Centrale thermique

EDF du Vazzio 

au fioul lourd 



DSP Maritime

Pollution des navires à quai:


Lors de la session du 5 octobre 2012, le Président de l'Office des transports se serait engagé à demander à la compagnie qui serait délégataire du service public d'alimenter ses navires au fuel léger lors des escales. Cette première mesure était déstinée à améliorer la qualité de l'air pour les riverains des ports, qui respirent à longueur d'année les émissions cancérigènes crachées par les navires à quai qui fonctionnent au fioul lourd.  
p
Selon un conseiller territorial, le Président de l'Office n'aurait pas tenu ses engagements, au prétexte que la SNCM, future co-délégataire potentielle, envisagerait de se tourner vers des navires alimentés au gaz. Encore selon le conseiller territorial, il semble toutefois que ce renouvellement n'interviendrait progressivement qu'à partir de 2016, et que les navires de la CMN, autre co-délégataire, continueront à tourner au fuel lourd, y compris dans les ports.
p
Toujours selon le conseiller territorial, l'Executif n'aurait pas accepté d'amendements au texte soumis au vote de l'Assemblée de Corse.  (dixit: "La convention de DSP est à prendre ou à laisser") Le texte

Une rigidité de l'Exécutif également constatée par Aria Linda qui s'intéresse,depuis près de 5 ans; à la pollution des navires à quai. Nous n’avons eu aucune réponse, même tardive, au courrier (LR/AC ) de recommandations  que nous avons adressé au Pdt de l’exécutif le 29 avril 2013 sur la DSP..
 
L'allergie du Président aux initiatives menées par les associations environnementales n'est ni nouvelle, ni confidentielle. Avec nous aussi, l'office des transports avait exprimé une sensibilité environnementale....assez vite oubliée.

 

Centrale thermique

EDF de Lucciana 

au fioul lourd 

 

 

Matrali

(Barrages)

Réponse à notre adhérent Marius qui se demande si les inquiétudes exprimées sur le blog U ROSSU sont fondées:

Oui Marius, il est exact que l'Europe pousse à la libre circulation des biens, des personnes, et des services! Et l'ouverture à la concurence de l'exploitation des ouvrages hydroélectriques est dans les tuyaux depuis longtemps.

Ce qui pourrait bien arranger les actuels exploitants compte tenu des incertitudes qui pèsent sur le bon état des ouvrages et de leur affection plus forte pour d'autres moyens de production.

Affaire à suivre!



Nucléaire

EDF, condamné pour "faute inexcusable" après le décès d'un salarié, va faire appel de la décision du tribunal d'Orléans.

 

EPR Flamanville :
vanne de sécurité montée à l’envers par Areva
Lien vers l'article du Moniteur.