Association Aria linda

dimanche 23 septembre 2018

Et nos particules cancérigènes alors? On aussi pouvoir les exporter avec leurs containers?

Comme on l'a vu avec nos analyses "métaux lourds dans les cheveux":

ça va être dur de faire le tri à la source des pollutions atmosphériques.


Mais maintenant que l'export se profile comme solution à la crise des déchets .....

 

.....c'est un peu "ballot" comme question mais......
..... on va aussi pouvoir exporter les poumons?

Jusqu'alors leur enfouissement ne posait pas de problème!



mercredi 19 septembre 2018

Ils nous promettaient plus que la lumière, la Méridionale l'a fait!

Dernières minutes du 21.09.2018

L'Etat, suite au courrier du ministre démissionnaire et conformément au CGCT exerce, sans partage, son pouvoir de décision sur les moyens de production électrique de puissance supérieure à 8 MW:

J-7 de la venue à Ajaccio de Virgine SCHWARTZ, DGEC et de Madame Corse, ministre spécialiste des collectivités territoriales pour évoquer, notamment, l'alimentation de la Corse en gaz naturel

J-11 de la tenue à Ajaccio d'une réunion sur le devenir de la taille de la future centrale EDF Vazzio Bis.  



Suivez la flêche


Jusqu'au navire à quai...


Sur le quai:



un container de Gaz Naturel Liquéfié
on tranfère son contenu dans un vaporisateur,
puis le gaz alimente un groupe électrogène


des cables amènent les 400 volts produits vers



un transformateur de 11000 volts


Le cable est introduit (dans le futur par une potence) dans une trappe aménagée dans la coque du navire



et ça gaze!

lundi 3 septembre 2018

GNL en Corse, arlésienne ou nouveau serpent de mer?



Ce 17 septembre 2018 s'est tenu à Bastia le Séminaire GNL organisé par l'Office des Transports.


Il a été question de zone SECA et de zone ECA

Selon Thomas DU PAYRAT, expert maritime, l'utilisation de gaz naturel liquéfié en remplacement du fioul lourd pour l'alimentation des navires permettrait de réduire de 99 % les émissions de particules.

Souvent évoqué comme potentiel combustible de substitution au fioul lourd par plusieurs intervenants, notamment celui représentant un pétrolier, l'hydrogène ne bénéficierait pas encore d'une technologie qui lui permettrait de passer du stade de l'expérimentation à l'application industrielle.  

 


Outre les émissions de polluants, l'alimentation en fioul lourd de la centrale du Vazzio continue de poser problème. La vétusté et la dégradation des installations de dépotage de l'appontement situé à Saint Joseph, serait à l'origine d'un retour gravitaire. Un incident qualifié de grave passé inaperçu?


Ajaccio aussi souffre du soufre.

La veille de sa démission, Nicolas HULOT torpille la procédure de dialogue concurrentiel en vue de l'alimentation en gaz naturel de la Corse.

La veille de sa démission, dans un courrier adressé à Gilles SIMEONI, Nicolas HULOT torpille la procédure de dialogue concurrentiel en vue de l'alimentation en gaz naturel de la Corse.

En lisant bien, si on se retrouve avec une centrale au fioul à Ajaccio, et à Bastia, le problème ne vient que de chez nous.........pas de chez eux





En bref ça dit:

Mon pote, je vous ai compris, mais c'est pas d'ma faute si depuis mi 2016, les promesses faites par Ségo n'ont pas été tenues par le ministère en charge de la procédure de dialogue concurrentiel.

Y en a ben 3 qui voulaient s'y coller, mais vu qui z'ont échangé sans résultat, depuis décembre 2017, sur des difficultés avec:

- les services de la CdC,
- la CRE,
- les services de mon ministère,
- et EDF,

Oui mon pote, c'est c'qui a allongé la sauce. Les 3 disent encore:

- que le cahier des charges est mal foutu,
- que la maitrise foncière, qui reposerait uniquement sur le GIRTEC , ne serait pas assurée dans les délais souhaités,  (en off le GIRTEC n'aurait toujours pas de lettre de mission...)
- qu'ils leur faut de ce fait des garanties pour les probables coûts échoués sur le gazoduc,
- qu'ils ne commanderont pas de barge sans que ces préalables soient acquis et que donc le délai de 2023 est irrémediablement plombé
- que ce serait bien que la CdC garantisse ces risques financiers


Mon pote, les 3 se demandent aussi:

- si le tuyau, avec 25 ans au lieu de 50  sera utilisé assez longtemps pour être rentable
- si la CRE va autoriser des garanties financières.....

Alors mon pote, comme jt'en ai causé, faut passer à deux barges pour se débarrasser des pbs de foncier et de fric. Mais en plus la centrale Vazzio Bis version "comme j'aime EDF" elle est trop grosse et elle est trop gourmande.