Association Aria linda

mercredi 31 décembre 2014

L'année 2014 se termine mal pour les Ajacciens: Enfumés de près, mais loin d'être gazés!





Personne n'aurait pu faire gober aux poilus Corses présents sur la ligne de front à Verdun que les pertes humaines étaient maximales à 5 km en arrière de leur position.



C'est pourtant ce qu'a essayé de faire avaler un technicien au conseil d'administration de Qualitair Corse concernant les émissions de la centrale du Vazzio. C'est la double peine pour la population.

Plus réactifs sur le continent i pinzuti ne se laissent pas empoisonner sans réagir. EDF a été condamnée pour une pollution négligée: 

http://www.sortirdunucleaire.org/Penly-fuite-tritium

Lire la suite

vendredi 19 décembre 2014

Le Conseil d'Administration de QUALITAIR CORSE soumis à la question.

Seul véritable point à l'ordre du jour du conseil d'administration de l’association QUALITAIR CORSE qui se tiendra à Ajaccio le vendredi 19 décembre 2014 à 9h30 dans les locaux d’EDF, 2 avenue Impératrice Eugénie à Ajaccio, une question:

Les membres du Conseil d'Administration de Qualitair Corse peuvent-ils accepter d'autoriser les techniciens de Qualitair Corse à réaliser des études sur la qualité de l'air, payées par un des membres du Conseil d'Administration, et s'engager, ainsi que les techniciens, à ne pas connaitre, ou révéler, ou utiliser le contenu des dites études.

La question, posée sur la demande insistante d'un industriel, fait suite au silence imposé autour d'une étude relative au déplacement d'une cabine de mesure du réseau de surveillance de la qualité de l'air de l'association. Une étude demandée par la DREAL à l'industriel dans le cadre de ses obligations d'exploitant.

Une étude dont le cahier des charges n'a pas été porté à la connaissance des membres du Conseil d'Administration, et directement confiée aux techniciens de Qualitair Corse.

Une étude dont le contenu n'a été ni présenté, ni publié. lien

Une étude dont l'exploitant a pourtant l'intention d'utiliser les conclusions pour répondre à la question posée par la DREAL.

A noter, l'idée force du lobying de certains membres: ces études soumises à confidentialité seraient une manne financière à ne pas laisser échapper car elles assureraient la survie de l'association.

Lire la suite

vendredi 12 décembre 2014

EDF, prix Pinocchio?

Lire la suite

samedi 6 décembre 2014

Qualité de l'air: soit belle et tais-toi.

Lire la suite