...du port? 

La matinée du 20 juin 2011 y a été assez animée....

Sur les ports, l'autorité de police appartient au Président de l'Excutif.....nous lui avons demandé audience....sa réponse se fait attendre......

Quelques fumeroles à deux .....

puis à 3....

une bonne qualité de l'air...

cerise sur le gateau.... la certification ISO 14001

Dans l'après midi côté Vazzio, on à l'air de jouer petits bras....

Mais à y regarder de plus près.....on assure les 500 kg de microparticules par jour et la bonne dispersion des polluants....

_________

Ouf!  Le décret relatif aux schémas régionaux du climat, de l'air et de l'énergie (SRCAE) vient de paraître au Journal officiel du 18 juin.

_________

Un plaisancier du port Charles ORNANO nous a envoyé son coup de gueule:

ALERTE…ALERTE…ALERTE…

 DES ARMES CHIMIQUES UTILISEES SUR AJACCIO…

 Pas par Khadafi mais par la Chambre de Commerce

Juin 2011

  

En moyenne 2 cargos ou ferries et 2 navires de croisière amarrés au port de commerce d’Ajaccio déversent sur le golfe d’Ajaccio des volumes importants de fumées toxiques, essentiellement pendant les manœuvres d’accostage et de départ.

Ce sont d’épais nuages parfois irrespirables qui poussés par les brises dominantes s’abattent sur le fond du golfe, vers le port de plaisance Charles Ornano, le plus lourdement touché, puis vers les quartiers situés au fond du golfe.

Pour exemple, les ponts des bateaux de plaisance sont couverts de taches grasses, dues aux retombées de ces émanations. Seuls des détergents puissants peuvent les éliminer – IMAGINONS CE QUE CELA VEUT DIRE POUR NOS POUMONS  qui eux ne peuvent être passés au dégraissant.

Il est fréquent d’avoir lors de ces retombées des sensations d’étouffement, de brûlures au yeux, d’irritation des poumons.

C’est mettre en danger une partie importante de la population Ajaccienne.

Doit on attendre des statistiques de mortalité accrue et un procès pour négligence avant de prendre les mesures nécessaires pour limiter la toxicité des rejets (contrôle des fuels utilisés) et leur volume (interdiction de faire tourner les machines à l’arrêt, l’alimentation électrique pouvant être fournie du quai). On peut également se poser la question du bien fondé de la localisation d’un port de commerce en plein centre ville…