MI CI METTU SUBITU!*


Affichant une tendance baissière qu'aucun prévisionniste, même chez EDF, n'aurait pu anticiper, les coûts de production de l'électricité d'origine renouvelable rebattent les cartes.

Du coup, le nucléocrate se voit obligé de changer de paradigme: même son néo nucléaire ne permettra jamais de réaliser le fantasme d'un "megawattheure nucléaire moins cher que celui du renouvelable le moins cher".

Le constat est sans appel: Au pays de l'or noir
(Abu Dhabi) la transition énergétique est déjà en marche:  une ferme photovoltaïque est en passe de produire un megawattheure pour seulement 24.2 dollars.


En Corse, où le
megawattheure thermique insulaire couterait, selon les sources les plus officielles 300 €, la mutation du parc de production apparait d'autant plus évidente. 


Alors bientôt en visite dans sa Zone Non Interconnectée de Corse,
où vomit encore la plus polluante centrale au fioul lourd (en provenance d'Abu Dhabi?) de son parc de production, le PDG d'EDF saura-t-il faire le lien (Linky) et faire marcher son "compteur intelligent"?






* Je m'y mets de suite!