CRE sempre viva!

La Commission de régulation de l’énergie, CRE, lance une consultation publique relative au....

....projet ....
....de méthodologie....
....d’examen....
....d’un projet....
....d’ouvrage de stockage d’électricité dans les zones non interconnectées*.

Le lien vers le dossier de la CRE

Dès les premières lignes,
le décor est "planté":

Pour réduire ces surcoûts de production et les charges de service public de l’énergie (SPE) qui financent la péréquation tarifaire dans ces zones, la loi de finances rectificative pour 2012 a ouvert la voie au financement d’installations de stockage d’électricité pilotées par le gestionnaire de réseau.

Toutefois, ce financement ne peut pas excéder les économies de surcoûts de production que le projet engendre.

* Corse, Martinique, Guadeloupe, La Réunion, Guyane, Mayotte, Wallis-et-Futuna, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, les îles bretonnes de Molène, d'Ouessant, de Sein et l’île anglo-normande de Chausey.



Pour l'aspect environnemental de la méthodologie:

Bien sur, il pourrait y avoir une carotte: Un taux de rémunération du capital immobilisé de 11 %, prévu par l’arrêté du 23 mars 2006, s'applique aux installations de production d’électricité dans les ZNI. (contre "seulement" 6,5 % dans l'hexagone)

Reste à déterminer si un ouvrage de stockage d'électricité est un ouvrage de production d'électricité.



C'est tout le dilemme......
....... de l'alimentation en gaz
.....de la Corse!

Aussi, la Ministre Ségolène ROYAL venant dans quelques jours en Corse pour évoquer son souhait d'un démarrage de la nouvelle centrale Vazzio Bis au gaz naturel dès sa mise en service en 2023, nous avons à nouveau sollicité Monsieur le Préfet de Corse pour la rencontrer. La Ministre semble avoir bien évalué le caractère rédhibitoire d'un démarrage au fioul léger pour toute alimentation.

C'est la quatrième fois qu'Aria Linda s'adresse par écrit au plus haut représentant de l'Etat en Corse. Pour les trois premières, il n'a pas encore eu le temps de nous répondre.  


AMI, le pays....
 ...mais à quel prix?


Pour répondre à l'appel à manifestation d'intérêt, AMI, on nous laisse entendre qu'il y aurait bien un opérateur, voire deux, intéressés par tout ou partie de la réalisation de la chaine gazière de la Corse......selon le taux de rémunération du capital immobilisé!