Pas de boites noires dans la vallée de la Gravona. Juste la cabine de mesure de Piataniccia, et un mystère qui persiste!

La centrale du Vazzio, qui consomme près de la moitié des combustibles importés sur l'île, reste effectivement une énigme pour la science. Enfin, du moins, pour sa représentation insulaire: les capteurs sensés mesurer ses émissions de particules n'en relèvent qu'une part infinitésimale. L'essentiel de la pollution émise par les cheminées ne se retrouve nulle part.

Et ces volumes sont énormes: la moitié des combustibles importés dans l'île, à savoir du fioul lourd et du fioul léger, sont consommés par les centrales du Vazzio et de Lucciana à raison, respectivement de 2/3 contre 1/3.

Petit calcul: la centrale du Vazzio consomme donc 1/2  x  2/3 = 1/3 des combustibles importés sur l'île.

Si l'étude CAPA a montré qu'à certaines périodes de la journée, la pollution de la centrale pouvait représenter une part prépondérante de la pollution impactant la ville, pour plus de 70 % des autres périodes de la journée, les autres zones impactées par la centrale du Vazzio ne sont pas déterminées.

Et le fonctionnement observé de la centrale n'a rien de rassurant, comme le montre le graphique ci-après le nombre d'heures de fonctionnement de la turbine à combustion (TAC) baisse depuis 2008.

Mais pas le nombre de démarrages et arrêts des moteurs diesel qui fournissent l'essentiel de la part thermique:

Selon le graphique ci-dessus, le nombre de démarrage et arrets, après avoir connu une inflexion en 2011 et 2012 est reparti à la hausse en 2013 avec 2464  démarrage et arrets totalisés sur les relevés d'autosurveillance de l'exploitant, soient environ 1232 cycles.......indemnisés au titre des surcoûts de production à quelques 3000 € l'unité. 

Un vrai jackpot.....qui va encore durer au moins 6 ans

SCOOP ?

L'information est à prendre avec toutes les précautions qui s'imposent vu que nous n'avons pas pu la vérifier sur le site de la CRE: Selon le n°3 d'EDF dans l'ile, la CRE aurait accepté de compenser le surcoût d'exploitation lié au passage au fioul léger à Lucciana.

FLOP !

Le rendez-vous demandé, le 26 février 2014, au préfet de région sur la problématique de l'alimentation des centrales au gaz naturel, et sur l'erreur contenue dans le rapport sur l'action des services de l'Etat en 2012 nous est proposé le 30 avril 2014.

Le sujet doit manquer d'intérêt! A moins qu'il faille en parler d'abord avec des interlocuteurs plus fréquentables, comme des hommes de l'art, des porteurs d'eau, ou encore des pourvoyeurs de plumes!

On se souvient, avec son prédecesseur, de l'épisode communication de l'étude comparative fioul lourd/fioul léger réalisée par EDF  "que j'ai pas - que j'ai quand même - mais qui faut demander au ministère - que le ministère dit qu'il faut la demander au préfet".

 

GALSI: sempre mortu!

Selon EL WATAN : L’Europe pressée de mettre en chantier le Galsi   article