Conformément à la norme réglementaire prévoyant une procédure d'information et de recommandation dès lors que que le seuil de 50 microgrammes par mètre cube sur 24 heures glissantes  est atteint, Qualitair Corse a lancé une telle procédure à partir du 4 juillet 2014.

Le premier communiqué de presse indique que la zone concernée est la région ajaccienne, et le polluant des particules fines (PM10 / diamètre inférieur à 10 micromètres)

 

1) Communiqué de presse du 04/07/2014 à 15:00 

Niveaux maxima enregistrés : 51 microgrammes par mètre cube sur 24 heures glissantes

(Valeur moyenne calculée sur 24 heures entre 03/07/2014 13:00 et 04/07/2014 13:00)

2) Communiqué de presse du 04/07/2014 à 17:00 

Niveaux maxima enregistrés : 56 microgrammes par mètre cube sur 24 heures glissantes

(Valeur moyenne calculée sur 24 heures entre 03/07/2014 17:00 et 04/07/2014 17:00)

3) Communiqué de presse du 05/07/2014 à 10:00  

Niveaux maxima enregistrés : 56 microgrammes par mètre cube sur 24 heures glissantes

 (Valeur moyenne calculée sur 24 heures entre 04/07/2014 09:00 et 05/07/2014 09:00)

4) Aria Linda: Mais comment faites vous vos calculs?

Aria Linda s'est intéressée aux valeurs mesurées et affichées sur le site de Qualitair Corse, puis aux calculs des valeurs moyennes sur 24h glissantes pour les plages horaires indiquées et pour les niveaux maxima indiqués par les communiqués de presse ci-dessus.

On n'est pas vraiment arrivés aux mêmes valeurs! Ca donne le tableau ci-dessous:

 

Lien uniquement réservé à la presse (si elle souhaite tester nos calculs): cliquez ici

Alors on a posé la question!

Bonjour,
 
Notre expert comptable a copié sur le site de QC et transféré sur tableau Excel les valeurs mesurées en PM 10 pour les journées des 3, 4 et 5 juillet 2014 qui ont fait l’objet d’une info pour dépassement du seuil de 50 µg/m3.
 
Il est arrivé au petit tableau en pj (je l’ai un peu colorié!) avec des moyennes un peu différentes de celles annoncées par QC pour les seuils maxi atteints en valeur moyenne et pour les périodes indiquées.
 
J’ai testé ses calculs, qui me semblent corrects et du coup je me demande également comment se calculent les seuils maxi atteints?
 

4) "Plus sérieusement"....... la réponse de Qualitair Corse: 

Bonjour,

suite à votre demande, il y a plusieurs points à savoir. Tout d'abord, une petite remarque mathématique, en sélectionnant les données de 13h à 13h (ou 17h-17h...) vous sélectionnez en fait 25 données et lorsqu'on divise par 24, on ne retombe pas sur la même valeur. Plus sérieusement, voici quelques élements complémentaires pour la gestion des épisodes. En premier lieu, un déclenchement s'effectue si il y a une concomitance sur plusieurs stations (pour éviter un déclenchement zonal alors que la cause n'est que locale (exemple, l'impact d'une personne qui débroussaille à proximité d'une station n'implique pas un déclenchement d'une information pour pic de pollution) . En règle générale, pour Ajaccio le dépassement est constaté sur le site trafic de diamant puis sur le site de Canetto ou de Piataniccia. Concernant le dépassement nous recevons un message du serveur qui nous indique le constat (le calcul est automatique et défini de manière réglementaire dans notre logiciel). Dans le cas présent nous avons reçu le premier message nous indiquant 50,6 µg/m3 à Piataniccia à 11h TU. C'est cette valeur qui a été reprise dans le communiqué de presse initial. A 17h, la valeur mesurée a été de 56 µg/m3 sur ce même site. C'est bien la valeur maximale mesurée qui est inscrite et non la moyenne des maxima comme il est exprimé dans le tableau.

5) Les captures d'écran d'Aria Linda

ci-dessus, la journée du 3 juillet 2014.

ci-dessus, la journée du 4 juillet 2014.