Corse: Gaz Naturel, Gaz Naturel Liquéfié?

 Dans le marbre, c'est toujours fioul lourd!

Si le gouvernement avait vraiment donné des directives formelles pour l'alimentation de la Corse en gaz naturel, compte tenu de l'impact sur les coûts de production la CRE aurait eu à se prononcer. Et quand la CRE est saisie, ça se sait! Il suffit qu'une société privée (et ce n'est même pas le gouvernement!) sollicite la  CRE pour qu'elle s'exprime et lance une consultation publique. Lien  

Il n'y a plus guère que notre chargée de l'énergie pour feindre de penser que deux courriers ministériels puissent avoir plus de force que l'arrêté ministériel PPI de 2009. u statu ùn capisce ne zè ne zò!

Les médias locaux feindraient-ils également de ne rien y comprendre? Faut le croire: c'est quand même le Canard enchainé qui a levé l'affaire du Brocciu!  

Faut dire que les sources ne sont pas très sures en Corse!

C'est quand même le préfet de région qui nous a soutenu que son collègue de Haute Corse pourra rédiger son arrêté d'autorisation d'exploitation (fioul léger+gaz naturel) en passant outre les deux *documents normatifs qui imposent le fioul lourd pour la centrale de Lucciana.

* La PPI de 2009 et l'arrêté ministériel de 2008 relatif à l'alimentation de la centrale de Lucciana.

Radio rise è canzone
 
Pendant qu’en Corse on réduit les ZNIEFF, qu'on ambitionne de construire à la Testa Ventilegne et de financer deux golfs, sur le continent on élargit Natura 2000 à un port pétrolier!
 
Demain, les sites des centrales du  Vazzio et Lucciana seront-ils classés?    
 
Une piste en Corse?   Remarquons que le projet de PIG de Bastelicaccia n’a pas été remis en cause sur le fond par l’annulation du TA de Bastia!  
 
Rien ne s’oppose donc à la réalisation prochaine d’une “centrale thermique à gaz sans gaz”, située contre une ZNIEFF et en limite de Natura 2000.... ce qui pourrait bien donner l’idée à certains de faire de ce futur site fioul lourd......une extension environnementale!

m

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage!

Et pourtant, l'application du "Guide pour la conception, la mise en œuvre et la maintenance des systèmes photovoltaïques" permettrait aux professionnels du secteur d'améliorer leur image de marque. Les particuliers se plaignent trop souvent de malfaçons liées à la pose en toiture et surtout à des problèmes d'étanchéité.   

Le programme « Rage 2012 » d’accompagnement des professionnels du bâtiment pour des règles de l’art compatibles avec le Grenelle Environnement publie un nouveau document technique, parmi une soixantaine en cours d’élaboration.

Dans le cadre du programme « Règles de l’art Grenelle environnement 2012 » (Rage 2012), un nouveau document technique vient d’être publié pour accompagner les professionnels dans l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments. Il s’agit du guide « Conception, mise en œuvre et maintenance des systèmes photovoltaïques par modules rigides en toitures inclinées ». L’objectif de ces guides portant  sur des solutions techniques innovantes est de donner aux professionnels de la filière les règles à suivre pour assurer une bonne conception, ainsi qu’une bonne mise en œuvre et réaliser une maintenance de la solution technique considérée. Ils présentent les conditions techniques minimales à respecter.

Ce Guide est consultable et téléchargeable gratuitement sur le site dédié du programme Rage 2012. lien

Il complète les six premiers documents techniques de références publiés en février 2013 par le programme Rage 2012, parmi une soixantaine en cours d’élaboration.lien

Source LE MONITEUR.FR lien


Ci-dessous photo de la centrale du Vazzio le 09.04.2013 à 8h30,

sans contraste, et la même contrastée.

Un adhérent nous a adressé un article de  "L'écho des Adrets " relatif à un combat écologique dans le Morvan.......... avec son commentaire:

"La mauvaise fois de la DREAL, des politiques et des industriels se retrouve partout où l'on va."          A+  PM

 

 Revue de presse

Devant la commission du développement durable, chercheurs et industriels défendent les atouts de la filière des énergies marines renouvelables. lien

"Les « épaves » thermiques construites avant la première RT en 1974 ne constituent qu’un quart du parc immobilier mais consomment près de la moitié de l’énergie du secteur. lien

Selon négaWatt, la sortie du nucléaire profiterait à la rénovation. lien

Alerte dans la salle de bain. lien

Protéger les Irène Frachon de demain lien