Association Aria linda

vendredi 30 novembre 2018

Centrale Coin-Coin alias Ricanto : un nouveau souffle, dans un recoin, au plus près de nos alvéoles pulmonaires.

Ri-cantu.....



En 2023, lors de son arrêt annoncé comme définitif au regard de la règlementation qui interdira son exploitation au fioul lourd, la centrale du Vazzio aura pollué l'atmosphère ajaccienne pendant 42 ans en fonctionnant au fioul lourd.


La centrale qui remplacera cette quadragénaire, décrite comme "à bout de souffle" par son exploitant, portera le joli nom de Ricantu. Autrement dit Recoin dans la langue de Molière

Vazzio Bis sonnait mal et rappelait par trop le maintien durable du fioul comme combustible principal prévu par l'exploitant.



Exploitant qui a, en outre, prévu de faire cracher les *émissions gazeuses  de sa future centrale au fioul dans un coin à seulement 40 mètres d'altitude, contre 80 mètres actuellement.

*(fumées aussi sonne mal)

......Coin-coin!


lundi 26 novembre 2018

Centrale thermique au fioul Ricanto alias Vazzio Bis: Début de l'enquete publique.

EDF,
dont l'Etat est actionnaire à 83,70 % 


,

va remplacer une centrale au fioul lourd
par une centrale au fioul

Le surdimmensionnement du Vazzio Bis n'est qu'un cheval de Troie.

Déjà largement ereinté par les nombreuses critiques de l'Etat (Avis dans la presse locale de la DGEC, expertise de la CRE du 05/07/2018, lettre de nicolas HULOT à Gilles SIMEONI du 27/08/2018 , avis de l'Autorité Environnementale du 24/10/2018, ....) le projet de construction et d'autorisation d'exploitation de la future centrale *Vazzio Bis passera en enquête publique, selon la décision de la Prefete de Corse, du 14/12/2018 au 18/01/2019.

*(Elle va démarrer au fioul comme l'a confirmé sur le petit écran sa directrice de projet)

Le reportage de France3ViaStella



Toute ressemblance serait purement fortuite...

Contrairement à ce qu'avance un article le capitaine d'un navire n'a pas été condamné pour pollution mais pour avoir souté un fioul lourd d'une teneur massique en soufre supérieure à celle autorisée par la règlementation en vigueur pour les navires.

Il n'y a pas de petites économies!



jeudi 15 novembre 2018

Fin du hold up dans les ZNI?: la CRE a demandé la révision du très juteux taux de rémunération de 11 % servi dans les ZNI pour les installations de production depuis le 23 mars 2006.

Depuis l’application de l'arrêté du ministre délégué à l'industrie du 23 mars 2006 le taux de 11 % n'avait jamais été révisé, alors même que les conditions de prêt baissaient de façon très significative pour se raprocher de 2 %, voire moins.

Suite à la crise de 2005, c'est le rapport de l'ingénieur des mines Leutertrois qui avait insuflé les attentes de l'opérateur historique qui se plaignait de sa "fable motivation" à investir dans l'appareil de poduction insulaire eu égard au "trop faible" taux de 6,5 % alors servi en Corse comme sur le continent.

Alors on peut bien remarquer que ça arrive seulement au moment où les opérateurs des ZNI ont eu le temps de profiter des énormes produits financiers accordés aux installations de production.

Faire des produits financiers dans ces conditions c'est simple: pour construire une centrale j'emprunte à 2 % à mon banquier alors que je suis rémunéré à 11% au travers de la CSPE.

Alors on peut bien remarquer que c'est aussi juste au moment où d'autres opérateurs prétendent à bénéficier de condition aussi avantageuses pour la construction d'un réseau gazier qui n'est curieusement pas considéré comme partie indissociable d'une centrale au gaz qui doit être alimentée au gaz. L'opérateur historique attendant 11 % pour démarrer au fioul en 2023....... si le gaz n'arrive pas!



On peut aussi remarquer que le taux de 6.5 % servi sur le continent reste lui même reste très juteux.

La délibération de la CRE





Le communiqué de presse des syndicats CFE-CGC et UNSA Energie d'EDF qui se demandent si l’Etat sera cohérent en matière de taxation et de pollution.


mercredi 7 novembre 2018

Maths: maintenant -1,9 = 0 !

-1,9 µg/m3 = 0 µg/m3




Ce mercredi 7 novembre 2018 nous a gratifié à 8h00 d'une capture d'écran relative à la mesure de la qualité de l'air qui revèle un double artifice:  arithmétique et physique!

Si la pesée d'une masse négative avait de quoi déconcerter les physiciens, l'égalité maintenant établie entre un nombre négatif et un nombre nul déboussolera les mathématiciens.

Ca s'est passé à la station de mesure PM 2,5 de Venaco....qui sert de réference scientifique au monde entier.

Lire la suite

mardi 6 novembre 2018

Pollution de l’air et santé: à Venaco, Qualitair Corse réussit l'exploit de mesurer des masses négatives de pollution: - 2,5 µg/m3 ce lundi 5 janvier 2018

Cela ne choquerait ni les scientifiques de l'ARS, ni ceux de l'université!

Renversé comme une tatin avec sa pomme Sir Isaac Newton. Même Albert Einstein en serait retourné.

Comment accepter l'idée qu'une masse puisse être négative sous l'influence de l'attraction terrestre?




C'est l'exploit réalisé par Qualitair Corse: Mesurer des masses négatives de pollution:  - 2,5 µg/m3 ont été atteints ce lundi 5 janvier 2018 à Venaco pour les PM 10 et les PM 2,5.




En terme de records, c'est la cabine de mesure de Bastia Saint Nicolas qui a dépassé le seuil d'information et de recommandation le 4 novembre 2018 avec 50,80 µg/m3 de moyenne journalière.




Lire la suite