Association Aria linda

lundi 22 août 2022

Urgence Climat: Lazaret Ollandini 22.08.2022 avec Antoine Orsoni

Lire la suite

lundi 4 juillet 2022

Ajaccio ville polluée, U troppu stroppia !

Lire la suite

dimanche 27 février 2022

Le conflit entre la Russie et l'Ukraine ressort le projet GALSI de la cold case géopolitique

Alors que le gouvernement Macron, par la voix de l'ex verte Barbara POMPILI, affiche son veto au projet d'alimentation des centrales thermiques de Corse au gaz naturel, le conflit entre la Russie et l'Ukraine semble redonner de l'intérêt pour le projet GALSI à nos voisins Italiens. article

Cette constation nous amène à remarquer que, confrontés à la même flambée du coût des énergies, et tout aussi dépendants de la fourniture russe de gaz, nos voisins privilegient encore le gaz naturel à d'autres énergies de substituion. Dans l'hexagone les combustibles issus de la biomasse sont en effet préssentis pour remplacer le charbon!

On peut légitimement se demander si les choix hexagonaux relatifs à la Corse ne seraient pas empreints d'une idéologie revancharde quitte à sacrifier l'intérêt économique.  


mardi 11 janvier 2022

Pace è salute

Pace   



10 janvier 2022 16h07
è salute ?



Cuntrastu

samedi 11 décembre 2021

Cop 22: La Méditerranée passerait en zone SECA en 2025

Les navires qui évoluent en Méditerranée devraient dès 2025 être soumis à l'obligation de consommer du fioul lourd contenant, au maximum 0,1 % de soufre en teneur massique.

C'est la décision adoptée par 22 états côtiers méditerranéens signataires de la convention de Barcelone. La Méditerranée passerait donc en zone SECA (Sulphur Emission Control Area). Pour que la mesure s'impose effectivement, elle devra préalablement être adoptée par l’OMI, Organisation Maritime Internationale.

Si la mesure semble aller dans le sens de la réduction des émissions aériennes polluantes des navires, elle n'interdit pas aux armateurs d'avoir recours, par dérogation, à des scrubbers qui leur permettent de ne pas abaisser la teneur en soufre du fioul lourd brulé par leur navires.

Scubber: Un dispostif de dépollution des fumées par pulvérisation d'eau de mer dans les cheminées qui est dans 75 % des cas utilisé en "boucle ouverte": l'eau de mer souillée est rejetée sans plus de traitement directement à la mer. Bref, un rentable tour de passe-passe permettant au mieux de déporter la pollution du milieu aérien au milieu marin.