Association Aria linda

mardi 28 mai 2013

Rendons à Sauveur, ce qui lui appartient........

C'est vrai que le député Sauveur Gandolfi-Scheit, qui selon Corse-Matin du 26 mai 2013, rafraîchit la mémoire sur la situation de la centrale de Lucciana, a fait une bonne partie du chemin!

Mais rien n'est encore acquis ......ni Sauveur, ni Maria ne peuvent encore se féliciter d'un résultat!

Le problème pour tous, acteurs ou récupérateurs, c'est que malgré les annonces, la centrale de Lucciana est toujours sous le coup de l'arrêté ministériel de 2008 qui impose le fioul lourd, et de la PPI de 2009 qui impose également le fioul lourd et que rien dans la PIP Gaz ne prévoit la réalisation d'un gazoduc. D'ailleurs GDF n'a pas de projet gazier en Corse pour 2013-2015.

Donc, même si les équipements de filtration et centrigugation du fioul lourd ont été "économisés" à Lucciana 2, ils restent disponibles sur le site actuel limitrophe de Lucciana 1 .

Et donc l'alimentation au fioul lourd de la centrale de Lucciana1 reste réalisable.

Delphine BATHO en Corse le 31 mai 2013:

pour parler d'énergie!

La ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie nous présentera-t-elle les avancées réalisées depuis ses deux lettres au Président de l'Exécutif, puis au Président de l'Assemblée?

Il s'agissait de lancer les procédures de réalisation de l'alimentation en gaz de la Corse à partir d'une barge et d'un gazoduc Lucciana-Ajaccio. Nous parlera-t-elle de l'alimentation au fioul léger de Lucciana?

Dans son article du jour, Corse Matin n'évoque même pas le sujet!  Maria non plus d'ailleurs.....

 

Prix du gaz:

EDF fait plier Gazprom et Sonatrach

".........le groupe d’énergie italien, Edison, contrôlé par le français EDF, a indiqué, fin avril dernier, avoir obtenu en justice la révision à la baisse des prix d'un contrat de fourniture de gaz naturel avec le groupe Sonatrach. Edison avait réussi auparavant à faire plier le russe Gazprom."   Article

ICPE : Les juges ont des pouvoirs étendus!

Euh.........et quand ils sont assis?

En matière d'ICPE, le juge administratif dispose de pouvoirs étendus. Notamment celui d'autoriser provisoirement la poursuite de l'exploitation de l'installation dont il a prononcé l'annulation. Explications.

 


vendredi 24 mai 2013

Amiante et Fioul Lourd en Corse .......même parcours du combattant.

Amiante Bastia, vallée du Fangu:

Le préfet de Haute Corse a été destinataire d'un courrier de l'Association U Levante en date du 20 mars 2013.

Des copies de ce courrier ont été adressées:

à la Mairie de BASTIA,

à l'ARS,

à l'Inspection du travail,

Aucune réaction des destinataires. 

 

Les clichés qui suivent ont été pris, depuis son lieu de vie, par Madame VITTORI, riveraine du site amianté

 

Amiante Bastia, vallée du Fangu:

Absence manifeste d'arrosage, ou aspersion, censée rabattre les particules d'amiante pour éviter leur dispersion vers les poumons des riverains et passants. Les ouvriers semblent bénéficier de mesures de protection.

Amiante Bastia, vallée du Fangu:

Seule protection des riverains en l'absence de bâches et d'arrosage ...... un grillage?

Amiante Bastia, vallée du Fangu:

La DIRECCTE, suit le chantier.

Les directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE ou DIECCTE dans les régions et départements d’outre-mer) sont des services déconcentrés de l'Etat sous tutelle commune du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé et du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

 

Amiante Bastia, vallée du Fangu:

Des parties importantes des surfaces amiantées ne sont pas "confinées" par les bâches.

 

Ajaccio, centrale du Vazzio:

Microparticules: 500 kg par jour

Ajaccio, centrale du Vazzio:

 

Microparticules: en contrastant et en grossissant la photo, le panache, 500 kg par jour, apparait

 

 

Soutenir la proposition d'initiative citoyenne européenne:

 L'eau est un bien public, pas une marchandise !    signer 

lundi 20 mai 2013

Le trésor au pied de l'arc en ciel retrouvé en Corse!

Allez, un peu de nostalgie avec cette vieille photo de la centrale EDF du Vazzio!

Que nenni, la photo est toute récente, elle date même du 17 mai 2013 au cours d'une période de grande pluviométrie (..on ne pouvait pas plutôt turbiner?)  

Faut dire que lorsque l'on turbine de l'eau, on ne consomme pas de fioul lourd.

Les jours de pluie c'est bien connu, quand le soleil revient, au pied de l'arc en ciel se trouve un trésor....celui du fioul lourd consommé chaque année en Corse....150 000 000 €!  (avec le piètre rendement de 35 % des moteurs diesel, ça fait 97 500 000 € rejetés sous forme de pollution et de chaleur.)

Dans ces conditions, la Corse pourrait-elle passer au renouvelable? (l'énergie de base y est gratuite)

En lisant un article de Corse Matin, on peut penser que c'était le sens du débat citoyen qui s'est tenu à Corte et en plus "donner la parole aux participants.......un public qui se retrouve bien souvent inhibé" 

Pourtant, depuis la venue de Marc JEDLICSKA en novembre 2010 au Best Western d'Ajaccio.....

............on savait déjà ce que l'un des deux conférenciers en pensait...... des interventions du public.....

 

........et des solutions énergétiques pour la Corse!

 

Revue de Presse

 

Reclaim Power Tour

Energiekämpfe in Bewegung!

Après "Wir  Lieben autos".... "Wir lieben renouvelable"

 

 

GDF Suez va exporter

du gaz de schiste américain 

Un info dégotée par Manu!

 

 

" Banquiers : ils avaient promis de changer " 

La 100e de Pièces à conviction  lien vers l'émission

 

 

mardi 14 mai 2013

Centrale EDF du Vazzio: la boite de Pandore et le tonneau des danaides.

Si le Vazzio fonctionne comme la boite de Pandore Environnementale, les capteurs de mesure des microparticules PM 10 fonctionnent comme le tonneau des danaides!

Ce matin du 13 mai 2013, dernier jour des saints de glace, à 7h51 la centrale thermique d'EDF au fioul lourd crâche ses "émissions gazeuses". Pub

Puis dans le même périmètre, c'est un brûlage sauvage qui révèle ses émissions gazeuses.

Le panache met en évidence un principe de dispersion notoire: le panache se dirige, poussé par le vent d'ouest et écrasé par l'inversion thermique, vers la vallée de la Gravona. Donc, normalement, vers le capteur de microparticules de Piataniccia.

Le panache est visible depuis la Plaine de Cuttoli.

Les spécialistes nous disent que si le panache est trop haut la pollution peut passer inaperçue! 

Oui, mais dans le cas de la pollution des centrales thermiques, les particules adoprées (chargées) de métaux lourds, bien plus lourdes que les poussières de sable, ou de brûlage finissent bien par retomber plus rapidement et plus près de leur lieu d'émission. Alors où retombe toute cette pollution issue de la boite de Pandore du Vazzio? Où vont les 500 kg de microparticules émises chaque jour?

Réponse: dans le tonneau des Danaides!

Sur le site de Qualitair Corse, pour la journée du 13 mai 2013, en données horaires on constate un pic à 7h00 à la station de mesure de Piataniccia. C'est donc bien avant le démarrage d'un des moteurs de la centrale du Vazzio et bien avant le brûlage sauvage.

Il s'agit probablement de l'activité des deux carrières proches du capteur de la station.

Entre 7h50 et 9h00, la station de Piataniccia ne détectera rien de particulier des deux gros panaches !

 

Sur le site du Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie, les statistiques du Commissariat général au Développement durable sur la pollution en 2011.

Par curiosité, essayez donc de trouver les émissions de PM 2.5 pour la Corse avec ce lien qui nous amène à la pollution de l’air par les particules!

Uma nova CARICATURISTA POLACA ESTÁ  CAUSANDO SENSAÇÃO.
Seu nome é Pawla  Kuczynskiego.
Nascida em 1976 em Szczecin, se graduou na Academia de Belas Artes em Poznan, especializando-se na arte gráfica.  Desde 2004 produz ilustrações satíricas e até hoje já recebeu 92 prêmios e distinções. Em 2005 recebeu o Prêmio da Associação de Caricaturistas Polacos "Eryk".

ENR

Projet de recherche (2/4) – Travaux fluviaux et maritimes : sur la vague des énergies renouvelables Article

 

samedi 11 mai 2013

Centrales thermiques au fioul lourd: où est la logique des hommes de l'art?

ICPE : bien pour le blablabla!

(Installations Classées pour la Protection de l'Environnement)

Les actions nationales de l’inspection des ICPE ont été presentées le 11/04/2013. Le dossier de presse évoque le bilan 2012 et le plan de mobilisation pour la prévention des risques technologiques en 2013.

Bien côté blablabla.

 ICPE: 

mais pragmatiquement ..............

 

Les deux centrales thermiques d'EDF en Corse, qui sont alimentées au fioul lourd, sont des Installations Classées pour la Protection de l'Environnement. Les centrales de Lucciana et du Vazzio relèvent de la rubrique 2910-A. Leur émission de polluants, notamment les microparticules (industriellement dites "poussières") est règlementée par une VLE, valeur limite d'émission. 

 

Actuellement, pour les 2 centrales EDF de Corse, la VLE poussière est de 100 mg/m3 d'air rejeté

 

Un projet d'arrêté, en cours de consultation publique lien, ambitionne de revoir les normes d'émissions de polluants pour les ICPE relevant de la rubrique 2910-B. Il s'agit donc de fixer de nouvelles limites pour les VLE, valeur limite d'émission.

Le tableau de l'article 64-3 est "particulièrement" intéressant puisqu'il prévoit de caler la VLE poussières pour le fioul lourd à 40 mg/m3 d'air rejeté, soit 2,5 fois moins que le droit à polluer accordé à l'exploitant des centrales de Corse.

Pragmatiquement, ce qui différencie la rubrique 2910 A de la 2910 B, c'est que les installations 2910-A, contrairement aux installations 2910-B ne brulent que du fioul lourd.

Les 2910-B peuvent bruler d'autres combustibles.

Ainsi une installation de combustion qui ne brule que du fioul lourd, peut polluer 2,5 plus qu'une installation de combustion qui peut utiliser, en plus du fioul lourd, plusieurs autres combustibles.....................va comprendre.

Bravo la logique des hommes de l'art!

 

REVUE de PRESSE

 

 

Les énergies maritimes renouvelables sont "stratégiques "pour la France.  Euh...et la Corse? 

Décret n°2000-1196 du 6 décembre 2000 fixant par catégorie d'installations les limites de puissance des installations pouvant bénéficier de l'obligation d'achat d'électricité


Le projet de loi sur la consommation, présenté ce 2 mai par Benoît Hamon, officialise la possibilité de mener, en France, des actions de groupe, mais exclut l’environnement et la santé publique de leur champ d’application. Au grand dam des associations et des citoyens.

CTC................le long des golfes pas très clairs lien 

 

dimanche 5 mai 2013

Tu consultes......un chirurgien: il te traite au bistouri...... un nucléocrate: il irradie ton renouvelable!

Jean Marc JANCOVICI était à Ajaccio ce 3 mai 2013 à 10h devant les techniciens et les élus de la CAPA, salle du Conseil Municipal à Ajaccio.

Le type est surtout un brillant communiquant, il vous injecte quelques rappels de physique élementaire, un peu géopolitique, et vous voilà béatement assis sur les bancs de l'école, prêt à prendre la gifle qui arrive.

"Le métier d'une ONG, c'est de secouer"  puis  " Il y a celui qui dénonce et celui qui construit"

Et elle arrive: "Ne faites pas du photovoltaîque....n'optez pas pour le gaz pour alimenter vos centrales thermiques" ( upercut au passage à GRT Gaz qui n'est probablement pas son client)

Un graphique (ci-dessus) montre la portion congrue accordée au renouvelable par rapport aux autres énergies. Un conseiller communautaire en est complétement troublé: " Alors tout ce tapage médiatique sur le photovoltaïque c'est du bidon!"  JMJ opine de la tête.

Un autre conseiller (AJN): " Vous avez semé le doute dans l'esprit de mon collègue. Mais il ne s'agit là que de choix politiques. Si on avait en France investi autant de moyens dans le développement du renouvelable que dans le nucléaire, on n'en serait pas là.

Prenons pour exemple de ce qui est possible la Norvège, que vous venez citer comme producteur de 20 % du pétrole consommé en Europe. Vous savez que ce pays tire....... 95 % de son électricité de l'hydroélectricité"

JMJ: "C'est même 98 %"

AJN: " Vous avez carrément démonté le SRCAE, vous l'avez lu?" 

JMJ:  "Non, c'est un document qui fait 400 pages"

AJN: "Les travaux du Sénat sur la fixation des prix de l'électricité ne disent pas la même chose que vous, et même qu'un certain PROGLIO"

JMJ: "Vous savez, moi aussi j'ai été auditionné par le Sénat. PROGLIO..... je ne sais pas si ce qu'il dit....."

 

Petite digression pour amuser l'assemblée. Pas très scientifique, mais tous les coups sont permis, même sous la ceinture!

Quelqu'un dans l'assemblée oriente le débat vers le parking: 

JMJ:  " C'est une connerie" 

Paul Antoine LUCCIANI encaisse le coup au foie.....Au fond de la salle le premier magistrat de la cité impériale avale une couleuvre.

 

17h.... AJN prend un café au trou dans le mur. Des tenanciers d'établissements voisins discutent avec le patron: " T'as eu du monde aujourd'hui?" L'autre répond non de la tête puis déroule: " Ca risque pas. Quand tu vois que ce gros bateau (celui de la photo ci-dessous) qui est arrivé dans la matinée, a déversé ses touristes en ville et qu'ils sont retournés à bord pour manger!".

Petit satisfaicit des commerçants.......les tranchées dans la chaussée sont en train d'être refermées.

18h...... C'est l'heure du grand débat public.

A la différence de la séance de la matinée, la salle se remplit avec de vrais scientifiques (dont ceux qui développent un projet au nom de liqueur endémique), de vrais hommes de l'art (oui, les n°1 et 2 d'EDF en Corse sont là) et il y a même des membres de l'AEPN (Association des Ecologistes Pour le Nucléaire). Je vous rassure, il y a aussi le vulgum pecus, quelques associatifs et de vrais écolos (enfin pas des sucidaires!)

Discours d'introduction de Maria GUIDICELLI, très volontariste sur la transition énergétique et le SRCAE.

Par la suite notre conférencier évitera, ainsi que les autres intervenants d'ailleurs d'aborder le SRCAE.

JMJ redéroule presque le même diaporama que le matin mais avec tout de même quelques petites variantes. Comme j'ai (AJN) déjà subi la prestation de la matinée, je me demande pourquoi. Marie Laurence, qui comme moi a également suivi la séance du matin pourra en témoigner: j'avais eu le nez creux sur ce point!  

En vrac, quelques formules chocs " va falloir baisser le salaire des fonctionnaires.....ça gagne plus qu'un privé et en plus ça a la sécurité de l'emploi.......ll n'avait pas tenu compte des ressources: Sarko s'est planté! .........ll n'a pas tenu compte des ressources: Hollande s'est planté"

"EDF et VEOLIA c'est mes clients" ......rappelez-vous, les n° 1 et 2 d'EDF en Corse sont au premier rang.

Cerise sur le gateau: la question très intelligente d'un élu de la montagne fuse: "Euh, le nucléaire?"

Pour JMJ, en gros, "On ne parle pas assez des problèmes que le nucléaire ne pose pas"

Dans la salle, les scientifiques et les universitaires qui bossent sur des projets soutenus par EDF et AREVA laissent glisser. Ils ne savent sans doute pas que les assureurs ne couvrent plus les risques liés aux activités nucléaires. 

En gros l'essentiel du message finit par sortir : " politique de tous les pays, si tu veux savoir où tu vas, regarde comment évolue ta consommation de pétrole, il n'a pas d'autre indicateur économique valable".

JMJ: "Dans cette île, vous vivez bien du tourisme, je ne me trompe pas?"

 

Paul Antoine LUCCIANI abrège la réunion.... Ouf! PAL doit respirer.....JMJ n'a pas reparlé du parking!

Tonton, la prochaine fois que tu veux un conférencier qui défend l'Environnement et le renouvelable, tu fais faire des affiches et un battage médiatique aussi grands que pour JMJ et tu m'invites en ratissant un parterre d'invités (tu as compris comment ça marche, faut des obligés!) de quoi remplir le salon prestige! Moi aussi je te ferai une projection de diaporama avec des images de Tintin, Astérix et Obélix si tu aimes ça!

J'y mettrais aussi de photos de Tchernobyl et de Fukushima avec des enfants Japonais qui vont à l'école avec des doses de 20 milliSieverts/an .

 

mercredi 1 mai 2013

L'épique pic de pollution sur la Corse du Sud......much ado about (quite) nothing?

Pic de pollution sur la Corse du Sud !

Conformément à la règlementation, l'association Qualitair Corse a remarquablement bien informé les médias de la survenance d'un épisode de pic de pollution affectant la Corse du Sud le 29 avril 2013. Les capteurs chargés de mesurer les microparticules PM 10 ont en effet enregistré, sur 24 h glissantes (traduisez une période de 24 h consécutives), un dépassemment du seuil d'information fixé à 50 µgr/m3.

Il est vrai que l'effet d'annonce est assez percutant puisque la quasi moitié de l'île, enfin celle située dans la périmètre des capteurs, a atteint 9/10 au niveau de la mauvaise qualité de l'air. 

Si vous avez été assez nombreuses et nombreux à réagir vers Aria Linda pour commenter cette information largement diffusée et vous interroger, nous n'avons gardé que deux de vos réactions qui les résument toutes: 

1) A D depuis les collines du Vazzio:

a propos du pic de pollution on ne réagit pas??????????????????????????????????

2) L P depuis la Haute Corse

Concernant le pic de pollution, mes observations sont les suivantes: Qualitair communique abondamment sur la pollution, mais dans ce cas il s'agit de particules de poussières sahariennes: il ne s'agit pas de pollution au sens strict, d'origine humaine, mais d'un phénomène naturel: un coup de sirocco!
Effectivement cela pose problème pour les personnes à risque: asthmatiques, cardiaques, insuffisants respiratoires et les problèmes sont augmentés par la chaleur du sirocco. "

NDLR: On voit bien sur le graphique ci-dessous que l'ensemble des stations de mesure de l'île, particulièrement entre le 23 et le 29 avril 2013, enregistre la même tendance. Ce qui confirme une pollution généralisée, avec des concentrations légérement différentes suivant les influences locales. 

Du point de vue sanitaire c'est moins grave que la pollution continue que subissent les gens sous le panache des centrales thermiques, de la pollution automobile (rues des villes avec embouteillages) et des panaches de brûlage de déchets dans différents endroits, en particulier les zones industrielles. Dans ce cas il s'agit de particules ultrafines (inférieures à 1µ), faites de substances nocives, certaines cancérigènes, qui vont dans le fond des bronches et passent dans la circulation sanguine. Les particules sahariennes sont plus grosses (1 à 50 µ, maximum entre 3 et 10 µ) et plus denses que les particules de pollution stricto sensu: ce qui fait qu'elles sont proportionnellement plus "vues" par les appareils de mesure qui sont des microbalances.

 

Qualitair s'affiche donc lors de pics de soi-disant "pollution" (à sa décharge, c'est tout à fait conforme à la politique nationale). On aimerait qu'il soit plus vigilant sur la pollution réelle, chronique, dangereuse des combustions en tout genre! mais ça fâcherait EDF et aussi les villes qui font tout pour que les voitures arrivent en plus grand nombre au centre ville et les autorités locales de l'Etat qui ferment les yeux sur les incinérations sauvages.

Il s'agissait donc de pollution d'importation, exogène, qui vient d'ailleurs et en l'occurence du Sahara. Il serait plus intéressant, comme le signale LP, que notre association agréée pour la surveillance de la qualité de l'air nous informe sur d'autres sources de pollution que celles déjà très scientifiquement observées par d'autres instances, notament MISTRALS, au niveau méditerranéen. 

Mais pour commenter le commentaire de LP, à la décharge des techniciens de l'AASQA, je dirais que tout dépend des objectifs fixées par son conseil d'administration (Etat, collectivités locales, industriels, associations). Un conseil d'administration qui, en l'occurence, semble tout à fait satisfait du retour sur investissement!

 

Etats généraux de la modernisation du droit de l’environnement

lien

Participez à la nouvelle consultation intitulée "Etats généraux de la modernisation du droit de l'environnement" dans Les consultations publiques du ministère du Développement durable en cliquant sur le lien ci-après pour y accéder: la consultation

......la mort du petit cheval!

 

Le MEDEF contre la transition énergétique?

lien

 Faites du bruit

Le Centre d'information et de documentation sur le bruit (CIDB) publie une synthèse de la réunion qui s'est tenue le 12 avril 2013 sur le thème de l’attestation... lien 

 

« Faisons équipe avec les associations! »

lien

trophee_asso_edf-152x150

Quoi, même avec Aria Linda?

Injuste et inefficace

lien Merci Marysa!

Nucléaire et bougie

lien