Association Aria linda

mardi 22 septembre 2015

Au mois de juin 2015, la centrale du Vazzio a fonctionné deux fois plus que celle de Lucciana.

Le 23 avril 2015 lors du conseil de l'air de l'énergie et du climat (CEAC) Aria Linda évoquait un recours très déséquilibré à la centrale du Vazzio, toujours alimentée au fioul lourd, par rapport à la nouvelle centrale de Lucciana, alimentée au fioul léger.

La période étudiée concernait les mois de mai, juin et juillet 2014.



EDF reconnaissait alors un fonctionnement déséquilibré, mais seulement dans l'ordre de 60 % pour le Vazzio contre 40 % pour Lucciana, en expliquant être obligé, par la Commission de Régulation de l'Energie de respecter
la contrainte du *merit order.  C'est à dire l'obligation d'utilisation des moyens de production dans l'ordre croissant de leur coût respectif.

Donc du moins couteux au plus couteux. Et de fait, entre les deux centrales, de la plus polluante car alimentée au fioul lourd, à la moins polluante car alimentée au fioul léger.

L'analyse des données obtenues pour la période du mois de  mai 2014 au mois de juin 2015 montre que, contrairement aux annonces de retour à l'équilibre (50/50), la situation perdure et s'accentue comme le montre le graphique ci-dessous:





Donc la centrale la plus polluante est presque deux fois plus utilisée que la centrale moins polluante
. Mais comme la pollution de la plus polluante est mesurée à 5 km du point d'émission, ça ne poserait pas de problème! Et comme la population de la CAPA à deux poumons, ça con-pense.


Enfin, comme on peut le constater sur le graphique ci-après, la tendance donnée pour le mois de juin indiquerait un basculement vers un rapport de 70 % pour le Vazzio, contre 30 % pour Lucciana.


Ci-dessous la représentation du nombre d'heures d'utilisation mensuel pour chacune des centrales pour la période du mois de mai 2014 au mois de juin 2015.

samedi 12 septembre 2015

Avec la fin de l'interdiction de brûler de la préfecture, le retour des feux....

Emission de particules

Avec plus de 400 kg de particules PM 10 émis en moyenne par jour, la centrale du Vazzio reste
le point noir de la pollution sur le grand Ajaccio.

Une production liée à la plus grosse consommation insulaire de fioul lourd: 200 000 à 300 000 tonnes annuelles.




Comme l'indique dans son commentaire notre photographe Thieng, les polluants contenus dans les panaches qui polluent l'air de la rive sud portent également atteinte à notre santé.


Brûlages côté rive sud   le 08.02.2014

Et sous peu, la fin de la période estivale d'interdiction de brûlage fixée par le Préfet apparaitra, de nouveau, pour les insulaires comme une autorisation pour brûler à nouveau.


Brûlages côté rive sud   le 20.11.2014


Il est donc urgent de clarifier le message en expliquant la nocivité de ces combustions imparfaites.

Le broyage itinérant des végétaux pourrait être, dans chaque commune, une partie de la réponse à ce qui ressemble à de l'incinération autorisée et organisée à grande échelle
.
 


En plein centre ville d'Ajaccio 25.02.2015 : que fait la police!

dimanche 6 septembre 2015

Et si on délocalisait Ajaccio dans l'extrême sud pour réduire les 18 % de pertes en ligne de la future centrale électrique sans gaz?

Lire la suite