Erreur !                                                   

La pollution tuerait plus qu'on nous le disait.

Les chiffres publiés, mardi 25 mars, ont, en effet, de quoi donner le vertige: en 2012, 4,3 millions de décès prématurés étaient liés à la pollution de l’air intérieur, 3,7 millions à celle de l’air extérieur. Soit un total, en tenant compte des expositions doubles, de 7 millions, l’équivalent d’un décès sur 8. Un bilan largement revu à la hausse depuis 2008, lorsque l’OMS avait conclu à 3,2 millions de morts. L'article du Journal de l'Environnement

                                                        

ErreurS,

en Corse aussi !

Beaucoup d'erreurs autour de ce qui touche, de près ou de loin, à la qualité de l'air en Corse :

L'erreur relevée dans le rapport d'activité des services de l'Etat en 2012, indiquant que la PPI prévoirait des barges pour la Corse.

L'erreur introduite dans le rapport sur la caractérisation des particules commandée par la CAPA affirmant qu'une réduction, réelle, de 300 % du tonnage de microparticules émises par la centrale du Vazzio avait eu lieu entre 2004 et 2007 !

L'erreur d'Henri Proglio précisant que l'arrêté PPI (programme pluriannuel des investissements) actuellement en vigueur mentionnait simplement « fuel » sans autre distinction entre lourd et léger pour la centrale de Lucciana et que donc rien ne venait entraver la bonne conduite de cette opération. lien

mm

Comme l'indique le sondage de Corse Matin cela inquiète la population.

Pourtant à Ajaccio, la liste conduite par le sortant n'a pas nettement répondu aux attentes exprimées par les associations......

...... reléguèes devant la grille!

 

 

Les deux autres listes de la triangulaires se sont prononcées.

Laurent MARCANGELI, répondant à l'appel lancé par Aria Linda le 31.01.2014, nous a indiqué par écrit son intention de délibérer sur le sujet. 

De jour comme à Bastia ci-dessus à l'arrivée, et de nuit comme à Ajaccio ci-dessous au départ, les jaunes contribuent à la dégradation de la qualité de l'air.

 

Station de Transfert d'Energie par Pompage

Article bati-actu 

L'île de Hierro, appartenant à l'archipel des Canaries, prévoit d'être autonome en énergie grâce aux renouvelables d'ici à la fin de l'année. Pour cela, elle va mettre en route une centrale hydro-éolienne au mois de juin.

La centrale hydraulique et le parc éolien disposent d'une capacité de 11,5 mégawatts chacun, soit plus que la consommation de l'île (8 mégawatts en heures de pointe).

L'équipement "introduira l'énergie dans le système de manière progressive", a expliqué la porte-parole de la centrale Gorona del Viento, Cristina Morales à l'AFP, et "à la fin de l'année, si tout se passe bien, nous pourrons arriver à 100%" de l'énergie de l'île fournie par ce biais.

Le site, qui s'étend seulement sur 278 km2, est "le lieu idéal" pour se positionner comme un terrain expérimental.

A noter que la centrale, dont le budget avoisine les 80 millions d'euros, est détenue à 60% par les autorités locales de l'île, à 30% par le producteur d'électricité Endesa, filiale du groupe italien Enel, et à 10% par l'Institut technologique des Canaries.


Avec AFP (20/03/2014)


                                                   ICPE : simplification?

                                    Autorisation unique à l'essai, ou à laisser?

                                                                                                                  

L'ordonnance n° 2014-355 du 20 mars 2014 relative à l'expérimentation d'une autorisation unique en matière d'installations classées pour la protection de l'environnement. texte