNL.

Monsieur GALSI (LETEURTROIS) n'étant pas venu pour ça, il ne risquait pas de nous en parler. Il nous a proposé un raccordement au GALSI mi-maritime-mi-terrestre qui n'offre pas, à notre sens, la plus grande "faisabilité".  

Pourquoi faire simple, quand on peut faire compliqué? On s'en serait presque douté, après son invention des moteurs propres au fioul lourd! 

Mais nous on s'y colle d'autant plus volontiers que le *GNL est une alternative séduisante pour parer à la non alimentation de la Corse par le GALSI, quelque qu'en soit la raison.
(*gaz naturel liquéfié : volume réduit de 600 fois par rapport à son volume détendu)


Tiens, on en a parlé hier sur Radio Paese avec Isabelle. Vous pourrez retrouver l'émission sur le site web de cette sympathique radio.

Ailleurs,  le GNL ça marche très bien. Tiens par exemple au Japon, composé d'îles, mais aussi à Fos/Mer.

Alors on va pas encore nous dire qu'en Corse, le GALSI c'est pas possible, et que le GNL non plus  ....

Lire la suite