Après le ministre Borloo en juillet 2008, le Sénat tout récemment, l'intérêt des STEP comme moyen de stockage de l'énergie ne cesse d'être plébiscité ainsi qu'en témoigne l'article ci après.

Merci à la Corneille de Tola pour cet article du Monde qui devrait éclairer nombre de nos élus en mal d'inspiration, à l'exception de notre sénateur Corse à qui ils ont donné mandat et qui pourrait pragmatiquement en user pour faire évoluer le paysage énergétique Corse.

Cela aurait beaucoup plus d'intérêt pour l'avenir de Cursichella que les joutes électorales et que les propositions de modification du mode de scrutin sur lesquelles il est décidément beaucoup plus prolixe.

 

Lire la suite