Alors que les motions demandant la fin du fioul lourd à Ajaccio, et l'alimentation de la future centrale au gaz naturel se succèdent, tant à la maison carrée de la cité impériale, que dans l'hémicycle de l'Assemblée de Corse, la pollution de la centrale au fioul lourd n'en finit plus d'impacter l'air que nous respirons.....

Ne perdez pas votre temps à consulter le site de Qualitair Corse pour trouver une courbe de la région Ajaccienne qui traduirait par une inflexion ce que les clichés ci-après révèlent! C'est pourtant une obligation pour l'exploitant de la centrale.

Ci-dessous, le 23.05.2014 à 19h31, G2B a saisi depuis Bastelicaccia, le panache de l'un des moteurs de la centrale du Vazzio. Il semble être en phase démarrage...

Mais le panache a du mal à s'élever à 25 m/s (90 km/h) ainsi que le prévoit l'arrêté préfectoral d'exploitation.

 

19h31 à 20h38.......un démarrage qui durerait plus d'une heure?

Selon l'arrêté, les démarrages (et les arrêts) devraient être limités en nombre et aussi courts que possible. On en dénombre quelques 1250 par an. Et depuis 2005, leurs émissions ne sont plus comptabilisées. Au grand dam de la DSS, l'actuelle ARS.

----------

Ci dessous, encore des images de G2B depuis Bastelicaccia. On est le 26.05.2014 à 9h57.

 Le panache est nettement orienté vers Ajaccio.

En comparant (ci-dessus) la dernière photo de G2B le 26.05.2014 à 19h57, à celles réalisées le même jour par Philippe (ci-dessous) également depuis Bastelicaccia, on retrouve les mêmes comportements du panache.

C'est à 11h53, ce 26.05.2014, que Philippe utilise pour la première fois son boitier. Le panache s'étire vers la vallée de la Gravona. La vitesse d'extraction n'est toujours pas conforme.

Puis dans la soirée, comme G2B, à 19h05 Philippe appuie de nouveau sur son poussoir. Là encore, le panache ne s'élève pas comme il devrait pourtant le faire.

A l'altitude près du point de prise de vue, les images de nos deux photographes prises à la même heure ressemblent à des copier-coller....de pollution.

Merci les copains!  Si l'on en croit les "milieux autorisés à penser" vous risquez d'avoir à faire des clichés sur les émissions des Diesels alimentés au fioul lourd jusqu'en 2023!