"L’entreprise française a voulu donner une bonne leçon à une poignée de militants,

et à travers eux, au reste des écolos".

Rue 89

 

 

C'est sous le pseudo "Antò d'Ocana, certifié conforme", qu'un internaute nous a envoyé ce lien avec son commentaire:

Ohhh Jean-Nicolas, voici une info qui va te plaire, je t'imagine à l'ouverture de ce lien.

Effectivement, l'histoire de l'arroseur arrosé plait beaucoup, même à la mode British!

Car cet article montre que les, "ayatollahs verts" de Corse, ne sont plus les seuls insulaires conscients de l'exorbitante hégémonie d'EDF....et de son actionnaire à 82 %, l'Etat Français.

Cet article aurait également plu à Pasquale PAOLI: L'opinion publique Anglaise refusant le diktat du couple Franco-Franco, et soutenant le combat de David contre Goliath!

Faudra-t-il encore beaucoup de temps pour que la "classe" politique insulaire ouvre les yeux?

Ou bien sont-ils déjà grand ouverts..........et terrorisés! Car sur les 63 millions d'€ que la TGAP injecte dans le budget de la CTC, la moitié résulte de la taxation des combustibles importés dans l'île. Et la moitié des combustibles importés dans l'île sont consommés par les centrales thermiques d'EDF en Corse.

Ah, le cornélien deal-aime de la CTC! Préparer la transition énergétique pour 2050, c'est renoncer à cette importantissime manne.

Ce qui permet à notre énergéticien de continuer à engloutir 150 millions d'euros de fioul lourd par an, alors que les EnR dont dispose la Corse sont gratuites.....mais pas encore assujetties à la TGAP.

C'est sans doute pour ça que nos élites, impastughjate di cerbellu, ne sont pas indignées par le statut de ZNI décidé par le tandem Franco² pour la Corse! Pour eux, peu importe si la zone non interconnectée (oui, la Corse est une ZNI!) à la métropole outrepasse les 5 % maximum fixés par l'Europe pour une interconnexion avec le continent européen.

Les British, sont beaucoup moins cons et le coup de la ZNI Corse, Franco² ne leur a pas fait.

Quant au peudo utilisé par notre internaute, il me rappelle une séquence du film LUMIERE NOIRE digne de figurer au grand bétisier:

Le journaliste interroge le numéro 2 d'EDF, au coeur du barrage d'Ocana, sur la situation énergétique de la Corse en 2005: regard désespéré et appel au secours     "Euhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh, en 2005 j'étais pas là..............Antoine...............tu peux répondre?"

_______

On se demande toujours si la pollution générée par les navires impacte la santé des habitants de la cité impériale.

C'est sur, les photos ne montrent rien!

Alors on va peut-être enfin savoir, grâce à l'étude de caractérisation des particules, quelle est la part respective des émissions des bateaux, de la centrale thermique ou du trafic automobile.

 

 

_______

On se demande toujours si la pollution générée par les stations d'épuration impacte la qualité des eaux de baignade de la cité impériale.

C'est sur, les photos ne montrent rien!

_______

Brulages sauvages: Piataniccia, à quelques dizaines de mètres de la cabine de mesure de la qualité de l'air, c'est au moins le 6 eme départ de feu comptabilisé depuis l'automne 2012 près de la carrière. Mais au fait que dit le capteur de microparticules le 16/03/2013 à 19h45?