Association Aria linda

dimanche 30 décembre 2012

Fin du monde de 2012, annus horribilis en 2013, le nouvel an pire.

Sulfureuse

polémique?

Dans le bulletin n°5 de CORSIC'ARIA, qui traite des mois de septembre et octobre 2012, sont indiqués les taux de fonctionnement des capteurs de polluants pour chaque cabine de mesure de Corse.

Nous à Aria Linda, comme on a un faible pour la cabine de mesure de Piataniccia et pour son capteur de PM 10 remis en service en 2011 après de longues années de silence, on a voulu vérifier la cohérence du bulletin et l'affichage du site pour cette période de 2 mois. Alors on s'est amusés à compter sur le site, en données horaires, le nombre de fois où NC (non communiqué) apparait en lieu et place d'une valeur mesurée .

Ca donne le petit tableau suivant:

D'après nos relevés, les taux de fonctionnement affichés par le bulletin pour les dioxydes d'azote, l'ozone et les microparticules sont cohérents avec les données affichées par le site.

Mais pour les dioxydes de soufre le taux que nous avons pu déterminer n'est que de 57 % alors que le bulletin indique un taux mini de 82 %, qui pour nous est plutôt représentatif d'un taux moyen.

Cette fois, au lieu de modifier à nouveau le règlement intérieur pour sévir, vous allez peut-être nous donner une explication?

Piataniccia

Située à 5 km de la centrale thermique du Vazzio dont elle est censée mesurer les émissions polluantes, l'implantation de la cabine de mesure répond-t-elle à la définition donnée par la règlementation?

Extrait:

Les points de prélèvement devraient en général être situés de façon à éviter de mesure des concentrations liées à des micro-environnements très petits se trouvant à proximité immédiate. A titre d’orientation, un point de prélèvement devrait être représentatif de la qualité de l’air dans une zone environnante d’au moins 200 mètres carrés pour les sites axés sur le trafic, d’au moins 250 m × 250 m pour les sites industriels lorsque cela est faisable, et de plusieurs kilomètres carrés pour les sites urbains de fond.

Lorsque le but est d’évaluer les niveaux de fond, le site de prélèvement ne devrait pas être influencé par les agglomérations ou les sites industriels voisins, c’est-à-dire les sites proches de moins de quelques kilomètres.

Lorsqu’il s’agit d’évaluer les contributions des sources industrielles, au moins un point de prélèvement est installé sous le vent par rapport à la source dans la zone résidentielle la plus proche. Si la concentration de fond n’est pas connue, un point de prélèvement supplémentaire est installé dans la direction principale du vent.

 

On peut comprendre qu'EDF qui a décidé de l'implantation de cette cabine de mesure et en a tiré des très rares résultats jusqu'en 2006 ne la connaissait pas,

On peut penser que Qualitair Corse qui a pris la relève en novembre 2006 et décidé que les matériels n'étaient pas homologués l'a laissée sans mesure des microparticules jusqu'en 2011 ne la connaissaient pas plus.

Peut on en déduire que les services de l'Etat ne la connaissent pas davantage?

Il y a dans un rayon de 300 m une centrale à béton...... 

dans un rayon de 600 m une carrière.... 

des brûlages fréquents.......

dans un rayon de moins d'un km, une autre carrière, une centrale à enrobés, des brûlages......

 PIG de Bastelicacccia:

 

l'intérêt général.......pour qui ?

Béa Titude

Le changement de ton ne s'est pas fait attendre. Depuis que Bernard Tapie préside à la destinée de Corse Matin, le journal dispose d'informations en béton:

Extrait de l'article :

"Ce qui explique qu'au fil des mois, le « Plan B » qui consiste à aménager une barge pour accueillir les méthaniers au large de la commune de Lucciana (et de sa nouvelle centrale thermique) soit désormais considéré comme pratiquement acquis. Avec ou sans Galsi, la Corse fera fonctionner ses deux futures centrales au gaz naturel, plus fiable et moins polluant."

Brûlages sauvages:

Bastia aussi.

Dumè et Magali nous ont envoyé cette image de brulage prise dans l'après-midi du 27 décembre 2012 depuis la rocade, entre Altadis (tabac) et Leroy Merlin (bricolage). Derrière les batiments "s'élevait un énorme panache de fumée très noire, telle que celle qui s'échappe lorsqu'on brûle des pneus ou du polystyrène".
.

Airpod,
véhicule à air comprimé,
Grâce à l'enthousiasme de l'industriel Massimo Locci, le projet de la 1ère usine Airpod en Sardaigne (à Ottana-Bolotana) débutera au printemps 2013, en vue d'une production fin 2013, début 2014, en même temps que celle de Nice.

La 1ère des 4 usines italiennes prévues sera une micro-usine avec initialement une trentaine de travailleurs et une production de 1000 à 2000 appareils annuels, représentant un investissement de 5 à 6 millions d'€. Les coûts sont doubles parce que l'usine sera elle-même durable et produira sa propre énergie verte. Si tout va bien, une 2ème usine démarrera à Cagliari peu après.
L'Airpod 3 places traditionnel, le Baby et le Cargo seront produits. Locci parle aussi de son idée de filtre à parfum à l'échappement dégageant dans les rues une odeur agréable p.ex. de thym ou de myrte. Il voit des atouts comme moyen de transport urbain pour. les touristes à Cagliari. On étudie, en première phase, la possibilité d'un service de remplissage à domicile ». Article1  Article2
Jean Christophe GALAVOTTI, convaincu de l'intérêt du véhicule pour la Corse envisage une présentation du Véhicule en Corse début 2013.

jeudi 27 décembre 2012

Fioul lourd spécial Corse: On sait maintenant en quoi il est spécial!

Incroyable, mais vrai?

Jacques Martin n'aurait pas trouvé mieux pour son Petit Rapporteur!

L'Etat, actionnaire à 82 % de l'opérateur historique se serait fait faire un petit dans le dos. Un petit cachotier aurait signé un accord avec les chinois à l'insu de Bercy.......en novembre 2011. Ne nous bercyons pas d'illusions, on nous prend vraiment pour des cons!

Il est trop fort ce Riton! Il l'avait l'accord du gouvernement. article

En analysant l'article qui suit et en faisant un parrallèle avec la Corse, on se rend finalement compte qu'ils ont même réussi à faire signer les élus Corses pour deux centrales "bien plus polluante et moins efficace". Avec un (piètre) rendement de 37 %! Article

Cerise sur le gateau, je vous invite à cliquer sur le lien interne à l'aticle: vous y apprendrez que la nouvelle centrale de Martigues, d"un rendement de 57 %, "est dotée d'une mise en route beaucoup plus rapide que les installations  ....hydrauliques".

Tapie a raison! Mais en fait, le journaliste n'est pas plus manipulé que les 46/51 Conseillers Territoriaux de la CTC qui ont voté le plan énergétique Corse de 2005 et ses "moteurs diesel de nouvelle génération, propres et alimentés au fioul lourd"! 

Peu de temps après devant l'Assemblée de Corse, lors du débat sur l'incinération, une élue de Piana nous avait lancé dédaigneusement  "Nous, on bosse là-dedans". On en a vu le résultat!

Quand tu penses qu'ils se sont mis en tête d'accéder à davantage de compétences avec pour leader Huggy les bons tuyaux-les step ça sent horriblement mauvais....ça craint! 

 

Les technocrates 

Selon les pays, les paradygmes des technocrates sont parfois assez surprenants pour les technocrates des autres pays ....

Un cadre de l'ARS de Corse a ainsi une vision assez simpliste des panneaux photovoltaïques. Ce technocrate considére, à juste titre d'ailleurs, "qu'il ne faut pas reporter sur d'autres pays la part de pollution qui nous est imputable et produire vert chez nous en produisant des panneaux très polluants ailleurs".

"Ah oui, c'est vrai ça!" lui ai-je répondu, "Mais quand vous prenez votre belle bagnole, vous ne vous posez pas les mêmes questions sur l'impact de l'exploitation pétrolière et sur l'essence ou le gasoil que vous mettez dans votre réservoir?" (Quand on est habitué à consommer de l'électricité produite à 75 % à partir de fossile, on finit même par en oublier les impacts du nucléaire à Tchernobyl et à Fukushima.)

Shell au Nigeria 

BP dans le golfe du Mexique

Quelques pollutions

 Au fait, les hommes de l'ars, on attend toujours que vous ayez un avis sur la partie sanitaire de l'étude comparative fioul lourd / fioul léger réalisée par EDF en 2011.

Tapie, Corse-Matin

et la déontologie

 article

Extrait: Quant aux journalistes de Nice-Matin et de La Provence, qui réclament des garanties, Bernard Tapie a rétorqué qu'il en attendait également : "Leurs inquiétudes, c'est de pouvoir faire leur boulot en toute liberté, indépendamment de tout pouvoir. Les miennes, c'est qu'ils ne disent pas de conneries, qu'on n'écrive pas un truc sous prétexte qu'il y a un site qui le dit. On vérifie. Et puis il y a une distinction entre je raconte ce qui se passe et je donne mon avis : un journaliste doit donner son avis. Et c'est tout à leur honneur qu'il y ait des journalistes de convictions." Mais Bernard Tapie entend que, dans ses journaux, la distinction entre le commentaire et le fait soit respectée.

Fioul lourd spécial Corse :

voilà en quoi il est spécial!

 

Qualité de l'air

Allez, pour la fin de 2012, on va encore prendre le risque de nous faire fustiger par l'association agréée pour la surveillance de la qualité de l'air.

Et qui sait, si cette dernière impertinente observation de 2012 ne sera pas à son tour génératrice d'une énième modification du règlement intérieur à la rubrique sanctions.

A noter c'est bien le seul thème que nous ayons réussi à faire "évoluer". Nos remarques concernant le financement des appareils utilisés au titre de la surveillance obligatoire pour l'exploitant sont passées aux oubliettes. Du coup, c'est le budget de l'asso qui finance la part spécifique qui devait être "tracée" par la commission finances.

Mais venons-en aux faits!

Le 22 décembre 2012, entre 10h et 11h l'épaisse fumée d'un brulage sauvage envahit de nouveau la basse vallée de la Gravona. lichés ci-dessous on constate que le panache s'étire, au niveau du sol, depuis l'embranchement d'Afa, jusqu'à la Pépinière de Baléone. Entre ces deux points remarquables se trouve la cabine de mesure de Piataniccia et son capteur de microparticules.

Sur le "nouveau" site, qui a juste subi un lissage cosmétique, rien n'est signalé pour le 22! 

Par contre on peut relever une curieuse montée à 227 µg/m3 pour la journée du 13 décembre.

Comme cela semble possible d'après le site, un adhérent a fait une demande de communication de données. Voici, littéralement, la réponse qui lui a été faite:

pour faire suite à votre demande, je souhaiterais vous apporter quelques informations. La station mobile a été installée sur ce site dans le cadre de comparaison de méthode sur la mesure des PM10 en parallèle avec le site fixe de mesure de Piataniccia. Les mesures sur ce site temporaire sont donc identiques à celles mesurées sur le site fixe. Vous pouvez donc directement consulter les données sur ce point de mesure en allant sur la page "consultation des données" et en choisissant la station "Piataniccia". Je reste à votre disposition pour tout complément d'information.

 

 

NDDL

 «Tue un ou deux manifestants pour montrer que tu es fort» article

Petroceltic...

Melrose Ressources qui veut toujours forer en Méditerranée racheté par Petroceltic, un groupe très actif en Algérie: Article

mercredi 19 décembre 2012

Periculu spécial keurse: que de barges!

In 2013...2022...2031 torna a ghjente si dumandera : una barga o duie barge?

Un v'inquietate!

In Parigi, a squadra di u Periculu Energeticu Isulanu, s'occupa di u nostru avene:

 

Ils sont si convaincants! Certains articles en témoignent: le renouvelable ça leur coûte cher!

Le nucléaire, c'est à la population qu'il coûte cher.

 

 

2 millions de morts victimes de la pollution, c'est en Asie que ça se passe.

 

lundi 17 décembre 2012

Centrale au gaz.....déjà en 1993!

Corse: vers l'autonomie énergétique

 La CORSE roulera bientôt au renouvelable article

Mais ce n'est pas nouveau: 

 en Corse, on nous roule depuis 1993!

 

La délibération 93/67 AC relative à la POLITIQUE ENERGETIQUE de la CORSE votée par l'Assemblée de Corse votée le 18 juin 1993. lien

EDF

A Bastelicaccia, avant même la construction de la centrale à gaz , en 2012, il y a déjà de l'eau dans le gaz !

C'est le site meilleur compromis choisi par le Préfet Bouillon pour implanter une centrale au gaz, sans gaz!

 

EDF: PROGLIO n'est plus chez VEOLIA article  

 EDF contre VEOLIA article

 EDF devra-t-elle rembourser les 8.8 milliards de surfacturation? article

NUCLEAIRE

Après les assureurs qui ne veulent pas couvrir l'incalculable coût du risque, les collectivités jettent l'éponge. 

 

Le coût réel du nucléaire est bien supérieur à celui avancé les industriels. Ces derniers, et leurs assureurs ne prennant pas en compte le coût du traitement social des accidents, c'est aux collectivités qu'en revient la charge financière. 

Le Japon, à travers la prefecture de Fukushima, nous fait la morbide démonstration de ce qu'il advient des populations touchées dans leur chair lorsque les collectivités n'assument plus: 

Il y a quelques semaines, Tokiko Noguchi a reçu deux mauvaises nouvelles: des petites tumeurs de la thyroïde sont apparues chez son fils. Le même jour, la préfecture de Fukushima, la zone dévastée par l'accident nucléaire de 2011 au Japon, décidait de suspendre l'aide aux familles qui souhaitent quitter la région. 

Tokiko, qui vit avec ses proches dans cette zone, a senti le monde s'écrouler autour d'elle. Elle avait déjà décidé de déménager lorsque sa fille avait validé ses examens à l'école, par peur de l'effet des radiations sur la santé de ses enfants. Elle comptait sur l'aide au logement que les autorités donnent aux familles sur le départ. Elle ne peut plus partir, et ses enfants continuent d'être exposés à la contamination radioactive.

Tokiko a donc décidé de lancer une pétition pour demander à la préfecture de Fukushima de maintenir cette aide. L'an dernier, celle-ci avait déjà été contrainte de maintenir certains programmes grâce à la pression des citoyens. Aujourd'hui, Tokiko a besoin d'une grande vague de soutien pour conduire les autorités à revoir leur décision.

Merci de signer sa pétition pour demander à la préfecture de Fukushima de maintenir l'aide aux familles qui souhaitent quitter la région affectée par la catastrophe.

Comme Tokiko, beaucoup de familles à Fukushima font face à un choix terrible: laisser leurs enfants à l'école au milieu de leurs amis mais aussi des radiations, ou abandonner ce qui fut leur maison pendant des décennies pour partir à l'inconnu. Les aides de la préfecture sont le seul moyen permettant à ces familles de se reconstruire dans un nouvel environnement.

Pour Tokiko, il est inacceptable de voir la préfecture abandonner ces aides moins de deux ans après la tragédie de Fukushima, en particulier lorsque des enfants souffrent de problèmes de santé liés à la contamination. D'autant que cette décision intervient en décembre alors que beaucoup de familles attendaient la fin des cours en mars prochain pour partir. 

Plus de 85.000 personnes dans le monde ont déjà signé la pétition de Tokiko, qui vise 100.000 signatures pour la remettre au gouvernement.

Cliquez ici pour signer la pétition et aider Tokiko et les autres familles de Fukushima.

PS: pour aider Tokiko à atteindre son objectif de 100.000, merci de diffuser ce message à vos amis après avoir signé sa pétition.

La France aurait-elle un comportement différent?

jeudi 13 décembre 2012

Dis Papa, c'est quoi la différence entre une centrale thermique à flamme à haut rendement (50% minimum) et les centrales thermiques diesel d'EDF (pas à flamme) en Corse (rendement 35 % maximum)?

Transition énergétique

En Corse, les hommes de l'art auraient donc tout faux? 

Extraits:

Selon la directrice de exécutive de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE),  la décarbonisation de notre système énergétique passerait par le déploiement massif de centrales thermiques à flamme à haut rendement (50% minimum)............ article intégral  

La loi Pope du 13 juillet 2005 impose pourtant de «porter le rythme annuel de baisse de l'intensité énergétique finale à 2% dès 2015 et à 2,5 % d'ici 2030». Nous en sommes loin. Motif, s’interroge faussement naïve l’AIE: «Le manque d’incitation et un certain nombre d’obstacles non économiques empêchent une adoption à grande échelle de mesures améliorant l’efficacité énergétique».

 

Centrales thermiques à flamme : le principe exposé par EDF dans un dossier de presse extrait:

"Les centrales thermiques à flamme fonctionnent à partir de ressources naturelles : charbon, fioul, gaz. Ce combustible est brûlé dans une chaudière qui peut atteindre 90 mètres de hauteur. La chaleur dégagée réchauffe de l'eau contenue dans des tubes qui tapissent les parois de la chaudière. L'eau est transformée en vapeur qui, injectée sous pression, entraîne une turbine couplée à un alternateur qui génère l'électricité. Ensuite la vapeur redevient eau, puis repart vers la chaudière pour un nouveau cycle."

O Ba, sò veramente cusi i motori diesel di u Vaziu, à l'usu "la machine à vapeur de Cugnot"?

innò u me figliolu, sò parole di i sapientioni chi si facenu chjamà "les homme de l'art".  Ci portanu di fole in canzone.

E facenu dino crede à u sgiò présidente chi e STEP..... puzzanu orribilmente! 

Bonnet d'âne...

Personne n'a oublié la piètre prestation de Bruno LEMAIRE l'ex ministre UMP de l'agriculture qui ne connaissait pas la contenance d'un hectare! (Un homme de l'are)

Mais quand des  industriels remettent en cause la parole d'une ministre, elle a au moins droit à un droit de réponse: Selon le syndicat de l'éclairage, le projet d’arrêté d’extinction de l’éclairage des bâtiments la nuit n’apporterait qu’un quart des économies d’énergie annoncées par le ministère : 0,5 TWh/an seulement et non 2 TWh/an. article

SbilicatuDa    Rise 

 

samedi 8 décembre 2012

Roncu di sumere ùn ne colla in celu.

"Il faut que nous nous soulevions  pour lutter contre le lobby des associations....

..... à force de lutter pour la protection du lézard, de la libellule et des crapauds, il ne restera plus que ça et nous, nous aurons disparu."

 

Le 21 juillet 2010, c'est par cette phrase de son intervention que le Président du Conseil Général de la Corse du Sud, incitait publiquement les élus présents dans la salle de la Mairie de Moca Croce à se soulever contre des associations selon lui organisées en lobby. article

A la tribune, un autre Président, celui de l'Assemblée de Corse. A sa droite, le Sous-préfet de Sartene.

 

Devant lui, un parterre d'élus, de représentants de l'Etat, le Conseiller Général Paul-Jo CAITUCOLI. Les médias étaient conviés.

 

Si tous les présents ont parfaitement entendu l'appel au soulèvement de l'élu, une seule voix désapprobatrice s'est fait entendre en réaction à cette incitation: celle du Conseiller Général Paul-Jo CAITUCOLI.

Le Président de l'Assemblée de Corse, initiateur du débat sur la violence au sein de cette autre vénérable institution, ne devait pas réagir à la harangue de son collègue territorial. Difficile pourtant de ne pas faire le lien avec la violence des échanges observés lors du débat sur le premier projet de PADDUC.

Le représentant de l'Etat, qui remplaçait alors le Préfet BOUILLON, n'a pas relevé. En a-t-il référé à son supérieur qui devait, quelques temps après, rejoindre le cabinet du Ministre de l'intérieur Claude GUEANT? L'actuel Ministre de l'intérieur pourrait nous le dire.

Pas de restitution dans les medias, qui d'ordinaire, sont à l'affut de ces petites phrases.

Ex nihilo, une petite phrase peut devenir un gros titre.

Tel ne fut pas le sort des propos tenus alors devant témoins par le Président du Conseil Général.

En revanche, la mayonnaise a remarquablement bien pris sur la base de supposés propos accusateurs à son encontre, qui auraient été tenus à huis clos, par un membre du Collectif Loi Littoral. 

Elle n'est pas passée inaperçue du présumé diffamé, qui semble tenté de se saisir de "l'information" pour ester contre le présumé coupable désigné.

"Il faut que nous nous soulevions  pour lutter contre le lobby des associations...."

Des menaces formulées à l'encontre des membres du Collectif Loi Littoral?  A la veille de la visite de Manuel VALLS et du Conseiller Territorial du Président de la République, les services locaux du renseignement les ignoraient!  Le site qui relate l'activité des associatifs est tellement confidentiel. lien vers le site

Idem pour les propos tenus à l'encontre des membres d'un autre collectif, le collectif NON aux CENTRALES au FIOUL LOURD, à l'encontre d'une Députée Européenne, et à l'encontre des élus de l'Assemblée de Corse par certains des participants à la réunion du 29 juin 2010 en présence du Préfet de Haute Corse en Préfecture de Bastia. L'article. Si le Préfet Névache n'avait pas permis au journaliste qui voulait faire un sujet en assistant aux échanges, Monsieur le Ministre il vous reste les notes prises par les deux secrétaires.

Mais vous le voyez Monsieur le Ministre, ici, même les officiels sont très peu loquaces et parfois sélectifs.

 

mardi 4 décembre 2012

Loretto : Faire cesser le danger - Status quo sur le financement du gaz et du fioul léger : avantage fioul lourd.

Arrêté préfectoral de mise en demeure
de faire cesser le danger
Conduite de Loretto
 
 
Dans l'article de Corse Matin du 2/12/2012 page 10, le directeur d'EDF évoque, sous la plume d'A-C Chabanon, la présence des associations au CODERST du 15 octobre 2012 :
 
" Etonnant donc qu'elles manifestent leurs inquiétudes publiquement aujourd'hui "
 
Excellente communication que celle qui consiste à devier le regard du lecteur vers le manque de réactivité publique du "milieu" associatif!
 
Ce qui n'est pas évoqué dans l'article, c'est le résultat du vote lors de la présentation en CODERST:
 
- Une abstention de la part du Conseiller Général François CASASOPRANA
- Un vote contre du Docteur Sauveur MERLENGHI
- Un vote contre de l'association le GARDE
- 12 voix pour.
 
La diffusion du PV du CODERST devrait nous en apprendre plus.
 
Page 11, dans un deuxième article intitulé " Le gaz naturel comme solution d'avenir....
 

Lire la suite

samedi 1 décembre 2012

Il fallait lire.......SDER!

Il fallait lire!

Quand les hommes de l'art s'expriment et rédigent, il faudrait au moins que nous autres, ignorants, soyons en mesure de les lire comme il le faut!

" Ce que l'on concoit bien s'énnonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément "..

 

 

 

Enquête publique:

Que faudrait-il lire?

Depuis la parution de la première annonce ci dessous, le site de la préfecture de Haute Corse renvoie enfin vers les documents relatifs à l'enquête publique. Lien

 

 

GALSI:

MONTI le savait ! 

 L'Algérie menace de se retirer du projet de gazoduc l'article

 

 

Qualité de l'air

 Constat alarmant pour la qualité de l'air. article

GAG

GDF nous parle de l'excellent rendement énergétique du moteur Diesel! lien

 

G'AZF

Mise en demeure de faire cesser le danger lien

GAG?

L'industriel va-t-il financer le renouvellement de la conduite défectueuse et malgré tout participer à Cyrénée? lien

CSPE

Surveillez vos factures EDF: elle va encore augmenter. article

 

SDER

Il fallait lire .......Sbilicatu Da E Rise.