Toulon, petit port de rêve en Méditerranée, ses eaux couleur émeraude.......



A l'heure de la belote et du p'tit jaune.... son musc Esmeralda!


Pourtant, là-bas tout comme à Ajaccio, ce sont les déjections canines qui font l'objet de tous les soins!



Les décideurs de ces deux "perles" de la Méditerranée ne sauraient pas que les microparticules ont beaucoup plus d'impact sur la santé que les porte-bonheur du trottoir?




A Ajaccio, on aurait toutefois de solides raisons de croire que la pollution de la centrale thermique au fioul lourd n'impacte pas les poumons des habitants de la cité impériale:

selon une étude financée par EDF, son impact polluant serait maximal à 5 kilomètres du point d'émission, sur la commune de Sarrola Carcopino!!!!!!!


Agir plus?