Association Aria linda

mercredi 31 mars 2021

L'alimentation au gaz naturel des centrales thermiques de Corse est-elle passée, hors prérogatives, sous les fourches caudines de la CRE?


La Cour des Comptes
contrôle la CRE
et rend publiques ses observations.


Son Premier Président, Pierre Moscovici a adressé au premier Ministre Monsieur Jean Castex, le 15 janvier 2021, la synthèse d'un contrôle de la Cour des Comptes sur les comptes et de la gestion de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) pour les exercices 2013 à 2019. Télécharger le contrôle de la CC

Extraits choisis :

Le contrôle de la Cour sur la CRE a permis de conclure au bilan globalement satisfaisant de l’action du régulateur. Pour autant, il a mis en lumière la tentation,de la part de l’État,de charger toujours plus le régulateur et celle pour ce dernier, d’aller au-delà de ses compétences, ce qui nécessite une amélioration de la gouvernance.

De manière plus générale, la Cour a constaté l’élargissement progressif du champ d’intervention de la CRE au-delà de ses missions prévues par la loi.

La Cour estime que l’intervention de ce représentant de l’État aurait pu éviter que la CRE ne s’engage seule dans le dossier du «commissionnement», d’une manière inadéquate et au-delà de ses prérogatives, et qu’elle étende ses activités dans des domaines non prévus par la loi.


Le Président de la CRE
réagit vers le gouvernement
avec ses propres observations!



Dans sa lettre d'information de mars 2021, la CRE s’étonne de ne pas avoir été informée préalablement de la publication d'une partie des observations d'un contrôle de la Cour des Comptes et que cette publication ne soit pas accompagnée de la réponse du Gouvernement. Télécharger le communiqué de presse de la CRE


La CRE note que malgré les observations en réponse qu’elle avait pu adresser à la Cour des comptes, celle-ci persiste dans des recommandations en contradiction avec le droit européen et le droit national.

Et la CRE souhaite vivement que la réponse du Gouvernement soit publiée afin de respecter le contradictoire.Et la CRE réagit vers le SG du Gouvernement  Télécharger la réaction de la CRE


La CRE et l'alimentation au gaz naturel
des centrales thermiques de Corse ....

...au delà de ses prérogatives et......dans des domaines non prévus par la loi?



1

Depuis l'engagement de la Ministre Ségolène ROYAL à alimenter les centrales thermiques de Corse au gaz naturel, dont celle du Vazzio dès sa mise en service, et depuis la signature de PPE qui a consacré cet engagement, l'implication de la CRE dans le dossier Corse a été très fortement ressentie jusqu'ici.

Des représentants de cette institution sont même venus, sur les bancs des locaux de feu le Conseil Général attenants à la préfecture de Corse, aux côtés de la représentante de la DGEC, siéger au CEAC de la Corse en présence de l'Exécutif de la Corse, et de son Président.

Procédure de dialogue concurrentiel lancée par l'Etat inachevéé, nouvel appel d'offre qui peine à rendre ses conclusions, réduction de la puissance de la centrale Vazzio Bis....dans le dossier de l'alimentation au gaz naturel des centrales thermiques de Corse les interventions de la CRE auraient-elles pu outrepasser ses prérogatives?

2

C'est intéressant que la CRE s'insurge contre une Cour des Comptes qui persisterait dans des recommandations en contradiction avec le droit européen et le droit national, et à défaut de gaz ça amène de l'eau à notre moulin.

La Corse se souvient en effet du silence assourdissant entourant le maintien d'une ZNI en Corse nonobstant la Directive 2003/54/CE du parlement européen et du conseil du 26 juin 2003 concernant des règles communes pour le marché intérieur de l'électricité. Et particulièrement son chapitre 26:

   26) «petit réseau isolé», tout réseau qui a une consommation inférieure à 3 000 GWh en 1996, et qui peut être interconnecté avec d'autres réseaux pour une quantité inférieure à 5 % de sa consommation annuelle;

Un dépassement de seuil signalé par le courrier en LR/AC d'Aria Linda en date du 29/10/2008 au Président de la CRE, alors Monsieur Philippe DE LADOUCETTE.
Mais cela ne semble pas avoir alors contrarié la CRE que la position d'opérateur monopolistique soit maintenue dans l'île en contradiction avec le droit européen. L'adaptation du droit européen en droit français a été du être trop subtile pour le régulateur.



samedi 27 mars 2021

Nouvelle centrale Vazzio Bis: quoi de neuf sous le soleil de la concertation publique qui démarre le 19 avril 2021?

Vazzio bis  > Ricanto

Quoi de neuf?


Pour que la CNDP participe à nouveau, en Corse, à une concertation publique sur le thème de l'énergie c'est qu'il doit y avoir du neuf dans les "tuyaux".

En 2010 en effet, la CNDP s'était penchée, à la demande du Préfet BOUILLON, sur le Projet Cyrénée de raccordement en gaz de la Corse. Le gazoduc concernait déjà de l'alimentation en gaz naturel des 2 futures centrales thermiques de Corse sur la base d'une étude de faisabilité menée alors par GRT Gaz. 

C'est par un courrier du Président d'EDF PEI en date du 25/03/2021 que le Président d'Aria Linda a eu confirmation de la concertation qui aura lieu du 19 avril au 24 mai 2021......au sujet de la future centrale dite Ricanto, à Ajaccio.

On pourrait déjà se demander pourquoi l'intérêt de la CNDP pour l'une des 2 centrales et pas pour l'autre, alors même que la question de l'alimentation en gaz naturel des 2 centrales reste pendante.


Le Président d'EDF PEI et la forme!


Par décision du 28 juillet 2017, M. Frédéric MAILLARD, actuel Président d'EDF Production Electrique Insulaire SAS, remplace M. Jean-Michel LEBEAU Président démissionnaire.  

Sur la forme, le courrier du Président d’EDF-PEI au Président d'Aria Linda est respectueux.

Ce courrier évoque, au futur, des garanties d’ accès à une énergie propre, respectueuse de l’environnement.

La nouveauté c'est que cette subtile évoquation de garanties futures a des accents de reconnaissance. 


Sur le fond?
 

Le 29 juin 2010, alors que le Président d'Aria Linda évoquait en présence du Préfet de Haute Corse, Monsieur NEVACHE, pour un projet similaire prévu à Lucciana (moteurs MAN Diesel 48/60 commandés en octobre 2008 + alimentation au fioul) des garanties d’accès une énergie propre, respectueuse de l’environnement, Monsieur Jean Michel LEBEAU alors Président d'EDF PEI, le traitait de pervers.

Monsieur LEBEAU ajoutait encore dans l'enceinte de la Préfecture : « dire que la santé de la population est menacée par la pollution des centrales est un axiome ».

C'était l'époque du fioul spécial Corse.
 

Sur le fond,

11 ans plus tard,

rien de neuf.


La future centrale Ricanto sera un clone de l'actuel Vazzio, en pire: 

- une centrale à moteurs Diesel,
- des cheminées de hauteur réduite à 40 m contre 79 m actuellement,
- une alimentation au fioul. 



dimanche 14 mars 2021

Du GNL pour la nouvelle centrale EDF de Lucciana et du fioul pour la future centrale EDF Vazzio Bis d'Ajaccio

1 navire FSRU + GNL

Floating Storage and Regasification Unit


En français : on peut traduire par unité flottante de stockage et de regasification.

Il s'agit en fait d'un navire conçu comme un terminal gazier flottant: voir la démo de TOTAL qui décrit une solution rapide d'importation de Gaz Naturel Liquéfié, autrement dit GNL.


à Lucciana


Le gaz naturel, c'est l'option envisagée pour Lucciana, que le Maire, qui lui n'est pas un perdreau de l'année, a su obtenir pour épargner à ses administrés et riverains d'avoir encore à subir l'exposition aux impacts trop polluants de la combustion du fioul dans les groupes Diesel.




3 cuves de stockage

du Vazzio + Fioul


En français : Pas besoin de traduire! On connait déjà les 3 cuves de stockage vertes et jaunes qui servent actuellement à stocker du fioul lourd et qui vont être réutilisées pour stocker du fioul léger.

Il s'agit en fait d'une vieille conception qui va permettre à EDF de continuer à bruler du fioul dans dans les groupes Diesel que l'industriel affectionne tant pour les ZNI. 

à Ajaccio


Le fioul, c'est l'option envisagée pour Ajaccio, que le Maire, pourtant grand adepte du dégagisme, ne semble pas avoir réussi à épargner à ses administrés et riverains qui devront continuer à subir l'exposition aux impacts trop polluants de la combustion du fioul dans les groupes Diesel d'EDF.

Mais que les ajacciens et leurs voisins se rassurent: il y a bien un téléphérique prévu pour les transporter à l'hôpital.



+ des CSR

Incinération: encore besoin de traduction? Les Combustibles Solides de Récupération ce sont des buchettes composées de déchets déshydratés et agglomérés destinés à être brulés pour récupérer (produire) de l'énergie. 

C'est ça la valorisation énergétique!

Quand on arrive à les vendre ces CSR dont le prix de vente est si peu rémunérateur qu'il intéresse les industriels qui les incinérent!


Suffisamment d'énergie pour alimenter le téléphérique, suffisamment de dioxines et de furanes pour alimenter pneumologie et oncologie: tout bénéf puisque que sans tri à la source et collecte en porte-à-porte même la juteuse activité transport des déchets serait préservée.