« Si à la mise en fonction de Lucciana, il restait un peu de goudron, moi je fournirais des plumes pour les imbéciles ou ignorants qui diront que la centrale a démarré au fuel lourd… »   article Corse Matin du 18.06.2013

 

Quoi de neuf depuis cette *déclaration du Président de l'Exécutif lors de l'inauguration du barrage sur le Rizzanese en présence d'Henri Proglio, et depuis le limogeage de la Ministre Delphine BATHO?   

Rien.

D'ailleurs, depuis le 31 mai 2013, lors du salon Energ'iles, la messe était déjà dite! Répondant à la question de notre militant Jacques Laurent,  le représentant de la CRE devait affirmer, en présence de représentants de l'Exécutif, que la question relative à la prise en compte du surcoût de 20 M€ annuels pour le démarrage de Lucciana au fioul léger, en lieu et place du fioul lourd, n'avait pas été posée à la CRE!

Autant dire que le démarrage de la centrale de Lucciana au fioul léger n'est pas autorisé. Car sur le papier, et la PPI est là pour le confirmer, les centrales de Corse fonctionnent au fioul lourd.

Flagrant délit de mensonge?

Manque de communication entre les membres de l'Exécutif, ou intention délibérée d'en découdre avec les imbéciles et les ignorants: la clarté de la réponse du représentant de la commission de régulation de l'énergie ne devait pas empécher, 18 jours plus tard, la rodomontade du président de l'Exécutif.

Du côté de la DSP maritime, pas de rodomontade. Mais aucune réponse à notre courier au président de l'Exécutif lui demandant de faire combler, au niveau de l'appel d'offres, quelques lacunes relatives à la protection de l'environnement et de la population.

La pollution des navires à quai......ça doit aussi être la marotte des imbéciles et des ignorants.

 

Dommage, on peut être soupe-au-lait et pousser des coups de gueule...à bon escient! 

Au fait président, où en êtes vous dans le dossier de l'alimentation au gaz naturel des centrales thermiques d'EDF en Corse?