C'est la question que s'est posée le Journal De l'Environnement.

La réponse, du JDE est dans un clip vidéo sur youtube.

Ce serait une première en France, une dame, estimant que ce n'était pas le cas, aurait porté plainte contre l'Etat devant le juge administratif.






Sera-t-il tenté d'engager le même type d'action?

Notre correspondant dans le golfe du Valinco, J-F.M nous a fait parvenir quelques captures numériques prises le 09 juin 2016 entre 6h et 8h30. Il identifie
trois feux de jardin dont le 1er au-dessus de Sartene (pourrait-être un écobuage agricole), suivi de près par un 2 eme au milieu des résidences d'Abbartello (commune d'Olmeto), et un 3 eme au centre de l'agglomération de Propriano.



J-F déplore une pollution qui persistait encore à 9h45.

J-F, qui souffre d'une insuffisance respiratoire,
sait pertinemment qu'en Corse, ce sont les préfets qui autorisent ces brûlages qui nuisent à la qualité de l'air qu'il respire.