Association Aria linda

samedi 31 décembre 2011

Gaz è Salute?

Lire la suite

mercredi 28 décembre 2011

Fioul lourd ou Santé: Il faut choisir!

 

Toujours ces curieux nuages au dessus de la centrale du Vazzio qui émet 500 kg de microparticules chaque jour.

Et cela pourrait bien durer encore 30 ans............Dans les rangs d'EDF, un bruit court: "comme le fioul léger c'est trop cher, la nouvelle centrale de Lucciana démarrera au fioul lourd". 

Fioul lourd ou Santé?

à Lucciana,

ils auraient donc choisi.

L'accord RUSSO-TURC modifie la donne sur le marché du gaz naturel en Europe: 

Maintenant que SARKOZY s'est faché avec la TURQUIE, bien que les réserves de ce pays restent incertaines, on mesure tout l'intérêt des bonnes relations avec l'Algérie entretenues par GDF SUEZ. Car effectivement ça va être très dur d'avoir du gaz en provenance du gazoduc South Stream, même si EDF en détient 15 % des parts. Cela pourrait également poser problème à EDISON, producteur italien dont le groupe EDF détient 50 % et qui, outre le GALSI, est impliqué dans l'ITGI (Interconnexion Turquie-Grèce-Italie) qui doit permettre d'acheminer le gaz depuis la Caspienne vers l'Europe.

Sur le continent, EDF est capable de produire rentable en installant une turbine à gaz d'un rendement de 61 % pour 60 000 habitants.

 

LLFP serait-il indépendantiste?    Pour des propos moins osés que ça, un citoyen Corse aurait droit à un prélèvement de salive!

lundi 19 décembre 2011

GALSI: Sur le site, c'est la chienlit!

GALSI: Selon le planning du site du consortium la FID, la decison finale d'investissement serait maintenant prévue au courant du 1er trimestre 2012.

Dans ses news du 15.12.2011 en italien, le site annonce la tenue d'une Conférence des Services pour le projet Galsi à Rome le 22 décembre ("prochain" laissant supposer qu'il pourrait s'agir de 2011....). Pour cette occasion le Ministère du Développement Economique aurait convoqué plus de 100 organismes intéressés par le projet, dont les Communes, Provinces et Régions.

Il semble qu'il ne s'agisse toutefois que de la phase finale de la procédure d'autorisation "environnementale" engagée en 2008, que pourrait délivrer le Ministère de l'Environnement (et celui des Biens Culturels), avec l'accord des collectivités concernées, ce qui reste à vérifier.

Dans ses news du 15.12.2011 en anglais, la communication du consortium devient pour le moins confuse:

Les anglophones du consortium nous indiquent que le projet Galsi serait présenté à un "Global Pipeline Construction" qui se tiendra à Dubaï, du 13 au 15 novembre 2011.

Il n'y pas de news à destination des hexagonaux à la date du 15.12.2011.......ils n'y comprendraient probablement rien!

C'est beaucoup mieux en Corse, où l’Assemblée de Corse peut décider de consulter toute autre organisation sur le projet de PADDUC....................

Lire la suite

Alors Emmanuelle, qu'est-ce qu'on attend?

Comment l'Europe imagine sa décarbonisation

Extrait : Une période de mutation nécessitera de développer les capacités de production peu émettrices: typiquement des centrales au gaz (jusqu’à 800 térawattheures par/an, soit une fois et demi la production totale française actuelle), des centrales thermiques dotées de systèmes de captage-stockage de carbone. Sans oublier, bien sûr, des centrales nucléaires.

 

A Biguglia, près du rond point Multari, Moon a saisi le panache d'un brûlage sauvage qui semble provenir d'une casse, probablement en train de "recycler" un stock de pneumatiques usagés, ou d'huiles usagées....ou des deux .

Visiblement le panache est maintenu à basse altitude par la couverture nuageuse.

Si, grâce à la mobilisation organisée par nos amies du Collectif contre l'incinérateur Corse, la Corse a pu éviter la construction d'incinérateurs, il ne faut pas pour autant accepter de laisser perdurer des "solutions de substitution" encore plus polluantes!

Les élèves des classes de Haute Corse, dont ceux de la commune de Biguglia, qui participent aux Trophées du développement durable de la Haute Corse pourraient simplement demander que le code de l'Environnement soit respecté:

Chacun a le droit de respirer

un air qui ne nuise pas à sa santé.

A quelques kilomètres de là, à Lucciana, EDF "joue" également avec le feu.

Merci à Monique pour ces clichés

A ceux qui réclament 

+ plus de pouvoirs,

mettez déjà en oeuvre

ceux dont nous disposons!

La Collectivité Territoriale de Corse a des pouvoirs en matière de production d'éléctricité, il suffit de lire l'article L 2224-32 du Code Général des Collectivités Territoriales:

Sous réserve de l'autorisation prévue à l'article 7 de la loi n° 2000-108 du 10 février 2000 précitée et dans la mesure où l'électricité produite n'est pas destinée à être vendue à des clients éligibles, les communes, sur leur territoire, et les établissements publics de coopération, sur le territoire des communes qui en sont membres, peuvent, outre les possibilités ouvertes par les douzième et treizième alinéas de l'article 8 de la loi n° 46-628 du 8 avril 1946 précitée, aménager, exploiter, faire aménager et faire exploiter dans les conditions prévues par le présent code toute nouvelle installation hydroélectrique d'une puissance maximale de 8 000 kVA (puissance maximale des machines électrogènes susceptibles de fonctionner simultanément), toute nouvelle installation utilisant les autres énergies renouvelables, toute nouvelle installation de valorisation énergétique des déchets ménagers ou assimilés mentionnés aux articles L. 2224-13 et L. 2224-14, ou toute nouvelle installation de cogénération ou de récupération d'énergie provenant d'installations visant l'alimentation d'un réseau de chaleur dans les conditions fixées par le dixième alinéa (6°) de l'article 8 de la loi n° 46-628 du 8 avril 1946 précitée lorsque ces nouvelles installations se traduisent par une économie d'énergie et une réduction des pollutions atmosphériques.

Les dispositions de l'alinéa précédent s'appliquent sans préjudice du maintien des activités de production existantes à la date de publication de la loi n° 2000-108 du 10 février 2000 précitée, en application notamment de l'article 23 de la loi du 16 octobre 1919 relative à l'utilisation de l'énergie hydraulique.

Pour les installations mentionnées au présent article entrant dans le champ d'application de l'article 10 de la loi n° 2000-108 du 10 février 2000 précitée, les communes et les établissements publics de coopération dont elles sont membres bénéficient, à leur demande, de l'obligation d'achat de l'électricité produite dans les conditions prévues à cet article. Au terme du contrat d'obligation d'achat, ils peuvent vendre l'électricité produite à des clients éligibles et à des fournisseurs d'électricité.

Et c'est très précisement l'Office d'Equipement Hydraulique de la Corse qui en est chargé:

Il peut, à la demande de la collectivité territoriale de Corse, étudier, réaliser ou exploiter :

des ouvrages à destination énergétique dont la puissance est inférieure à 8000 kw.

 

Alors Emmanuelle,

qu'est-ce qu'on attend?

mercredi 14 décembre 2011

Après mai 2012, FIOUL LOURD et NUCLEAIRE............pleins gaz!

Notre dernier billet a suscité le commentaire tout à fait pertinent ci-après: 
riani
Par : BaronMariani
Site Web :
http://virteal.tumblr.com/

avant les élections européenne j'avais manifesté mon étonnement que des écologiques en Corse soient en faveur d'une source d'énergie fossile, en l'occurence à l'époque le gaz, via Galzi.

Il me semblait que "par nature" des écologistes devaient être en faveur d'énergies renouvelables, hydrolique, biomasse, solaire, éolien, etc

Je ne doute pas qu'ils aient pensé faire preuve de pragmatisme.

Sauf qu'en l'occurence, étant donné que le fioul lourd est maintenant plus que probable, leur "pragmatisme" n'a servi à rien.

Il s'agirait de comprendre que prendre son autonomie consiste précisement à se mettre en situation de ne pas dépendre de conditions extérieures, en l'occurence le bon vouloir des marchés et des gouvernements Algériens, Sardes, etc, etc

En l'état de l'avancée rapide des technologies solaires, de plus en plus rentable, il me semble urgent de paralyser autant que possible l'avancée des projets thermiques.

Et ce jusqu'à ce que leur absurdité apparaisse à tous au grand jour.

C'est par ce moyen seulement qu'on évitera les pollutions que vous dénoncez à juste titre.

Meilleurs sentiments :)
 
riani

Nous en remercions ci-après son auteur, Monsieur ROBERT:

 

Merci pour votre commentaire qui nous ramène à nos débuts d'associatifs contre les centrales au fioul lourd, suite à la déclaration du préfet Leyrit du 21 décembre 2007 relative à l’implantation d’une centrale thermique au fioul lourd à Bastelicaccia.

Ce jour là, de simples citoyens, pas nécessairement écologistes, découvraient que nos élus de l’Assemblée de Corse avaient, en 2005, voté un plan énergétique comportant un volet thermique qui prévoit le remplacement des deux centrales thermiques au fioul lourd de Corse par deux  centrales thermiques diesel + au fioul (sans préciser lourd ou léger) + à moteurs propres +  conçues comme convertibles  +  en état de raccordement  + au gazoduc GALSI.

Même si, d’après vous il n’aurait servi à rien, merci de nous avoir reconnu le pragmatisme, d’avoir préféré la peste au cholera, dans le cadre contraint de ce plan que nos décideurs ont mis neuf mois à élaborer sous oreillette de l’Etat, actionnaire très majoritaire d’EDF, aidés dans leur réflexion par le rapport d’un ingénieur des Mines sur la crise énergétique de 2005.

Compte tenu de la montée du prix des fossiles, vous avez compris que la voie du renouvelable, notamment le solaire, devient économiquement rentable. EDF aussi, pourvu qu’elle en maitrise le développement sur ses zones d’influence.

Vous avez sans doute remarqué une évolution, je dirais même une révolution culturelle, dans le discours de la Conseillère Exécutive en charge de l’énergie. Le dépassement de la limite de 30 % de renouvelable, l’alimentation par GNL, le stockage de l’énergie par les STEP, et la notion d’autosuffisance énergétique ne sont plus tabous.

Reste à passer à l’action et là, malheureusement, vous avez encore raison : « le fioul lourd est maintenant plus que probable »  et  «  il est urgent de paralyser autant que possible l'avancée des projets thermiques ».

Pragmatiquement, vous feriez comment ?

 

_________

Ceux d’Areva, votez écolo

Hervé Kempf     Le Monde    du 14 décembre 2011

S’ils ont à coeur leur intérêt, logiquement, les salariés d’Areva devraient voter pour les écologistes aux prochaines élections. Europe Ecologie-Les Verts s’engage en effet à garantir leur emploi. Ce parti a insisté pour que, dans l’accord avec le Parti socialiste - certes fragilisé par la sensibilité des amis de François Hollande au lobby nucléariste -, la conversion de la filière du retraitement et de fabrication du Mox se fasse à "emploi constant". Et les écologistes répètent que l’industrie nucléaire française a un avenir dans le renforcement de ses compétences en matière de démantèlement des centrales, dont le marché ne va cesser de grandir.

Ce ne sont pas seulement les résultats déplorables d’Areva, annoncés le 12 décembre, qui devraient porter les travailleurs à la réflexion, ni même le mensonge d’un gouvernement qui, il y a quelques mois, assurait qu’on ne toucherait pas aux emplois. Pas seulement l’ignorance de M. Proglio, président d’EDF, affirmant que le nucléaire représente un million d’emplois en France quand le parti présidentiel, l’UMP, en compte dix fois moins. Non plus que les outrances de M. Sarkozy, tâchant de répandre la peur à coups de "bougies" et de "Moyen Age".

Mais la fatuité de tous ces dirigeants, qui se trompent depuis des années en négligeant d’analyser en détail ce que font nos voisins - Allemagne, Belgique, Suisse, Italie sortent du nucléaire -, en refusant de reconnaître leurs erreurs - le coûteux EPR, qui est deux fois plus cher que prévu, ou la filière Mox, ce combustible dangereux que la France se retrouve seule à fabriquer -, en restant obstinément aveugles au problème que le nucléaire traîne comme un boulet - le coût futur et très élevé du stockage de déchets radioactifs pendant des milliers d’années.

Le problème du nucléaire en France, en fait, est qu’il a été géré de façon irrationnelle (la rationalité étant ici définie comme la capacité à agir en fonction d’une analyse lucide de la réalité) par des dirigeants persuadés d’être totalement rationnels. En passant leur temps à dénigrer leurs contradicteurs plutôt que d’accepter une discussion loyale, ils se sont enfermés dans une voie de plus en plus étroite, qui met le pays en danger face aux nouveaux défis. L’heure du bilan approche, pour le nucléaire comme pour tant d’autres domaines. Il serait étrange que les travailleurs du nucléaire votent pour un président dont la politique en la matière se lit comme une succession d’échecs.

..les autres aussi, votez écolo

 

Malgré les apparences, UMP et socialistes ont la même vision du nucléaire

APARTHEID CLIMATIQUE: Les centrales thermique à moteur diesel seulement imposées en CORSE et dans les DOM.

DURBAN: Par leur refus de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre,  les USA, la Chine et l'Inde nous propulsent vers une montée des eaux qui touchera les populations plus pauves.

Ajaccio le 12.12.2011

Au pays de Nelson MANDELA, les pays pauvres y voient une nouvelle forme d'apartheid............un apartheid climatique.

La Corse et les DOM subissent également un Apartheid Environnemental et Sanitaire.........

Lire la suite

lundi 12 décembre 2011

La Corse sous le feu croisé des pollutions

Qualité de l'air, qualité de l'eau: la Corse est de plus en plus menacée par le business des lobbies pétroliers et industriels.

Recherches sismiques en Méditerranée:

Compte tenu de la situation de la zone hachurée, une pollution ne mettrait que 3 à 5 jours pour atteinde les côtes de la Corse.

En août 2011, le préfet des Bouches-du-Rhône a autorisé les travaux de recherches d’hydrocarbures (permis Rhône Maritime Nord deposé par Melrose Resources) sur un périmètre de 12 500 km2, comportant des fonds marins pouvant dépasser 2 600 mètres.

Autre menace, sur la biodiversité marine: proche des côtes de la Provence dans sa partie nord, la zone est également très proche du sanctuaire Pelagos. Des observations et des réserves ont été émises par la Direction départementale des affaires maritimes, le Parc National de Port-Cros qui veille sur le sanctuaire Pelagos, et des associations, lors de l’enquête administrative.  

En cause: l’insuffisance des procédures de repérage et d’éloignement des cétacés proposées par Melrose Resources, ainsi que la nécessité d'une meilleure approche de l'impact des fréquences émises par les canons à air comprimé qui diffuseront des ondes acoustiques à la verticale pour détecter les couches géologiques d’huile ou du gaz.. (Outils sismiques: les explications de l'IFREMER)

 

 

Une alerte transmise par le Collectif Hyèrois NON au GAZ de SCHISTE    contact: collectifgds.hyeres@gmail.com

 

 

 

 

 

  

Les associations de l'Ile de france mettent la

qualité de l'air au tribunal

 

 

Insécurité des centrales nucléaires:

Nous y sommes pourtant habitués de la part des hommes de l'art, mais là, la mauvaise foi est à son comble!

 

 

Ecran de Fumée 

 
Après "Corse, le mensonge radioactif" qui traitait des conséquences désastreuses de Tchernobyl sur la Corse, et «Lumière Noire», état des lieux accablant de la vétusté du parc électrique insulaire ainsi que de sa gestion plus que douteuse par l'opérateur historique EDF, Jean-Charles Chatard et Eliane Parigi vous proposent le troisième volet de leur trilogie, «Ecran de fumée», qui traite de l'exploitation de vieilles centrales électriques au fioul lourd, un combustible polluant, couteux et mortel, responsable depuis 30 années de multiples pathologies cardiovasculaires, cancers et décès au sein de la population corse.
 
Le documentaire Ecran de Fumée sera rediffusé lundi 19 décembre à 15h10.

Idée à suivre? 

Fond d'investissement écolo

 

Une ampoule gratuite:

La bouteille solaire 

 

 

Maintenant que c'est plié....c'est à vous de jouer!

Depuis juin 2011, la table ronde nationale pour l’efficacité énergétique a pour mission d’approfondir les mesures du Grenelle de l’environnement et d’explorer de nouveaux gisements d’économies d’énergie. L’objectif est d’atteindre, voire de dépasser 20 % d’amélioration de l’efficacité énergétique en 2020.

Dans cette perspective, trois groupes de travail composés de représentants de l’État, de collectivités locales, d’ONG, d’employeurs, de salariés, de consommateurs et d’usagers ont été créés. Ils ont proposé près de 120 mesures d’économie d’énergie et travaillé autour de trois thématiques :

  • la réduction de la facture énergétique des ménages
  • l’amélioration de la compétitivité des entreprises
  • le renforcement du rôle moteur et de l’exemplarité des pouvoirs publics 

Les Echos : JMR très optimiste!

mercredi 7 décembre 2011

EDC, Energie di Corsica.......

A Bastia, comme à Ajaccio, d'après les indications de l'Association Agrée pour la Surveillance de la Qualité de l'Air, la qualité de l'air serait bonne.

Nous avions déjà plus que des doutes sur ce postulat concernant la région d'Ajaccio.

Le travail de repérage des émissions polluantes réalisé dans la région de Bastia confirme que la qualité de l'air n'y serait pas meilleure

MP 2B nous a envoyé ces photos de pollutions industrielles des zones industrielles de Tragone et Purettone........

.......respectivement sises sur les communes de Biguglia et Borgo, où beaucoup d'entreprises brûlent leurs emballages. La somme des pollutions combinées, qui impacte nos organismes, ou effet cocktail, n'est jamais mesuré.



MP 2B indique que certains jours, même en fermant les portes des locaux où elle travaille, il est difficile de respirer, et nous fait remarquer que que les lotissements situés à proximité subissent les mêmes pollutions.



MP 2B  s'interroge: "Je pensais qu'une telle pratique était interdite par la loi ?"



Réponse: Effectivement, les brulages sauvages sont interdits.

 

Et quand la qualité de l'air est dégradée, la qualité de l'eau n'est pas épargnée.

Merci MP2B pour ces images qui démontrent qu'on peut se méfier du discours lénifiant des autorités locales. 

-----
 
Ci-dessous, ce 05.12.2011 à 12h36, la centrale du Vazzio n'est pas moins polluante avec ses 500 kg de microparticules émis chaque jour.
 
m
Philippe, depuis Bastelicaccia nous a envoyé les clichés ci-après
m
m
Quand on voit ces nuages de combustion en suspension, qui mettent en évidence l'absence de bonne dispersion dans la vallée de la Gravona.....
m
m
......on peut comprendre que les autorités et leur bras armé rechignent à réinstaller un capteur de microparticules PM 10 dans la cabine de Piataniccia. 
m
Une cabine dont on voudrait maintenant nous faire croire qu'elle ne serait influencée que par des sablières!
 
m

Green Peace: la démo  

lundi 5 décembre 2011

Indice de désagrément pour la protection de l'Environnement?

Article L141-1

Lorsqu'elles exercent leurs activités depuis au moins trois ans, les associations régulièrement déclarées et exerçant leurs activités statutaires dans le domaine de la protection de la nature et de la gestion de la faune sauvage, de l'amélioration du cadre de vie, de la protection de l'eau, de l'air, des sols, des sites et paysages, de l'urbanisme, ou ayant pour objet la lutte contre les pollutions et les nuisances et, d'une manière générale, oeuvrant principalement pour la protection de l'environnement, peuvent faire l'objet d'un agrément motivé de l'autorité administrative.

La Fédération nationale des chasseurs et les fédérations départementales des chasseurs sont éligibles à l'agrément mentionné au premier alinéa.

Dans les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle, la procédure d'agrément est applicable aux associations inscrites depuis trois ans au moins.

 

Ces associations sont dites "associations agréées de protection de l'environnement".

Cet agrément est attribué dans des conditions prévues par décret en Conseil d'Etat. Il peut être retiré lorsque l'association ne satisfait plus aux conditions qui ont conduit à le délivrer.

Les associations exerçant leurs activités dans les domaines mentionnés au premier alinéa ci-dessus et agréées antérieurement au 3 février 1995 sont réputées agréées en application du présent article.

Les décisions prises en application du présent article sont soumises à un contentieux de pleine juridiction.

l'Agrément......

......indice de désagrément pour la protection de l'Environnement?....

 

Lire la suite

vendredi 2 décembre 2011

Le fioul lourd, c'est comme les frites Macagna : c'est ceux qui en parlent le moins, qui en mangent le plus!

   

FIOUL LOURD / FIOUL LEGER

On a retrouvé la trace de l'étude comparative portant sur l'amélioration de la performance environnementale liée à la réduction de la teneur en soufre commandée par la Ministre de l'environnement, NKM, à EDF!

Au cours de l'audience que le Préfet de Région a accordé aux associations U Levante et Aria Linda le 23.11.2011, nous avons sollicité le représentant de l'Etat pour obtenir la communication de ce document.

Compte tenu de notre petite idée sur sa localisation géographique, nous avons tout d'abord été stupéfaits de la première réponse de notre hôte:

"Ce rapport est au Ministère".

Une première réponse qui nous laissait à penser que notre interlocuteur n'était pas au courant de la présence de ce rapport dans les locaux de la DREAL à Ajaccio depuis le mois de juillet 2011! 

Bien évidemment, nous avons tenu à l'en informer sur le champ, en présence de deux éminents représentants de cette administration.

Aucune dénégation n'ayant émergé de l'échange de regards entre nos interlocuteurs, notre hôte a indiqué qu'il devait préalablement questionner le Ministère concerné pour obtenir l'accord de cette communication.

------

Le silence alourdissant qui a fait suite aux déclarations d'Henri PROGLIO sur le dossier du GNL est largement couvert par la polémique sur l'arlésien GALSI.

Ce sont les Algériens qui en parlent le mieux....comme dans cet article du journal Algérie News.........

 

 

Lire la suite