Selon le chef du service de pneumologie au CHU de Marseille:

 80%

des particules fines

mesurées dans l'air

sont dues aux moteurs diesels

 

et selon l'OMS,

Elles sont cancérogènes.

En France (Marseille) on mesure donc les particules fines,

En France (Marseille) on sait donc qu'elle sont majoritairement émises par les moteurs diesel,  

Dans le monde, et en France (Lyon) on sait maintenant qu'elles sont cancérogènes.

Et en Corse?

Pour en avoir le "coeur net", nous avons sollicité, au travers d'un mail adressé à un Ingénieur du Génie Sanitaire de l'ARS (qui ne serait jamais parvenu jusqu'à son destinataire mais dont il a eu pourtant connaissance!) un rendez-vous avec le Directeur de l'ARS de Corse pour évoquer l'étude comparative *fioul lourd/fioul léger réalisée par EDF relative aux émissions (cancérogènes, maintenant, on le sait presque partout dans le monde) de la centrale de Lucciana .

* Une étude comparative qui était disponible en Corse depuis le mois de juillet 2011, mais que le Préfet de Région nous affirmé, dans un premier temps, ne pas détenir, puis l'instant d'après, affirmé ne pouvoir nous remettre sans l'autorisation qu'il devait solliciter auprès du Ministère de l'Environnement. Las d'attendre sa réponse, nous avons sollicité directement le Ministère qui nous a répondu qu'il fallait la demander au Préfet de Région. Ca fait pas très sérieux de la part de notre interlocuteur du palais Lantivy

Ayant à nouveau rencontré l'Ingénieur du Génie Sanitaire de l'ARS, nous lui avons rappelé que nous avions sollicité un rendez-vous avec le Directeur de l'ARS de Corse pour évoquer l'étude comparative fioul lourd/fioul léger (dont il nous a paru avoir une assez  bonne connaissance bien que n'en ayant pas officiellement été destinataire).

Depuis, n'ayant pas plus de réponse de l'ARS, nous avons consulté l'organigramme de l'ARS : notre interlocuteur n'y figure pas!

Inutile, compte tenu de ce qui précède, d'en parler au Préfet de Région....sauf pour lui demander si, depuis l'audience qu'il nous a accordé fin 2011, ses services dans l'île ont enfin eu le retour attendu de l'administration centrale (Paris). Oui, l'administration déconcentrée ne saurait pas qui détient le pouvoir de police en matière de pollution des navires à quai, autres émetteurs d'émissions d'une pollution classée cancérogène.

Photo Jean Paul L

Vu les difficultés qu'on éprouve à obtenir des infos en matière d'impact sanitaire des centrales thermiques au fioul lourd et des navires au fioul lourd, on n'a pas encore osé "aborder" la pollution sonore: à Paris c'est fait.  

Il va falloir qu'on interpelle la ministre de l'égalité des territoires.

 

Ci-dessus: photo de Philippe et ci après son commentaire:

17-06-2012 : Capteur photo indépendant de Bastelicaccia : Ciel jaune pisseux, marron cacateux, air vicié, qualité de l'air plus que douteuse, qualifiée enfin de "médiocre" par Qualitair... incroyable, les capteurs de Qualitair ont remarqué quelque chose ! On ne va pas tarder à avoir l'article dans Corse-matin pour mettre l'accent uniquement sur l'ozone qui vient d'ailleurs et les particules des voitures... "Tendance : aggravation" mais que va faire le préfet ??? Bah ! Il est vrai qu'entre médiocre et très mauvais, il y a encore de la marge !

Ci-dessous, photo de la cabine de mesure de Piataniccia:

Le représentant de la DREAL estimait qu'une canopée pouvait être acceptable sans masquer les capteurs. Il devrait faire un tour sur place: la végétation a bien progressé entre les 2 photos.

 

 

Et pour faciliter son déplacement, la cabine de mesure "industrielle" sensée mesurer les émissions de la centrale du Vazzio, située à 5 kilomètres de la cabine,

cette cabine est située pile dans cette belle allée d'arbres ci-dessous.

 

 Business: EDF est beaucoup moins philanthrope en matière de solaire que de nucléaire. A quand la fermeture de Vignola?