Association Aria linda

samedi 11 octobre 2008

Le pr�©fet, le directeur de l'EDF et un troisi�¨me homme ce matin sur un des sites pressentis.

     Une agricultrice, membre de notre collectif, a eu la surprise de d'apercevoir aux limites de sa propriété, 3 individus en train de regarder son terrain.

Le préfet, M. Stéphane BOUILLON, accompagné du jeune directeur de l'EDF M. BUSIN examinaient, in situ, les possibilités d'implanter une centrale au fuel sur ce secteur de la plaine de SARROLA CARCOPINO.

Gageons que cette légère ballade matinale ne donnera pas lieu à un très officiel avis autorisé émis par des experts impartiaux.

M. Stéphane BOUILLON vient d'ailleurs de nous adresser une lettre de réponse à notre courrier du 16 septembre 2008, sensée répondre par l'affirmative à notre question relative à la conformité de l'auto surveillance des émissions du Vazzio par EDF. Son contenu, qui ne ne nous a pas paru limpide à la première lecture, va être mis en ligne rapidement. Il annonce qu'il est disposé à nous rencontrer.

En pièces jointes les très intéressantes postions du PNC,  et des syndicats de l'EDFaxprimées dans la presse.

 La réponse du Préfet      La position des syndicats de l'EDF   Texte de la conférence de presse di U Partitu di A Nazione Corsa sur la situation énergétique de la Corse

Lire la suite

Le Collectif ARIA LINDA va d�©poser plainte.

           Malgré la concurrence d’un événement très médiatique, les participants à l’assemblée générale extraordinaire qui dura deux heures furent très nombreux, et beaucoup durent rester debout.

 

La présence de nombreux maires, conseillers généraux, conseillers territoriaux, associatifs, de différentes sensibilités nous permettait de réaffirmer l’apolitisme de la démarche.

 

La défaillance de la sono nous a conduit à demander un grand silence auquel chacun s’est de bonne grâce astreint.

 

Nous avons tout d’abord dressé le bilan de 9 mois d’activité, puis développé, point par point  l’ensemble des raisons qui nous permettent d’affirmer alors qu’EDF vient de signer pour des moteurs diesel :

 

-         qu’il n’existe pas de moteur propre alimenté au fuel lourd,

 

-     que les moteurs diesel objet du marché EDF/MAN ne sont pas convertibles au gaz

 

-         que le raccordement de la Corse au gazoduc GALSI, d’ailleurs absent de la PIP investissement gaz qui préconisait l’usage de turbines et non de moteurs, y perd son intérêt principal. L’intérêt secondaire ayant été perdu par la décision de propanisation de la ville d’Ajaccio.

 

-         que les différentes études de dispersion ne permettent pas de valider le site choisi, pas plus que la  conformité des mesures d’autosurveillance d’EDF sur le site du Vazzio.

 

 

Les trois premiers points suffisent à démontrer que la délibération 05/225 de l’assemblée de Corse n’a délibérément pas été respectée par EDF.

 

Lire la suite