Moins de 3 minutes....

 

C'est le temps qu'il faut à un panache de particules émis par un navire à quai pour atteindre le coeur de la cité impériale!

Mais alors conbien de temps faut-il à un panache émis depuis la centrale thermique du Vazzio pour atteindre la même cible?  

 

Comme pour les navires, c'est également du fioul lourd qui est utilisé pour la centrale.

 3000 €, 

C'est ce que rapporte à l'exploitant chaque cycle (démarrage+arrêt) moteur. Selon les années on peut en dénombrer entre 1000 et 1250.  Les photos du 15 mai 2014 ci-dessous et les commentaires sont de Philippe.


Vésuvio ? Etna ? Piton de la Fournaise ? Non, éructations toujours mal maitrisées d'une centrale à fioul lourd que toutes les autorités en 2010 nous disaient à bout de souffle, brandissant le spectre de la crise énergétique de 2005. Et soudain, lifting de rajeunissement de la vieille dame, et hop c'est reparti pour 15 ans ou 20 ans... comme pour les centrales nucléaires, on prolonge...

Question/devinette : si la centrale dite d'Ajaccio-Bastelicaccia, promise à gaz en 2010 par le préfet Bouillon, avait été construite dans les délais sur 15 hectares en bordure de la Gravona, dans le magnifique écrin de verdure des Budiccie, à quoi donc fonctionnerait-elle aujourd'hui ?

1) - à l'huile d'olive ?
2) - avec le gaz de la station d'épuration de Campo ?
3) - avec l'hydrogène produite dans la station solaire expérimentale de Vignola ?
4) - avec le pipe-line à fioul de grand diamètre prévu spécialement pour relier le Vazzio à la nouvelle centrale ?

18h46'

18h47'

18h51'

19h04'

donc 3000€  en un peu plus de 18'.

En fait, tout dépend de la courantologie qui s'applique au panache.

 

Pensez-y:  en moins de 3 minutes, un panache de particules émis par un navire à quai atteint le coeur de la cité impériale.

 

 

Pensez-y:  un panache de particules émis par un navire à quai, c'est encore du fioul lourd.