Association Aria linda

vendredi 5 décembre 2008

Centrale au fioul lourd: La profession agricole rencontre le pr�©fet

Une délégation de représentants du monde agricole, emmenée par Jean Dominique  MUSSO président de la chambre d’agriculture de la Corse du Sud, a rencontré le préfet de région le 02/12/2008.

Jean Jacques PERALDI, exploitant agricole, a fait partie de la délégation ainsi que Jacques ABBATUCCI, président du SIVAM BIO, et nous a, lors de la dernière réunion du bureau d’ARIA LINDA le 4/12/2008, retracé l’essentiel de leur entretien avec le préfet.

Les trois exploitants agricoles ont fait valoir, que n’ayant aucune intention spéculative, ils ont eux-mêmes demandé le classement agricole de leurs propriétés. Que depuis des années, ils ont fait le choix de la qualité pour conduire  leurs exploitations, et qu’ils sont aujourd’hui  très préoccupés par les conséquences désastreuses et irréversibles que ne manquerait pas de générer l’implantation d’une centrale au fioul lourd au cœur d’une zone à forte potentialité agricole.

Le préfet leur a affirmé qu’il ne se satisfaisait pas des études qui avait été proposées à son prédécesseur, et qu’aucun site n’était encore retenu.

Ils ont ensuite évoqué les ressources inexploitées ou insuffisamment exploitées dont dispose la Corse comme les nombreux cours d’eaux qui permettraient de créer des mini-centrales hydroélectriques, des applications industrielles géothermiques réalisables à partir des sources chaudes, et surtout de l’amélioration des ouvrages hydroélectriques existants par les STEP proposées par l’ingénieur Joseph PAOLI.

Enfin la délégation a fait part au préfet de la détermination de l’ensemble de la profession agricole à refuser toute solution non concertée, et à se mobiliser pour s’y opposer.

Lire la suite

Qui suis-je ?

Je suis le plus gros employeur de Corse, et je soutiens l’économie locale.

L’assemblée de Corse m’a refusé l’interconnexion totale.

.

Ouais, à cause du Grenelle je suis obligé de diversifier,  mais faut pas rêver car les diesels au fioul lourd sont pour moi, gestionnaire, les seuls outils indispensables et souples à gérer.

Les énergies renouvelables ? C’est pas fiable, et on va vous le démontrer au plus haut niveau.

;

Si l’Etat tarde indéfiniment du côté de Lantivy, ça va mettre en péril le système électrique Corse.

:

Sur le Rizzanese, on a quelques vicissitudes, mais bon……

J'investis massivement dans des recherches qui risqueraient de pouvoir aboutir à des expérimentations.

:

Comme on n’était pas assez connus, j'ai eu une grosse et subite envie de communiquer. Même un syndicat s'y est mis!. D’ailleurs j’ai bien progressé en com, je ne dis plus, comme à Cuntrastu, que l’électricité est un produit vital, mais seulement qu’il est de première nécessité.

:

Tout ce qu’on fait,  ça n’est que pour votre bien, pour le respect de la personne.

 

 

 

 

Lire la suite