La direction de Qualitair Corse va-t-elle encore proposer une nouvelle modification du règlement intérieur pour exclure les "diffamateurs"?

On remarque sur ce graphique l'absence d'indications du capteur de la station de mesure de Sposata (près de l'ex CREPS). Un capteur qui aurait du signaler les importantes émissions produites par l'incendie du magasin la Foir'fouille situé tout près. Une situation récurrente que nous avons déjà signalée et qui perdure.

Depuis plusieurs réunions du Conseil d'Administration de l'association indépendante cette situation est signalée. Le représentant d'EDF ayant même évoqué la gravité de la confiscation de données publiques, et celui de la DREAL la possibilité d'attaquer le concepteur du site, responsable de tous les maux.

Ce n'est pas une station ordinaire: Il s'agit de la station de référence du dispositif de mesure de la Corse du Sud.

 

Du côté de la cabine de mesure de Piataniccia les microparticules sont enfin mesurées:

Cette cabine située au lieu dit Piataniccia, non loin du collège de Baléone, et de deux carrières, aurait repris, depuis début 2012,  un service interrompu depuis novembre 2006...

...celui de la mesure des microparticules PM10 d'origine industrielle: sa vocation, d'après les obligations de l'exploitant, la mesure des émissions de la centrale EDF du Vazzio située à 5 km.

 

 

Sur le graphique ci-dessus, un pic est indiqué par la flèche pour la matinée du 20 juillet 2012. On pourrait penser qu'il s'agit d'une émission industrielle, de la centrale EDF du Vazzio.

Que nenni! Depuis le sommet dominant la centrale du Vazzio, voici ce qu'on pouvait observer ce jour là:

S'il vous plait, Monsieur le Préfet, c'est aussi une demande récurrente: demandez à vos *services de stimuler l'association pour que la cabine de mesure industrielle soit enfin positionnée conformément à la règlementation....dans la zone habitée la plus impactée par le panache!  *Eux ne risquent pas l'exclusion!

Mais cette centrale EDF du Vazzio, elle pollue ou non?

190 tonnes de "poussières" par an

500 kg par jour


Même constat pour Philippe depuis Bastelicaccia

Côté presse, il faut remonter au mois d'octobre 2011 pour trouver un article, celui de 24 Ore, proposant une réflexion contradictoire sur le sujet.

 

Probablement l'article qui a donné l'idée de cette clause d'exclusion.

Toujours dans la presse, très nettement démarqué de la meute des politiques de tous bords qui rèvent d'éradiquer le milieu associatif en charge de l'Environnement, le FLNC.

L'organisation a souligné dans sa conférence de presse du 9 juillet 2012,  "le travail exemplaire" des associations de défense de l’environnement.

Côté navires, Philippe nous montre que ça continue, sans qu'on n'ait encore pu indentifier de responsables.