Association Aria linda

vendredi 29 août 2014

Corse: la qualité de vie environnementale dégradée par les dérogations successives?

  

23.08.2014 à 14h58 : la centrale du Vazzio vue par G2B depuis Bastelicaccia

 

La crise entre la Russie et l'Ukraine
pourrait-elle renflouer le GALSI,

et son site......qui a disparu!


23.08.2014 à 14h59 : la centrale du Vazzio vue par G2B depuis Bastelicaccia

La qualité de vie environnementale

en Corse

vue par l'OCDE 

(Organisation de coopération et de développement économiques) 

 

Précisons tout de suite, pour planter le décor, que le critère retenu dans cette étude de l'OCDE c'est la concentration en microparticules PM 2,5.......qui ne sont pas mesurées en Corse.

Ici, comme on n'a pas d'agglomération de + de 100 000 habitants (à part les 3 millions de touristes chaque été), on n'a droit qu'à une mesure des PM 10.  Baccalà per Corsica

En matière de bien-être environnemental, la France serait une élève médiocre parmi les autres pays industrialisés. Et elle serait celle d'entre eux où les disparités sont les plus importantes. 

Ci-dessous, comparaison de la Corse avec des régions du monde similaires:

 

 

La France, après plusieurs pays, dont le Portugal en 10ème position, et l’Espagne qui caracole en 13ème position se trouve en 17ème sur 32 pour la qualité environnementale.

Côté égalité des territoires, la France est 26ème sur 32.  

En matière d'éducation, l'hexagone se situe au 23ème rang sur 32, juste devant le Portugal, l'Italie, la Grèce, et l'Espagne. 

Bien que bonne élève en matière de santé avec la 6ème place sur 32 ( l’espérance de vie et taux de mortalité), la France se situe au 22ème rang des pays les plus inégalitaires sur les 32 pays étudiés par l'OCDE.

                                                                                                                 ----------

En juillet, on vous a dit lors d'une conférence de presse que la Corse faisait l'objet de règlementations discriminatoires en matière de :

Eh bien, on va bientôt vous préciser plus finement dans quelle mesure ce que les services qualifient de "dérogations applicables dans les ZNI" nous sont appliquées de façon inégalitaire.

 

lundi 25 août 2014

Ah les produits du terroir!

Produits du terroir

 

L'électricité, c'est aussi un produit du terroir et 500 kg, c'est le tonnage journalier moyen de particules sur le terroir Ajaccien.

Mais Aria Linda, dites nous: où sont ces 500 kg/jour que vous semblez imputer à la centrale du Vazzio alors que rien dans les relevés de la qualité de l'air ne semble vous donner raison? 

Dans les déclaratifs fournis annuellement par l'exploitant à l'IREP! On peut y accéder par le lien et demander "Vazzio" ou "Lucciana" à la rubrique étabissement.

Et on peut en voir une partie révélée sur le cliché ci-dessus.!

Aria Linda, selon vous où se dépose cette pollution?

Surement pas à 5 km des cheminées où l'association chargée de la qualité de l'air continue de feindre de la mesurer. Et on le voit, pour partie sur la photo ci-dessus.

Dites-nous Aria Linda, l'arrivée du gaz naturel en Corse pour alimenter les centrales en remplacement du fioul lourd, c'est pour quand?

Personne, même pas les plus grands élus de Corse, n'a pu obtenir de réponse de l'Etat. Mais comme on le voit sur la photo ci-dessus, les Ajacciens se sont déjà habitués à avoir un réservoir de gaz tout près de leur lieu de vie.

 

10 000 000 000 €

C'est le montant du projet de loi de programmation de la transition énergétique pour la croissance verte qui sera présenté debut octobre 2014 au parlement. lire

USA

Réduction des émissions des centrales à charbon

 

Les centrales à charbon représentant 40 % des émissions des USA qui en visagent réduire de 30 % leurs émissions de CO2 en 2030 par rapport à celles de 2005. article

Comme les émissions des centrales au fioul lourd de Corse sont assimlées à celle des centrales à charbon, le gouvernement français pourrait avoir la bonne idée de leur appliquer les mêmes objectifs de réuction. 

mardi 19 août 2014

La pollution négative en Corse ne suffit pas à freiner la "progression" du cancer bronchique sur le continent!

 

-15 µg/m3

Record de pollution négative en Corse!

Si la dégradation de la qualité de l'air en France continentale se confirme, en Corse la tendance semblerait inverse!

En ce 15 aout 2014, la station de mesure de Venaco affichait des niveaux négatifs de concentration en microparticules!

lien vers le site

ci-desous: du côté du Diamant ....

 

Le cancer bronchique progresse chez les non fumeurs

Lien vers l'article de Ouest-France

Le service pneumologique de l'hôpital de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) a participé à une vaste étude sur les cancers bronchiques chez les non fumeurs.

Entre 2000 et 2010, la proportion de malades non fumeurs atteints d'un cancer bronchique est passée de 7% à  11%.

Principales causes avancées:  tabagisme passif, exposition aux émanations du dioxyde de carbone, exposition au radon, à la silice, à l'amiante, séquelles de maladies respiratoires, radiothérapie... 

Ces données sont extraites d'une vaste étude conduite dans une centaine d'hôpitaux français dont celui de Saint-Brieuc. La synthèse de cette enquête a été rédigé par Dr Daniel Coëtmeur, pneumologue au centre hospitalier de Saint-Brieuc. Le spécialiste a présenté l'étude, en juin, à Chicago, lors du congrès de l'American society of clinical oncology.

ci-desous: du côté du Vazzio ....

 

mercredi 13 août 2014

Fioul lourd: Faisons confiance au tandem Etat - EDF....... autant que les députés en matière de nucléaire.

Les "pas nous-pas nous"

Cela fait près de sept ans qu'Aria Linda écoute le discours bien rodé de l'Etat et d'EDF.

Actuellement c'est EDF qui joue en Corse le rôle des "pas nous-pas nous" en nous sussurant qu'elle voudrait bien alimenter ses centrales diesel au gaz naturel, plutôt qu'au fioul lourd, mais que c'est l'Etat qui fait de la résistance. Conseillé qu'il serait par la CRE, la fameuse commission de régulation de l'énergie.

A en juger par l'article ci-après du Monde.fr, et vu la position des députés qu'il exprime, on peut bien se demander ce que valent les conseils de la CRE en matière de nucléaire! Et se poser la même question en matière de fioul lourd en Corse. Ici, comme ailleurs, les conseilleurs ne seront pas les payeurs.

Quant à l'Etat, nous sommes depuis près de 45 jours, sans réponse de son premier représentant en Corse à notre dernier courrier. 

C'est vrai qu'il y a la grève de la poste!

  

Les députés demandent à l'Etat de prendre en main la filière nucléaire

Extraits de l'article du Monde.fr

Coûts des réacteurs

 

Le pilotage de l'Etat est d'autant plus nécessaire que la commission se dit « préoccupée » par une forme de dérive financière de la filière électro-nucléaire : coût d'exploitation, mur d'investissement, amélioration de la sûreté, érosion de la rentabilité, coût croissant de l'EPR…).

L'exemple britannique des deux EPR d'Hinkley Point (114 euros par MWh) montre que le prix de l'électricité sera deux fois plus élevé que celui des centrales actuelles.

L'assurance en cas d'accident

Actuellement, la responsabilité d'EDF est financièrement plafonnée. C'est l'Etat qui supporte la quasi-intégralité du risque lié à un accident nucléaire, que n'exclut pas l'ASN.

L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a évalué le coût d'une catastrophe majeure à 450 milliards d'euros, soit dix années de croissance économique.

Les députés jugent que cette assurance « gratuite » de l'Etat constitue une « forme de subvention » qui mérite d'être intégrée dans le coût de l'énergie nucléaire.  

 

 

Eau et Biodiversité

Vous pourrez bientôt donner votre avis, pour la ou les sous-régions marines de votre choix, sur le programme de surveillance, quatrième élément des plans d’action pour le milieu marin. 

Il fait l’objet de la présente consultation du public qui se tient pour une durée de trois mois à compter du 18 août 2014. lien

 



 

mardi 12 août 2014

Alimentation des centrales thermiques au gaz naturel: Monsieur le Préfet de Région n'a pas donné suite à notre demande d'audience.

Pas de trève estivale pour les émissions de particules des centrales thermiques diesel au fioul lourd d'EDF en Corse!

Il faut bien alimenter les milliers de friteuses, de chambres froides et de climatiseurs.

Pas de nouvelles concernant l'alimentation des centrales au gaz naturel!  Monsieur le Préfet de Région n'a pas donné suite à nos courriers de demande d'audience avec la Ministre de l'Ecologie du Développement Durable et de l'Energie.  Lettre à Madame la Ministre

 

Pire: l'alimentation au fioul lourd des centrales de Corse pourrait à l'avenir provenir de la proche Méditerranée. Abyssea, c'est le joli nom du projet de recherches qui permettra de prospecter les hydrocarbures depuis la zone des îles du Levant. 

Le groupe Sémaphore des Abysses suivra de près les opérations. Avec nos amis asociatifs du continent, nous nous étions déjà mobilisés contre ces projets dangereux le 8 avril 2012.

 

Pétition pour la création d'une réserve marine dans le pacifique : https://secure.avaaz.org/fr/ocean_of_hope_loc/?bUbaYdb&v=43597

 

mardi 5 août 2014

Eureka: les études en vue de l'alimentation des centrales thermiques au gaz naturel vont pouvoir être financées!

                                                                                                           N° 2188

Le projet de loi relatif à la transition énergétique contient un article qui permettra de débloquer la situation de status quo que connait la Corse en matière d'alimentation des centrales thermiques diesel d'EDF au gaz naturel.

EDF nous indiquait mezzo voce depuis plusieurs mois qu'un frein l'empêchait de faire progresser le dossier vu que le coût des études n'était normalement pris en compte que lorsque le projet connaissait une réalisation.

En bref, EDF craignait que le coût des études qu'elle pourrait mener pour l'alimentation au gaz de la Corse ne reste à sa charge en cas "d'échouage" du projet.  

Bonne nouvelle, l’article 64 du projet de loi n° 2188 institue une prise en compte des coûts échoués des études de certains projets identifiés dans la programmation pluriannuelle de l’énergie et importants pour l’approvisionnement énergétique des zones non interconnectées.

N° 2188

_____

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUATORZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 30 juillet 2014.

PROJET DE LOI

relatif à la transition énergétique pour la croissance verte,


L’article 64 institue une prise en compte des coûts échoués des études de certains projets identifiés dans la programmation pluriannuelle de l’énergie et importants pour l’approvisionnement énergétique des zones non interconnectées.

Article 64

L’article L. 121-7 du code de l’énergie est ainsi modifié :

I. – Après le d du 2° il est ajouté un e ainsi rédigé :

« e) Les coûts d’études supportés par un producteur ou un fournisseur en vue de la réalisation de projets d’approvisionnement électrique identifiés dans le décret relatif à la programmation pluriannuelle de l’énergie et conduisant à un surcoût de production au titre du a du présent 2°, même si le projet n’est pas mené à son terme. Les modalités de la prise en compte de ces coûts sont soumises à l’évaluation préalable de la Commission de régulation de l’énergie. »

II. – À l’avant-dernier alinéa le d est remplacé par un e.

Fait à Paris, le 30 juillet 2014.

Signé : Manuel VALLS

 

Par le Premier ministre :
La ministre de l’écologie,
du développement durable et de l’énergie,


Signé :
Ségolène ROYAL