Tel qu'il est placé, le capteur de Piataniccia ne voit passer que les envols de poussières émis par les deux carrières en amont de son implantation dans la vallée de la Gravona, et d'une troisième carrière plus en aval.



Le matin, la brise thermique de la vallée pousse la pollution vers l'aval: il est donc impossible que le capteur de PM 10 puisse mesurer les émissions de la centrale du Vazzio située à 5 km....... en aval!

Par contre le matin, ce capteur de PM 10 enregistre très nettement l'activité des 2 carrières en amont.

En fin de matinée, le régime de brise s'inverse et souffle de la mer vers la terre, de l'aval vers l'amont comme le montrent les photos ci-après.




La carrière qui apparait sous le panache de poussières est située au lieu dit Ponte Bonello sur la commune de Sarrola Carcopino, à quelques dizaines de mètres du capteur et du nouveau giratoire d'Afa.



A l'heure des photos, en fin d'après-midi, le panache remonte vers l'amont

15.11.2016

La cabine de Piataniccia a bien enregistré les émissions de poussières de la matinée, notamment le pic de 140 µg/m3 qui correspond aux heures de chargement des camions des artisans, mais elle ne voit pas celles de l'après-midi.




17h40 : Grâce à un important éclairage, la carrière est toujours en activité, mais le capteur ne voit toujours rien. Le flux ne s'est pas encore inversé.