Parmi les dossiers examinés lors de la session des 24 et 25 juin 2010, la gestion unifiée de la politique énergétique de la Collectivité Territoriale de Corse: Rapport du Conseil exécutif relatif à l'Energie

Quelques gifles tombent au cours d'une chaude entrée en matière qui a le mérite de planter le décor:

"La politique énergétique de la CTC est mise en oeuvre à travers des règlements divers et variés. Elle a des implications et des conséquences tant en matière de développement que d’impact environnemental. Si l’énergie est en effet l’élément de base qui sous tend toute activité économique, la variable environnementale est toutefois fondamentale pour une île qui a fait le choix du développement durable et de la croissance verte.

Or cette dernière dimension a jusque là été insuffisamment prise en compte puisque la conduite de la politique de la Collectivité Territoriale de Corse en la matière et notamment la mise en oeuvre du Plan énergétique et du Plan de Développement des EnR et de la MdE ont été confiées à l’Agence de Développement Economique de la Corse."

Marie GUIDICELLI peut donc s'appuyer, pour mener sa mission, sur une équipe de 14 personnes, qui compte 9 cadres A (7 CDI et 2 autres en CDD bientôt pérénnisés).

Une concentration de pouvoirs et de moyens, à faire pâlir d'envie le plus gros employeur de Corse, qui ne permet plus le droit à l'erreur!

De quoi se pencher sur le dossier de l'hydroélectricité qui vient de faire l'objet d'un accord national applicable à la Corse..............

Lire la suite