Association Aria linda

mercredi 31 octobre 2012

L'étude comparative fioul lourd/fioul léger expliquée à nos enfants

Audience avec le Préfet de Région du 30.10.2012

.

Ce 30 octobre 2012 de 10h40 à 12h00, le Préfet de la Région Corse recevait les représentants des  associations U Levante, le GARDE, A Sentinella et Aria Linda. Participaient également aux échanges les représentants de la DREAL (DRIRE) et des Affaires Maritimes.

  

Ordre du jour :

  1. Alimentation de la centrale thermique de Lucciana au fioul léger dès sa mise en service.

  2. Alimentation de la centrale d’Ajaccio au gaz naturel dès sa mise en service.

  3. Etude comparative fioul lourd fioul léger réalisée par EDF en 2011 : avis des services de l’Etat, avis de l’ARS.

  4. Navires : Charte - DSP- continuité territoriale.

  5. Gouvernance à cinq : convention Etat-CTC pour la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement en Corse en date du le 07/10/2010.

  6. Exploitation et diffusion des documents relatifs aux centrales thermiques (ICPE).

  7. Agrément de l’association A Sentinella au titre de l’article L141-1 du code de l’environnement.

 

       A également été évoquée la réglementation applicable en matière de brûlages.


.

Affaire U Levante / Arrêté préfectoral d'autorisation d'exploitation de la centrale thermique Lucciana II au fioul lourd:

 

Le rapporteur public donnera ses conclusions publiquement le 22 novembre 2012 au Tribunal Administratif de Bastia. Le jugement sera rendu quinze jours plus tard.

.  

                               

 

                                                                     

L'étude comparative fioul lourd/fioul léger

La partie sanitaire de l’étude comparative fioul lourd/fioul léger réalisée par EDF en 2011 cible particulièrement les émissions soufrées. Autant dire qu'elle ne s'attarde pas vraiment sur les niveaux d'émissions des autres polluants. 

 

L'étude ne concerne pas, comme comme certains ont pu le penser, un comparatif avec les émissions de l’actuelle centrale de *Lucciana I et celles de la future centrale Lucciana II. *(qui devait être arretée au 3.12.2010 et qui n’a pas été équipée en dépollution comme l'a été le Vazzio I à partir de 2006)

 

Cette étude est un comparatif relatif aux futures conditions d'exploitation de la future de Luciana II, selon:

- qu'elle soit alimentée au fioul lourd: les VTR exprimées sont relatives à ce que seraient les émissions soufrées de Lucciana II.

- qu'elle soit alimentée au fioul léger: les VTR exprimées sont relatives à ce que seraient les émissions soufrées de Lucciana II.

 

Autrement dit, sont effectivement présentées dans cette étude des émissions tout à fait représentatives de celles de l'actuelle Vazzio I qui est d'une puissance équivalente et dotée d'un équipement de dépollution identique, dans les 2 modes d'alimentations énoncées ci-avant. 

C'est le parralèle que nous en avons tiré, en présence de Monsieur le Préfet de Région. Les services de la DRIRE l'ont réfuté:

 

A puissance égale, dépollution égale et combustible égal, il n'y a aucune raison que les dépassements de VTR evalués pour la future centrale de Lucciana II alimentée au fioul lourd ne soient très différents de ceux qui aurait pu être évalués pour l'actuelle centrale Vazzio I.

Un des responsable de la DRIRE faisait d'ailleurs valoir l'âge avancé de la centrale du Vazzio I, ce qui peut sous-entendre des performances environnementales probablement moins bonnes que celle annoncées pour la nouvelle centrale Lucciana II. Donc des VTR plus défavorables.

 

Considérant que le périmètre impacté dans le cas de Lucciana II, nous avons fait remarqué qu'il était manifeste que la cabine de mesure de Piataniccia, située à 5 km des cheminées de la centrale du Vazzio, devait être rapprochée de la zone véritablement impactée et donc réinstallée dans un périmètre relativement plus ressemblant à celui estimé pour Lucciana II

Signalons que les émissions de l'actuelle centrale de Lucciana I, non équipée en dépollution, doivent être bien supérieures à ce qui est exprimé dans le tableau ci-après.

 

Ce tableau concerne le dépassement de la VTR (valeur toxicologique de référence) relative aux émissions soufrées (un des polluants) figure page 13/27 du volet sanitaire. Cette VTR qui est de 26.2 µg/m3 serait dépassée dans certaines conditions en cas d'exploitation au fioul lourd de la future centrale Lucciana II dans 9 zones.

Chacun pourra constater que ces zones ne sont pas situées à 5 km des cheminées.

 

Dernière réflexion: on peut bien se demander si dans cette étude, le soufre n'est pas l'arbre qui cache la forêt...........comme un bouc "émissaire" ou .....un souffre-douleur!

 

GALSI

Décision en novembre pour le GALSI, mais vu qu'il a pléthore de gazoducs.

 

Revue de presse

 

Factures EDF prochainement recalculées: à la hausse ou à la baisse?

No MONTI day: Ne t'inquiète pas J-T, ce ne sont pas les cheminées du Vazzio!

Flamme en ville: petits incidents à la centrale nucléaire.

 Feu à Ajaccio le 30/10/2012 vers 16h15 non loin de la station de mesure de Sposata...que dit-elle?

Chemtrails

lien vers images: Chemtrails 

Théorie du complot: l'avis d'un spécialiste insulaire

"On découvre la diversité et la beauté des nuages! Tous ces nuages existent depuis longtemps. J'ai un atlas des nuages de 1960 qui détaille ces nuages .....  les irisations, les halos sont des phénomènes lumineux connus, les gloires, les parhélies, tout cela fait partie des phénomènes Météo observés que l'on apprend à reconnaitre à l'école de la Météo.

Les trainées de condensation laissées par les avions sont dépendants de l'humidité de l'air en altitude. Si il y avait un complot, il suffirait de regarder les mesures d'humidité à haute altitude disponibles sur internet pour larguer les produits chimiques en air sec pour ainsi ne pas les voir.

Ces photos de COTRA (terme météo de trainées de condensation) matérialisent le trafic aérien intense et la pollution qui en découle. On n'a pas besoin de rajouter de produit chimique pour modifier le climat, la circulation aérienne y participe grandement.

Les Volcans qui projettent des cendres à très hautes altitudes, peuvent entrainer une baisse des températures sur un ou deux ans, comme ce fut le cas avec le volcan islandais en 1785, les quantités de produit chimique ont été énormes, et c'est pas avec nos petits avions que l'on peut transporter autant de produits pour avoir une action efficace pour contrecarrer les changements climatiques.

Pour moi, c'est de la masturbation pseudo scientifique."

 

 

m

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

samedi 20 octobre 2012

Intelligence artificielle: Une pollution qui évite les écoles, les maternelles et les haltes garderies.

Le chef des hommes de l'art n'est décidément

pas fiable du tout!

Lucciana
7
Oui, Vous avez bien entendu qu’EDF avait déjà pris 6 mois de retard pour 4 moteurs qui ne tourneraient qu’en décembre 2013 au lieu d’août 2013, et qu'il faudrait quelques mois supplémentaires pour mettre en exploitation les 3 autres.
7
Vous avez bien entendu qu’EDF avait déposé un dossier de demande d’autorisation d'exploitation et qu’une enquête publique allait être lancée.
7
Vous avez bien entendu qu’EDF prévoyait de nous faire passer l’hiver 2012-2013 avec 2 centrales en activité à Lucciana. (n'oublions surtout pas l'hiver 2004-2005!)

7
Ce que vous n'avez pas entendu, c’est que tout ça est fait pour permettre à la vielle centrale de Lucciana de continuer au fioul lourd le plus longtemps possible (alors qu’elle devait s’arrêter au 31.12.2010) tant que l’autorisation ministérielle, à travers une évolution de la PPI de 2009 (modifiée à la demande d'EDF pour permettre l'exploitation exclusive au fioul lourd), ne sera pas donnée............
 
....................et que le préfet de Haute Corse ne pourra pas signer un arrêté préfectoral d’autorisation d’exploitation au fioul léger ce qui reviendrait à passer outre la PPI 2009, programmation pluriannuelle des investissements signée par le ministre Borloo.
l
Une PPI 2009 qui dit implicitement ” fioul lourd et rien d’autre” pour les centrales de Corse et “gaz naturel seulement si c’est celui du GALSI”

L'étude comparative fioul lourd / fioul léger d'EDF

 

A Lucciana et dans le périmètre impacté par les émissions de la centrale d'EDF: le dépassement observé des VTR valeurs toxicologiques de référence ne toucherait pas les ERP, les établissements recevant du public.

Aria Linda attend toujours l'avis de l'ARS sur le volet sanitaire de cette étude comparative. Quid de l'ORS.

La nature fait bien les choses!

Autrement dit : les enfants, restez dans vos écoles, on y serait bien moins exposé qu'à la maison!

Et rassurez-vous: cette situation idéale va perdurer au moins jusqu'en 2013.

 Conte de fées

Bataille de chiffres au Sénat

extraits et lien

 

M. Philippe de Ladoucette, président de la Commission de régulation de l’énergie. -- Parlons plus précisément du pic de consommation du mois de février.  Lors du record absolu de consommation atteint avec 101 700 mégawatts, nous avons importé 8 350 mégawatts, soit 8,2 % de notre consommation. Cette importation  provenait essentiellement d’Allemagne, à hauteur de 2 800 mégawatts, puis  d’Angleterre, avec 2 000 mégawatts, de Belgique, avec 1 600 mégawatts, et enfin d’Espagne, avec 1 000 mégawatts.

 

Mme Laurence Rossignol. – Pouvez-vous nous redonner ces chiffres ?

 

M. Ladislas Poniatowski, président. – On ne nous a pas transmis les mêmes pour le premier des deux jours de pointe. Selon EDF, nous n’aurions importé que 180 mégawatts d’Allemagne et plus de 3 000 mégawatts d’Angleterre.

M. Philippe de Ladoucette, président de la Commission de régulation de  l’énergie. – Le 8 février, à dix-neuf heures,…

M. Ladislas Poniatowski, président. – Je parle du 7 février, le premier jour.

 

M. Philippe de Ladoucette, président de la Commission de régulation de l’énergie. – Le record absolu de consommation de 101 700 mégawatts se situe le  8 février, à dix-neuf heures.

 

M. Ladislas Poniatowski, président. – Oui, absolument !

 

M. Philippe de Ladoucette, président de la Commission de régulation de l’énergie. – Je reprends la répartition des importations par la France : 2 800 mégawatts  d’Allemagne ; 2 000 mégawatts d’Angleterre ; 1 600 mégawatts de Belgique ;  1 000 mégawatts d’Espagne ; 900 mégawatts d’Italie ; 50 mégawatts de Suisse.

 

M. Ladislas Poniatowski, président. – Et nous avons vendu de l’électricité à l’Italie ce même jour !

 

M. Philippe de Ladoucette, président de la Commission de régulation de l’énergie. – Si vous le dites ! (Sourires.)

                                                                                                     ---------

Du coup, on ne sait plus trop bien d'où provenait l'électricité qui a transité par l'interconnexion entre la Zone Non Interconnectée de Corse et L'Italie.

 

C'est pas très grave quand EDF vend et achète le même jour en Italie, c'est un peu en famille depuis qu'EDF détient la majorité dans le numéro 2 Italien!

 

A Festa di A Biodiversita

U prugrammu di a Festa di a Biodiversità chì si tenerà à l'Aghjone stu 27 e 28 d'ottobre a l'indirizzu seguente http://econatura.free.fr/crbst_59.html

Le programme de la Festa di a Biodiversita qui se déroulera le 27 et 28 octobre à Aghjone à l'adresse suivante : http://econatura.free.fr/crbst_59.html

jeudi 11 octobre 2012

A salute, ghiè u nostru avene.

Amiante: ailleurs qu'en Corse...

....Une ex-haut fonctionnaire risque une mise en examen!  

En Corse: 2B faible et 2A insuffisant

Notre administrateur Jacques LAURENT nous a fait parvenir le classement de laVie.fr relatif à la volonté écologique de chaque département qui porte sur 96 départements, la Corse du Sud est 67eme, tandis que la Haute Corse est 73eme. Les optimistes remarqueront qu'il y a pire que nous.

 Jacques a détaillé les postes du classement :

Pas en Corse !

EDF pose de la première pierre

du terminal méthanier de .......

Pas en Corse!

EDF + Véolia donnent dans la biomasse

Pas en Corse!

La France compte quelques 120 ELD, des entreprises locales de production et de distibution d'électricité. Donc plus d'une par département. 

En Corse.....pas une seule?

Alors Président de la Région, vous savez maintenant que produire de l'électricité en régie en Corse c'est possible. Et les associatifs, que vous vous adorez, vous rassurent : "ça ne sent pas horriblement mauvais" et certainement moins que la nouvelle station d'épuration de Campo de l'Oro.  

Fumer le jour, comme là

 Nuit gravement à la santé

Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe Merci Philippe

A salute

ghiè u nostru avene,

paremula.

 

 

 

jeudi 4 octobre 2012

La qualité de l'air en Corse est très bonne, à Paris les services de l'Etat en sont informés depuis le 5.10.2000.

Depuis 12 ans,

côté pollution des centrales 

tout se passerait très bien en Corse!

01.10.2012: Un important brulage sauvage, grand émetteur de microparticules, semble encore être passé inaperçu, à quelques centaines de mètres seulement du capteur de microparticules de Piataniccia.

Visible de très loin, même pour les forces de l'ordre, le panache de fumée envahit la N 193 vers 18h50, à hauteur de l'embranchement d'Afa, non loin d'une carrière.

Visiblement, ce sont des végétaux entassés suite à un démaquisage avec un engin qui brulent. Tout près d'un autre tas, composé de matériaux de démolition.

Non loin de là, la station de mesure de Piataniccia, sensée mesurer les émissions de microparticules PM 10 de la centrale EDF du Vazzio.

Une centrale thermique qui est située à quelques 5000 m.

Cette cabine est située dans un environnement assez confiné sous une épaisse canopée, mais idéalement proche d'une source d'électricité. A l'origine, ce choix d'implantation est celui d'EDF, dans le cadre de ses obligations de surveillance de la qualité de l'air. Depuis 2006, cette localisation, bien que contestée par les associations, n'est pas remise en cause par le Conseil d'Administration de Qualitair Corse.

Visiblement, le capteur de microparticules dédié à la surveillance industrielle de microparticules émises à 5000 m par la centrale EDF du Vazzio, n'a pas été réceptif à ce brulage situé à quelques 630 m.   Non Madame, il n'est prévu pour cà!

On pourrait en déduire que le concept de "SMART GRID", ou réseau intelligent, applicable aux réseaux de distibution d'électricité, s'appliquerait ègalement à la surveillance de la qualité de l'air industrielle.

D'ailleurs, comme l'indiquait déjà, dans le compte rendu ci-après, un représentant d'EDF en Corse aux membres du Conseil Supérieur des Installation Classées à Paris le 5/10/2000, la qualité de l'air en Corse est très bonne, la dispersion des fumées s'opérant bien.

Secret d'Etat?

En l'absence de registre des cancers en Corse, on peut se demander comment la carte ci-dessous, parue dans Corse Matin, a pu être établie?

L'Office Français des Drogues et Toxicomanies (lien OFDT) detiendrait-il des informations qui seraient tenues au secret et dont ni le ministère de la Santé, ni notre ARS locale n'aurait connaissance?

Il est vrai que notre précedent Préfet attribuait (en off) au tabac et à l'alcool l'essentiel de la responsabilité des problèmes sanitaires. Il faudrait savoir! Pendant que l'OMS, donc le monde entier, désigne les microparticules produites par les diesel, on laisse à penser à la population Corse qu'elle ne serait victime que de ses propres turpitudes....alcoolémie et tabagisme!

La Corse serait donc épargnée par la pollution? 

Selon un article du Parisien.fr, 95 % des citadins repirent un air trop pollué.

 

Ajaccio et sa proche région seraient donc dans les 5 %!

Difficile à croire l'on se réfère à cette photo de la centrale d'EDF du Vazzio au fioul lourd prise le dimanche 30 septembre 2012 à 18h48. Vu la douceur de la saison, un jour du seigneur, on se demande bien ce qui peut faire appel à autant de thermique? Industrie, chauffage, climatisation?

En dehors du thermique,  tout ne va pas pour le mieux pour les producteurs d'électricité nucléaire. l'article