Association Aria linda

samedi 29 juin 2013

Du goudron et des plumes...... nouvelle donne inquiétante!

Malgré la menace du Président GIACOBBI, à l'attention des imbéciles et des ignorants, relayée par Henri PROGLIO, les associations n'en démordent pas et l'ont rappelé en conférence de presse ce vendredi 28 juin 2013 au micro d' Alta Frequenza, de RCFM, et sur France3 Via Stella.

Corse Matin n'a répondu à notre demande de droit de réponse.

 

Quelques jours auparavant, la CGT d'EDF pouvait, elle, faire part des mêmes inquiétudes à Corse Matin:

" .........nouvelle donne inquiétante"

".......surcoût de 20 millions d'euros par an, supporté par EDF "

" ......future centrale en région ajaccienne, qui continuera de fait à tourner au fuel lourd

 

Merci Nanou. Attention au goudron et aux plumes!

Juste une petite précison: si GDF investit pour enterrer les cuves du Loretto, ça réduira le risque SEVESO, mais ça ne le supprimera pas. Par contre et les consommateurs Ajacciens seront condamnés à l'air butané et au surcoût qu'il constitue. Et ça plombe l'avenir du gaz naturel en Corse, puisqu'un industriel n'investit jamais deux fois pour le même outil!

Quant au préposé à l'emplumage, à défaut de pouvoir faire état d'éléments positifs au cours de sa mandature en matière d'énergie ou de pollution des navires à quai, on lui propose une reconversion à Rome.

Dopage au goudron à Ajaccio:

26.06.2013   7h16'03"

26.06.2013   7h16'26"

26.06.2013   7h17'52"

26.06.2013   7h18'10"

26.06.2013   7h18'32"

 26.06.2013   7h19'33"

26.06.2013   7h20'49"

 26.06.2013   7h21'05"

26.06.2013   7h23'25"

Pas de chance! Sur le site de Qualitair, pour la journée du 26.06.2013 l'affichage des microparticules PM 10 de la station de la ville (Diamant) n'est pas disponible.

En revanche curieux pic à la station industrielle de Piataniccia!

 

 

mardi 25 juin 2013

IMBECILES, IGNORANTS, GOUDRON, PLUMES, INTERROGATOIRES......les manoeuvres d'intimidation se développent durablement .....

 

 

+ 54 %

Monsieur le Ministre de l'Égalité des Territoires et du Logement, vous trouvez ça normal que le consommateur de gaz paye plus cher que celui du continent, pour se chauffer avec un gaz, de surcroit de mauvaise efficacité énergétique?

 - 19 %

C'est le taux de la baisse de la rémunération d' Henri PROGLIO en 2012. Avec 1 291 257 €/an en 2012,  il n'est plus qu'à la 330 eme place dans la grille des salaires d'EDF: article ...............des plumes et du goudron!

+152 µg/m3

à Piataniccia!

Brûlage sauvage à Ajaccio le 17.06.2013 à 7h10: Lorsque les épisodes de pollution sont très visibles, les capteurs les enregistrent.

Ci-dessous le graphique de Qualitair Corse.

Brûlage sauvage à Ajaccio le 17.06.2013 à 7h31: Ouf, cette fois on ne pouvait pas passer à côté!

Ci-dessous les enregistrements de Qualitair Corse. L'information du public n'aura pas été nécessaire: on n'a pas atteint les "24h glissantes" et on n'a pas deux stations PM 10 en simultané.

Tour de France:

Allo Tonton, pourquoi tu tousses à Ajaccio?

14.06.2013: Le maillot jaune est déjà à Ajaccio.

Etape port d'Ajaccio: 17.06.2013 à 7h14.

Etape port d'Ajaccio: 18.06.2013 à 7h30.

+ 500kg/jour

Etape Vazzio

Centrale du Vazzio: 20.06.2013....l'air de rien, en contrastant un peu la photo, on décèle une partie des 500 kg de particules émises chaque jour.  

Monsieur le Ministre de l'Égalité des Territoires et du Logement, Vous trouvez ça normal que les Corses en soient encore à respirer les émissions du fioul lourd? 

Normal vous me direz, c'est prévu par la PPI de 2009! 

Martigues, c'est pas la Corse, alors on y refait des centrales à gaz moins polluantes: article

 

U Levante

 

lettre ouverte

au Conseiller

de l'Elysée.

 

Pipé par des entreprises le débat énergétique? article 

 

 

mercredi 19 juin 2013

Corse Matin: Droit de réponse accordé aux imbéciles et aux ignorants?

 



à l’attention de Madame Christine GAUBE BACCIOCHI, Corse Matin.


Dans un article paru à côté de celui consacré à l’inauguration du barrage sur le Rizzanese le 18 juin 2013, vous relatez une partie du discours d’Henri PROGLIO : Précisant que l'arrêté PPI (programmation pluriannuelle des investissements) actuellement en vigueur mentionnait simplement  « fuel » sans autre distinction entre lourd et léger pour la centrale de Lucciana.......


Et, à travers votre article, son perceptible agacement : «On ne va pas non plus passer Noël là-dessus ». (Faisait-il référence à l’hiver 2004-2005?)


Pour permettre à vos lecteurs d’y voir plus clair, je me permets de vous adresser les liens vers l’Arrêté PPI 2009 et vers le Rapport au parlement PPI 2009-2020.


A sa lecture, on peut effectivement constater que l’arrêté PPI du 15 décembre 2009 relatif à la programmation pluriannuelle des investissements de production d’électricité ne mentionne pas le mot fuel. Ni le mot fioul d’ailleurs. Mais en lisant le document signé par le Ministre Borloo, on peut constater qu’il fait référence aux rapports des programmations pluriannuelles des investissements de production d’électricité et de chaleur et du plan indicatif pluriannuel des investissements dans le secteur du gaz transmis au Parlement en juin 2009.


Page 96 du rapport on peut lire: « Ces nouvelles centrales sont destinées à fonctionner au fioul lourd mais sont convertibles au gaz naturel (avec une perte de puissance d'environ 5 %) si le projet GALSI se réalise et que la Corse y est raccordée. »


Puis, page 100 du rapport on peut lire : « La PPI souligne que le renouvellement de la centrale de Lucciana en 2011 et de la centrale du Vazzio en 2012 est indispensable pour assurer l’équilibre offre-demande électrique en Corse à court et moyen terme. La réalisation de ces nouvelles centrales dans les plus brefs délais est donc nécessaire. Ces centrales pourraient fonctionner dans un premier temps au fioul lourd puis être converties au gaz naturel si le raccordement de la Corse au GALSI se réalise. »


Le cadre réglementaire de la PPI, supérieur dans la hiérarchie des normes à un arrêté préfectoral d’exploitation de la future centrale de Lucciana, nous l’avons évoqué une première fois avec Madame la Ministre de l’Ecologie du Développement Durable et de l’Energie à Paris le 10 septembre 2012.


Nous l’avons évoqué avec elle une seconde fois à Ajaccio, le 30 mai 2013 lors d’un entretien de 6 minutes en préfecture de région en présence du Préfet de Région à l’occasion de sa venue dans le cadre du salon Energ’îles. Au cours de ce second entretien nous avons pu mesurer une notable différence d’approche sur la valeur législative de la PPI, autrement dit un couac, entre Madame la Ministre de l’Ecologie du Développement Durable et de l’Energie et son DGEC, Directeur Général de l’Energie et du Climat convié en cours d’audience.


Nous l’avions également fait remarquer, avec remise des documents à Madame la Conseillère Exécutive en charge de l’énergie lors de notre entretien du 12 novembre 2012 en présence du Sénateur EELV Ronan DANTEC.


Nous avons noté sur les ondes d’Alta Frequenza la petite phrase qu’Henri PROGLIO a lancé : « Ce sera du fioul léger, PPI ou pas ». Encore un couac avec la réglementation et avec Jean Michel LEBEAU patron d’EDF-SEI qui reconnaît lui la PPI comme la commande publique.


Car effectivement, la PPI, c’est la loi. Alors faisons un petit retour historique sur la polémique fioul lourd et fioul léger et son rapport à la loi. Et petit retour sur l’impact sanitaire du fioul lourd.


Voilà quelques précisons que vous pourriez insérer dans un prochain article au titre de droit de réponse accordé aux imbéciles et aux ignorants.


Vous citez en effet dans votre article Henri PROGLIO ; Reprenant l’image du goudron et des plumes évoquée par le président de l’Exécutif Paul GIACOBBI lors de son allocution " Si à la mise en fonction de Lucciana il restait un peu de goudron, moi je fournirais des plumes pour les imbéciles ou ignorants qui diront que la centrale a démarré au fioul lourd…..."


Je note le lapsus révélateur d’Henri PROGLIO, paraphrasant Paul GIACOBBI parlant de goudron en pensant au fioul lourd et me demande, compte tenu de ce qui précède, s’ils n’ont pas opté pour des plumes de canard.

Sans doute pourrez-vous nous en dire plus sur: Les assurances qu'il fournirait au syndicat CGT au cours de l'après-midi.

lundi 17 juin 2013

Brulages du 16.06.2013: les capteurs n'y ont-ils vu que du feu!

Centrale du Vazzio 13.06.2013 6h47

16.06.2013 19h55:

Depuis la Vallée de la Gravona, le beau ciel aux couleurs du maillot jaune laisse à penser que le tour de Corse a déjà commencé à Ajaccio.....ou qu'il se perpétue.

16.06.2013 19h18:

Philippe depuis Bastelicaccia met en évidence le panache de la centrale thermique d'EDF du Vazzio au fioul lourd.

 

16.06.2013 21h30:

Philippe depuis Bastelicaccia met en évidence la mauvaise dispersion des panaches des nombreux brulages.

 

16.06.2013 19h20:

Philippe depuis Bastelicaccia met en évidence la hauteur de diffusion des panaches.

 

Entre 19 et 20h, le site de Qualitair Corse affiche une curieuse réponse:

A 19h00, contrairement à la tendance affichée par ses collègues Ajacciens, le capteur de microparticules de Piataniccia enregistre une baisse à 19h00.

Une heure plus tard, 20h00, le capteur de microparticules de Piataniccia se démarque encore de la mesure de ses collègues Ajacciens, et bondit de 8 µg/m3 à 42 µg/m3.

Alors, démarrage de la centrale du Vazzio ou affolement du capteur?

Non!

Philippe, a du tout simplement se planter en prenant ses photos!

 

samedi 15 juin 2013

Ceux qui ont bataillé pour obtenir une modification de la loi en faveur du fioul lourd, et ceux qui ont voté contre la motion en faveur du fioul léger, voudraient nous faire croire qu'il serait possible à un préfet

Ceux qui ont bataillé pour obtenir une modification de la loi en faveur du fioul lourd, et ceux qui ont voté contre la motion en faveur du fioul léger, voudraient nous faire croire qu'il serait possible à un préfet

d'ignorer la loi pour autoriser l'exploitation

de Lucciana au fioul léger.

Petite démo...

seulement pour les nuls....

car les hommes de l'art ne connaissent que ça!

14 septembre 2010

Le préfet de Haute-Corse signe l'arrêté préfectoral d'autorisation d'exploitation de la centrale de Lucciana au fioul lourd.

Page 4, l'arrêté fait référence aux textes applicables et précise notamment au chapitre "Vus et considérants":

La PPI, c'est la loi:

Petit historique.....

seulement pour les nuls....

car l'opérateur historique ne connait que ça!

7 juillet 2006:

Signature de la PPI 2006. Elle prévoit que les futures centrales diesel de Corse seront alimentées au fioul. Lourd ou léger? Aucune précision n'est apportée sur la qualité du fioul.

27 octobre 2009:

Hotel Poretta à Lucciana: les associations insulaires lancent en réunion publique, l'idée que le fioul léger doit être utilisé en lieu et place du fioul lourd dans les centrales de Corse.

13 novembre 2009:

 L'Assemblée de Corse (*sauf les communistes), sur la proposition de Jean BIANCUCCI, vote la motion suivante:

.SOUHAITE que dans l'intervalle, le renouvellement de la centrale de LUCCIANA pour une puissance de 120 MW prévoie dès sa mise en service son alimentation au fuel léger; et que l'on surseoye à toute décision concernant la centrale d'Ajaccio,

 

15 décembre 2009:

La PPI 2009 est signée que le à Copenhague! Le rapport de présentation précise dès lors la qualité du fioul pour la Corse: et c'est du fioul lourd.

 

17 mois

11 juillet 2008, le Ministre Jean louis borloo s'était adressé à son directeur général de l'énergie et du climat (DGEC) pour lui demander de préparer la nouvelle PPI. Le ministre indique dans son courrier que les 3 projets de rapports prévus par la loi, devront lui être fournis fin 2008.

11 juillet 2008 - 15 décembre 2009: Il aura donc fallu plus de 17 mois pour faire évoluer la PPI. La procédure est longue: nous l'avions déjà évoqué lors de l'audience que nous a accordé la Ministre le 10 sptembre 2012 à Paris. Article

*sauf les communistes:

ci-dessus Dominique BUCCHINI à l'Assemblée de Corse

lors du vote du 13.11.2009. Il vote contre la motion avec un pouvoir.

Ecoutez l'interview du président d'Aria Linda sur

jeudi 13 juin 2013

LEBEAU, EDF-PEI: La commande de l'Etat, c'est la PPI........et la PPI en vigueur dit: fioul lourd pour les centrales de Corse.

 

 

Dans un article de Corse Matin édition du 7 novembre 2010, Jean Michel LEBEAU, "patron" d'EDF-PEI l'affirmait déjà:

A la question de Jean-Marc Raffaelli (Corse Matin), Monsieur LEBEAU "patron" d'EDF-PEI répondait très précisement: 

La commande de l'Etat, c'est la PPI

....on passera au léger.....

si l'Etat modifie sa commande.

 

Maria, Alex avez-vous pris connaissance de notre intervention de 6' le 31 mai 2013 à la préfecture de Région, la réponse du

DGEC en désaccord avec la Ministre Delphine BATHO sur le caractère législatif de la PPI?  Retrouvez notre ARTICLE

 

Polluzione: dimu a vostra!

 

 

Aujourd'hui nous donnons la parole à Sophie, passablement excédée depuis plusieurs jours par le bruit du "nouveau" fleuron de la flotte de la SNCM: l'Excelsior, censé remplacer......le Napoléon qui n'est plus vraiment un bon appart.

" Hier j'étais côté hôpital avec Jean A...... lorsqu'un hélicoptère est arrivé."

" Nous avons été écoeurés par l'odeur de kerosène. Là aussi, c'est la santé des habitants qui est mise à mal."

" J'ai compris ce que me disait cette vieille personne qui attend avec angoisse les 20 et + rotations de l'été."

" On ne peut pas laisser faire sans rien dire. Tu peux mettre ça sur le site d'Aria linda en criant au secours pour nos poumons??? "

" C'est un vrai scandale sanitaire."

" Et le toit de cet immeuble est plein de goelands *R....... nous a interdit de les chasser: sécurité pour Aspretto et et l'aéroport et pour nous fuel lourd et danger!"    

*NDLR: modificateur désavoué de ZNIEFF type 1

Vous trouvez que Sophie abuse?

Port d'Ajaccio 11 juin 2013 : photo légèrement contrastée.

Le tour de Corse a déjà commencé avec la prestation du maillot jaune (enfin...jaune soufre).

 Port d'Ajaccio 11 juin 2013 : photo légèrement contrastée.

L'étude de caractérisation des microparticules, lancée par la CAPA, réalisée par Meteo France et Qualitair Corse, devrait nous dire d'ici à la fin de l'année.............si Sophie exagère vraiment.

Cliché de Philippe depuis Batelicaccia, le 09 juin 2013 à 18h27.

REVUE de PRESSE

Electricité : Privilégier les circuits courts, c'est triplement intéressant ! article

Moyennant un petit investissement, l'ampoule nanolight pourrait faire baisser votre consommation. article

 

 

dimanche 9 juin 2013

Corse....le nouvel Eldorado insulaire le plus proche de l'hexagone et le mieux interconnecté

Assises de la Mer et du littoral......en Corse

Pour les associations qui n'y ont pas été conviées, voici ce qu'elles peuvent en savoir par un article de Corse Matin.

Et pour la suite de leur information, voici ce qu'on peut lire sur le site de la CTC  lien 

"Face au constat du fréquent « impossible dialogue » notamment entre élus et associations, l’idée d’un nouvel espace de médiation avec un cahier des charges permettant d’assurer la réalité et la traçabilité de la concertation et des échanges a été suggérée par de nombreux acteurs."
mm

 
cORsica

Pendant que d'aucuns révent de changements institutionnels et de parades contre la spéculation foncière, d'autres utilisent les dispositifs existants pour faire de la Corse......... la nouvelle terre d'investissement  

 

 

 

Relance de la filière photovoltaïque

 1000 mégawatts de projets solaires en France dès 2013

article

GDF Suez en Corse?

Des hésitations?   ......... mais aucune d'Asie-tation  article

m

La méthanation:

mais-c'est-quoi?


De la Réaction de Sabatier à la Méthanation (ne pas la confondue avec la méthanisation !) il ne reste plus qu'un pas à accomplir vers le stockage de l'énergie!

Lors du salon Energ'îles, j'ai pu constater que certains y croient!  Corinne LEPAGE aussi:  article

 

 Algérie:

Explosion dans un gazoduc,

 pas de victimes!


Selon l'AFP, qui cite Sonelgaz:   "......cette explosion, la quatrième enregistrée au même endroit ces deux dernières années, est imputée au passage de ce gazoduc sous une décharge publique, dégageant des liquides gazeux qui ont corrodé la conduite, avec le temps."

NDLR: Une situation qui ressemble étrangement à celle du pipe qui relie le dépôt de Pinetto à la centrale de Lucciana!
 

 

samedi 1 juin 2013

Le DGEC en désaccord avec la Ministre sur la PPI.

Vendredi 31 mai 2013 vers 13h, sur le salon energ’îles, peu de temps après l’annonce de la Ministre de l’Ecologie du Développement Durable et de l’Energie, Delphine BATHO,  je rencontre Augusto SOARES DOS REIS, n°2 d’EDF Corse.  

AJN : Alors que pensez-vous de la déclaration de la Ministre sur l’alimentation de la Corse en gaz naturel en 2019 et sur le démarrage de Lucciana au fioul léger ?

Augusto SOARES DOS REIS : Jean Nicolas, vous savez que dès que la décision politique relative à l’alimentation des centrales au gaz naturel a été prise nous avons organisé et même anticipé sa mise en œuvre.  Pour ce qui est de la période de transition, le projet d’arrêté d’autorisation d’exploitation de la centrale de Lucciana au fioul léger vient d’être validé par le CODERST.

AJN: Oui, voilà de bonnes nouvelles. Mais nous avons toujours les mêmes préoccupations avec la hiérarchie des documents qui définissent la politique énergétique en France à savoir la PPI de 2009 qui impose le fioul lourd, et ne prévoit l’alimentation au gaz naturel de la Corse que si le GALSI est réalisé et que si la Corse y est raccordée. La solution d’une alimentation par une barge n’est donc pas autorisée. Vous savez également qu’un arrêté ministériel du 2 mai 2008 toujours en vigueur, impose également le fioul lourd à Lucciana. Dans ces conditions, le Préfet de Haute Corse pourra-t-il valablement signer un arrêté d’exploitation au fioul léger ?

Augusto SOARES DOS REIS : L’industriel EDF exécutera la commande publique.

AJN: C’est justement ce qui nous interpelle ! J’entends encore votre directeur régional, Monsieur MONTI, dire que l’industriel exécute la commande publique.

 

Sur radio Alta frequenza, la même position exprimée au micro d'Alex BERTOCCHINI.

Et la position d'Auropa Eculugia I Verdi exprimée par Dumè LANFRANCHI

16h00 AJN s’achemine vers la préfecture pour le rendez-vous avec la Ministre fixé à 16h35.

Juste après les représentants d’Auropa Eculugia I Verdi qui sont déjà en cours d’audience avec la Ministre. Dans l’antichambre patiente la Mairesse de Piana.

Notre rendez-vous, demandé au nom des associations sur le thème de l’énergie, qui était calé à 16h35, sera un poil décalé ! On m’avait annoncé 10 minutes maxi, j’en aurai beaucoup moins. Suivant le même rythme, mon successeur  et dernier interlocuteur de la Ministre disposera de moins de 5 minutes !

L’entretien se passe en présence du Préfet Patrice STROZDA.

AJN:  Je remercie la Ministre de me recevoir pour la seconde fois en lui rappelant que nous nous sommes déjà entretenus sur le dossier en son ministère en présence de Michelle RIVASI le 10 septembre 2012.

Je démarre mon intervention par nos incertitudes par rapport à l’alimentation au fioul léger de la centrale de Lucciana.

Je complète ma présentation un peu rapide en indiquant à la Ministre que je représente les associations U Levante, Le GARDE, A Sentinella, et Aria Linda.

La Ministre : Vous avez entendu ce que j’ai dit ce matin : il n’y a aucun blocage ! Vous avez vu que le CODERST a été réuni mercredi et qu’il a validé le projet d’arrêté.

AJN Je reprend mon propos sur la hiérarchie des normes : la PPI de 2009 et de l’arrêté ministériel de 2008 qui imposent le fioul lourd comme combustible pour l’alimentation des centrales de Corse et, à mon avis, l’impossibilité pour le Préfet de haute Corse de passer par-dessus une norme hiérarchiquement supérieure et de prendre un arrêté autorisant l’exploitation au fioul léger. Je lui montre les passages de la PPI de 2009 surlignés de la PPI de 2009 et du Rapport de présentation au parlement qui précise la PPI 2009.

La Ministre parcourt rapidement les passages surlignés extrait de la PPI 2009 puis indique que l’administration s’occupe des évolutions nécessaires.

Puis la Ministre passe au rapport de présentation au parlement qui précise l’imposition du fioul lourd : « Mais non, c’est rien ça ! » 

AJN: Sans un mot je manifeste mon étonnement à la Ministre en affichant une moue qui doit être suffisamment dubitative.

La Ministre : Attendez, j’ai l’impression de manquer d’une partie de l’historique dans ce dossier. Peut-on me dire en quoi la PPI est si déterminante ?

AJN :  J’indique à la Ministre que, suite à la montée au créneau des associations contre la reconduction du fioul lourd dans les centrales de Corse à partir de 2007, alors que la PPI de 2006 ne précisait pas la nature du fioul, en 2009 le Ministre Borloo avait signé une nouvelle PPI, celle de 2009, qui précisait et imposait l’usage du fioul lourd.

La Ministre : « Où est mon DGEC ? » (Direction Générale de L’Energie et du Climat)

Le DGEC arrive et s’assied en bout de table.

La Ministre au DGEC : « La PPI, c’est législatif ? »

Le DGEC à la Ministre : « Oui, c’est législatif »

La Ministre, accompagnant la parole à une oscillation de la main qui m’a paru intimer le silence à son interlocuteur, enchaine: « Non, c’est pas législatif ! ».

Le DGEC n’interviendra plus.

NDLR, seulement pour les très très nuls : il doit bien y en avoir un des deux qui a raison.

AJN : pour finir sur l’alimentation en gaz, nous nous étonnons qu’aucun un projet relatif à la Corse ne figure dans les prévisions de réseau gazier en France sur 2013-2018.

Pour évoquer le SRCAE dans un cadre plus large (la Ministre acquiesce du chef) j’évoque l’effort financier évalué à  159 millions d’euros par an pour la réhabilitation énergétique du seul secteur du résidentiel par les rédacteurs du SRCAE. Je fais référence à mon intervention en ce sens dans le cadre du CRH que le Préfet a entendue.  

La Ministre : Vous évoquez les besoins importants, pour autant en matière de logement, le vrai problème, c’est que vous remontez des crédits. Effectivement 159 M€/an c’est un montant important , mais si je vous mets demain 500 M€ sur la table et que vous ne les consommez pas……Il faut déjà commencer à amorcer le mouvement.

AJN : J’évoque la gouvernance à 5 et l’exclusion des associations du COPIL du SRCAE malgré la convention signée entre le Préfet Bouillon et le Président de l’Exécutifs sur la territorialisation du Grenelle.

La Ministre : En Corse c’est la Région qui est en charge du SRCAE.  Vous leur en avez fait part ?

AJN : Oui nous l’avons signé à la Conseillère en Charge de l’énergie qui nous a répondu que la délibération avait été adoptée ainsi et qu’il serait lourd d’y revenir.

Le Préfet confirme que la CTC est en charge du SRCAE.

AJN : Alors, quid de la convention signée par votre prédécesseur?

Le Préfet montre du poignet que l’heure tourne :

AJN : Oui, juste un dernier point : Les militants associatifs qui œuvrent dans le cadre de la loi littorale et qui obtiennent l’annulation de PLU font l’objet de menaces…

Le Préfet intervient pour la deuxième fois : Vous savez que j’ai annoncé publiquement que je ferai protéger ceux qui feront la demande, il y a actuellement en Corse X X personnes qui font l’objet d’une protection. 

AJN : Je remercie la Ministre pour son accueil.

Au sortir, dans l’antichambre se trouvent le nouveau DREAL Patrice BARRUOL et Brigitte DUBEUF directrice par intérim.  Je me présente au DREAL

Le DREAL : « C’est vous qui preniez des photos lors du passage de la Ministre sur le stand de l’Anah ».

AJN : Oui.

Nous venons d’évoquer la hiérarchie des normes en ce qui concerne le démarrage de Lucciana et la possibilité qu’un arrêté préfectoral n’en tienne pas compte.

Je profite de l’occasion pour évoquer rapidement avec vous l’agrément au titre de la protection de l’Environnement de l’association A Sentinella qui œuvre pour l’environnement, et qui a fourni des preuves de son dynamisme et tous les documents qui lui ont été demandés. Il est sans réponse depuis le dépôt du dossier, près de 2 ans.

 

et aussi...

et aussi...

 

et aussi...

et aussi!