Corse Matin, sous la plume d'Isabelle LUCCIONI se posait la question le 15 juin 2016!

Deux semaines plus tard, un début de réponse, justement dans la cité impériale à travers les relevés de la mesure de la qualité de l'air.

Le 28/06/2016, la place du Diamant atteignait une concentration moyenne journalière en microparticules PM 10 dépassant le seuil d'information et de recommandation de 50 µg/m3.




Avec un maximum à 131.9 µg/m3 à 12h00.



Alors, le fond de l'air effraie-t-il dans la cité impériale?

Un peu quand même, pour autant qu'on puisse avoir des frayeurs rétrospectives!

Car une fois de plus, la population n'a bénéficié ni de recommandation, ni d'information.




Du côté de la centrale thermique du Vazzio, pas plus d'inquiétude: sa pollution serait, selon EDF et la DREAL, valablement mesurée 5 km plus loin, à Sarrola Carcopino par la cabine de Piataniccia.